Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 06:02

Algérie – France - Six projets de partenariat au menu de la visite de Raffarin en Algérie

Jean Pierre Raffarin-copie-1

 

Six projets de partenariat algéro-français devront  être finalisés, dimanche au cours de la visite à Alger de l'envoyé spécial français,  Jean-Pierre Raffarin, a indiqué samedi le ministre de l'Industrie de la PME  et de la Promotion de l'investissement, Mohamed Benmeradi.    

"Lors de la visite officielle en Algérie de M. Raffarin, plusieurs dossiers  économiques français en Algérie seront passés en revue pour leur aboutissement",  a expliqué le ministre dans un entretien accordé à l'APS.

Parmi les dossiers figure un projet de partenariat entre le groupe français  Total et la Compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach pour la création  d'une usine de vapocraquage d'éthane dans la zone industrielle d'Arzew (Oran).

Le projet constitue un développement industriel local qui pendant la  phase d'exploitation génère plusieurs centaines d'emplois permanents de grande  qualification. Ce futur complexe pétrochimique de 4 unités de taille mondiale  assurera, selon le ministre, "une bonne position en termes de compétitivité".

Il sera également question de passer en revue le projet du groupe français  Lafarge, spécialisé dans la fabrication matériaux de construction (ciments,  granulats, béton prêt à l'emploi), de renforcer sa présence en Algérie en  procédant  à l'extension et à la diversification de ses investissements.

"Ceci sera examiné dans le cadre de nos politiques de développement  de ce secteur sensible eu égard à son importance pour la réalisation du programme  de réalisation des infrastructures", a précisé M. Benmeradi.

Le projet de construire une 2ème usine de médicaments du français Sanofi-Aventis  et d'un centre de stockage et de distribution de produits de santé dans la ville  nouvelle de Sidi Abdallah, sur une superficie de 6,3  hectares, est aussi à  l'ordre du jour de la visite de l'ex-Premier ministre français.

M. Benmeradi a évoqué, par ailleurs, un accord de coopération entre  Bretagne International et l'Institut Technique des élevages algériens prévu  à l'effet de développer la structure laitière en Algérie.

L'objectif étant de permettre notamment aux transformateurs laitiers  de la région de profiter de l'opportunité offerte par les marchés du Maghreb  au niveau commercial et technologique, dira le ministre.

Il sera, également, question d'un point de situation sur les négociations  déjà entreprises sur le projet Renault de fabrication de véhicules particuliers  en Algérie, et de passer en revue le partenariat Alstom-Ferrovial pour la construction  d'une unité de fabrication de rames de tramways à Annaba, dont l'accord a été  déjà concrétisé.

Source El Watan APS

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires