Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 07:08

Le sport booste la production des contenusecran-plat.jpg

 

La télévision 3D est devenue une réalité, les grandes marques ont mis au point cette technologie qui permet aux téléspectateurs de regarder ces programmes en relief à l’aide des lunettes stéréoscopiques. Ainsi, le support existe, reste le contenu qui doit suivre l’évolution et se généraliser pour permettre une meilleure utilisation et une grande rentabilité de ces LED et LCD 3D. Mais rassurez-vous, le monde de la TV commence à bouger. Au Japon, par exemple, quelques chaînes diffusent déjà des émissions en 3D, en Grande- Bretagne, le groupe British Sky Broadcoasting a, lui aussi, annoncé son intention de lancer dans les mois à venir une chaîne de télévision entièrement en 3D, où on peut trouver des films, des émissions sportives ou des divertissements pour les plus jeunes. Mais c’est surtout le côté sport qui est en train de précipiter les choses. La Coupe du monde qui se déroulera, cet été, en Afrique du Sud, donnera l’occasion à des chaînes de diffuser, en exclusivité, quelques matches en 3D, grâce à des caméra spéciales mises en place par Sony, le sponsor majeur de l’événement. Dans moins de deux ans, les jeux Olympiques 2012 seront diffusés en 3D en partenariat avec Sky TV. Ces événements majeurs ne font que propulser l’industrie et la commercialisation de la 3D dans le monde. Pour le moment, l'expérience de la 3 D est surtout visible dans certains parcs d'attractions et grandes salles de cinéma qui proposent des films convertis en 3D. Sur cette technique, nous avons rencontré M. Joung Hwan Park, CEO de RDÇ, une entreprise qui s’occupe des conversions des films, il nous expliquera que son équipe propose 4 films par an dans le format 3D, «c’est une opération qui nécessite, pour l’instant, 600 heures de travail environ, pour un programme de 2 heures. Toutefois, nos ingénieurs sont en train d’établir un nouveau logiciel pour gagner plus de temps. Actuellement, c’est plus intéressant de convertir un programme 2D à la 3D que de produire directement un film en 3D car pour toutes prises de vue, il faudra deux cameras spéciales, Il y a deux marques Sony et Panasonic qui développent ce genre de cameras et elles sont encore très chères. Je pense que comme toute nouvelle technologie, la 3D va connaître une évolution rapide dans le marché, et elle sera encore plus abordable».
Source Le Soir d’Algérie T. A

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 07:01

Santé - Les bienfaits de l’huile d’olive

olivier_1.jpg

 

«En ce qui concerne le pancréas, l’huile d’olive lui permet de ne produire qu’une sécrétion réduite, ce qui le fait peu «travailler», mais de manière efficace et suffisante pour mener à bien toutes ses fonctions digestives. L’huile d’olive est recommandée dans le traitement de différentes maladies qui exigent que la fonction pancréatique soit préservée, notamment l’insuffisance pancréatique, la pancréatite chronique, la fibrose kystique, les syndromes de malabsorption, etc. Sur l’intestin grêle, l’huile d’olive empêche partiellement l’absorption du cholestérol grâce au sitostérol qu’elle contient et favorise l’absorption de divers éléments (calcium, fer, magnésium, etc.). L’huile d’olive est donc une matière grasse qui réunit d’excellentes conditions de digestibilité et d’absorption. Elle possède des propriétés privilégiées, sans oublier sa légère action laxative qui contribue à combattre la constipation et l’halitose (mauvaise haleine).» Avec ces bienfaits pour l’appareil digestif, on a pu établir que l’huile d’olive aide à maintenir un poids idéal. «En comparant un régime à base d’huile d’olive avec différents types de régimes classiquement utilisés pour maigrir (et pauvres en graisses), on a pu démontrer que la perte de poids était non seulement plus importante avec le régime alimentaire contenant de l’huile d’olive mais qu’elle durait plus longtemps, permettant ainsi de ne pas récupérer le poids perdu. La tolérance est également plus grande grâce à la saveur agréable de l’huile d’olive qui favorise la consommation des légumes verts.»

Source Topsanté.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 06:53

Tipasa - Routes là-haut, vers la montagne

travaux-tipasa.jpg

 

Trois cent vingt kilomètres de route ont été réalisés en quatre ans, a affirmé le wali à l’issue de ses visites dans les daïras montagneuses de la wilaya.

Ce programme de désenclavement a porté essentiellement sur la réalisation et la réhabilitation des chemins vicinaux, considérés comme une priorité par les populations locales qui ont bénéficié de nombreux autres projets.
Les 320 km réalisés à ce jour dans ces zones montagneuses, à savoir Damous, Gouraya, Cherchell et Sidi Amar, ont consisté en des ouvertures de nouveaux tronçons pour désenclaver des familles vivant dans des hameaux épars et la réhabilitation d’autres qui étaient impraticables pour ne pas dire fermés à la circulation faute d’entretien.
Ces réalisations du programme du réseau routier de montagne, déjà réceptionnées dans la partie ouest de la wilaya, ont permis de créer des connexions directes entres ces daïras et en direction des wilayas limitrophes (Aïn Defla et Chlef) et d’encourager le retour de milliers de familles sur leurs terres. Ce programme de couverture de la chaîne montagneuse en vue de réhabiliter l’arrière-pays, sera bouclé cette année avec l’achèvement de quelques tronçons en cours de réalisation.
Ces réalisations se poursuivent jusqu’à couvrir toute la chaîne de montagnes et permettre ainsi des liaisons directes entres les différentes localités montagneuses et rurales. Pour les daïras de Damous, Gouraya et Cherchell, les projets routiers réalisés depuis 2005 ont mobilisé une enveloppe de plus de 2 087 633 990,88 dinars. Quelques petits tronçons seulement restent à réhabiliter et à revêtir en tricouches, en particulier sur les CW 03 et 04, en plus d’un petit viaduc à réaliser pour relier Damous à El-Abadia vers Aïn Defla pour achever la boucle. La daïra de Damous (Larhat, Damous et Béni Milleuk) a, à elle seule, bénéficié d’un montant de 251 millions de dinars, celle de Gouraya (Messelmoune, Gouraya et Aghbal) a été destinataire d’un montant de 1 419 021 908,38 DA tandis que Cherchell (Sidi Ghilès, Sidi Semiane, Hadjret Ennouss et Cherchell) a eu, à ce jour, plus de 288 millions de dinars pour ces opérations d’ouverture de pistes ou de réhabilitation de chemins vicinaux. La daïra de Sidi Amar a, à elle seule, consommé de 2004 à 2008, une enveloppe de 227 millions de dinars ayant permis la réalisation de 52 km de chemins ruraux dont une partie la relie directement à la commune de Sidi Semiane (daïra de Cherchell).
Ces opérations, en plus des six dalots construits grâce à une enveloppe de 2 millions de dinars, ont créé des liaisons entre Tidaf, Temloul, Sidi Charef, Sidi Abdellah, Aïzer, Aïfer, Ferdjoune.

Source Infosoir RL/APS

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 06:45

Droits de retransmission - L'ENTV diffusera 22 matchs au Mondial

algerie CAN 2010

 

Le secrétaire d'Etat auprès du premier ministre chargé de la communication, Azzedine Mihoubi, a indiqué mercredi que l'Entreprise nationale de télévision avait acheté les droits de retransmission de 22 matchs de la coupe du monde de football prévue en Afrique du Sud. Mihoubi a souligné que la télévision nationale doit choisir les matchs qui lui conviennent, souhaitant que les contacts restent maintenus avec la partie concernée en vue de hisser le nombre de matchs à plus de 22. «Le téléspectateur algérien suivra son équipe nationale sur la chaîne nationale», a-t-il ajouté. S'agissant du lancement d'une chaîne thématique sportive, le premier responsable du secteur de la communication a affirmé que la tutelle a aidé la télévision pour la création de trois studios et en assurant un large espace pour le lancement de cette chaîne. «Nous aurions aimé que le processus soit accéléré, mais il semble que l'ENTV n'est pas encore parvenue à réunir toutes les conditions nécessaires pour son lancement», a-t-il dit.

Source Infosoir

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 06:37

Algérie - Facture alimentaire - 2 milliards de dollars en moins

production-agricole.jpg

 

La production exceptionnelle qui a été enregistrée en 2009, a eu un impact positif sur notre facture alimentaire. En effet, celle-ci a sensiblement baissé ces deux dernières années. Elle est estimée à 2 milliards de dollars depuis 2008. Cette production a également permis de lancer plusieurs opérations d’exportation des excédents de pomme de terre et d’orge. Pour le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, «nous sommes en situation psychologique de pouvoir non plus penser qu’à l’importation mais aussi à pouvoir exporter».

C’est ce qu’a déclaré Sid Ahmed Ferroukhi, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

«Il s’agit de résultats encourageants. Il faut encore un effort pour réduire davantage cette facture pour pouvoir consacrer les ressources en devises que nous avons à l’investissement», a-t-il souligné. Intervenant ce matin sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, M. Ferroukhi estime que cette baisse est le résultat de la production exceptionnelle qui a été enregistrée en 2009. «Plusieurs opérateurs ont déjà lancé des opérations d’exportation des excédents, notamment de la pomme de terre et de l’orge. Pour la première fois depuis longtemps, nous sommes en situation psychologique de pouvoir non plus penser qu’à l’importation mais aussi penser à pouvoir exporter. Ce sont bien sûr des résultats exceptionnels qu’il faut consolider», a-t-il affirmé. L’intervenant estime également qu’«il faut arriver à faire quelque chose de durable».

«Nous pensons que nous ne sommes plus maintenant dans le domaine de l’impossible. Les agriculteurs ont démontré qu’ils peuvent produire quand ils ont de la visibilité et une politique claire», a-t-il ajouté. Néanmoins, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture a reconnu que l’Algérie n’est pas en mesure de tout produire pour assurer son autosuffisance alimentaire. «Nous devons produire un minimum qui nous permettra d’assurer nos approvisionnements. Il est nécessaire de produire 50% des besoins nationaux en céréales, en lait et en pomme de terre», a-t-il indiqué. Selon lui, l’économie agricole algérienne est encore à construire. Cela passe, entre autres, par l’amélioration de la mécanisation et de l’utilisation des intrants ainsi que de la protection des producteurs, explique-t-il. «Il faut avoir un flux de production, avoir la capacité de le réguler et de le distribuer dans de bonnes conditions d’hygiène en développant le froid et le transport», a-t-il relevé. M. Ferroukhi a également expliqué que le partenariat qui sera engagé dans le futur avec des investisseurs étrangers vise à introduire de l’innovation technologique dans le domaine agricole.

Source Infosoir

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 06:02

Ariège – Pyrénées - Larcat. Bientôt des maraîchers sur terrasses

terrasses-larcat.jpg

 

23 000 ha de terrasses en Ariège. Certes, toutes ne sont pas dans un parfait état, mais ne serait-il pas dommage de délaisser ces espaces bâtis à la sueur de nos anciens, alors que certains pourraient permettre à de nouveaux projets de voir le jour ?

A Larcat, la réponse est claire : il faut encourager ce genre de projet. C'est pourquoi les villageois ont dit « oui » à Thomas et Yolande lorsque ceux-ci sont venus présenter leur projet d'installation en maraîchage sur terrasses.

Ni une ni deux, une dynamique s'est installée, qui a permis cet hiver de constituer l'Association foncière libre des potagers de Larcat. Cette association rassemble les 25 propriétaires d'une cinquantaine de parcelles sur environ 1,5 ha d'anciennes terrasses de culture, situées juste en contrebas du village. A travers elle, les propriétaires ont l'intention de mettre leurs terrains à disposition des jeunes maraîchers, qui vont ainsi pouvoir produire leurs légumes. D'ici là, il va falloir débroussailler les terrains et remettre en état les terrasses, dont les murets sont parfois dégradés, voire complètement effondrés. C'est dans cette optique que ce projet s'inscrit dans le cadre de l'opération « 1001 terrasses d'Ariège », portée par la fédération pastorale avec le soutien du département.

En effet, la fédération pastorale de l'Ariège se propose d'accompagner des projets de remise en valeur de terrasses. Si vous conduisez une activité valorisant une zone de terrasses ou que vous projetez de le faire, la fédération pastorale peut vous aider dans les domaines suivants : expertise technique, restauration d'ouvrages en pierre sèche, formation aux techniques de construction, promotion, mise en réseau.

Contact : fédération pastorale de l'Ariège, hôtel du département, 09000 Foix, tél. 05.61.02.09.66 ; courriel : federation.pastorale@pastoralisme09.fr

Message personnel…

…Voilà une initiative qui pourrait bien être suivie ailleurs où il y a également bien des terrasses qui mériteraient d’être cultivées….et au prix où sont les légumes… !!!

Source La dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:45

L’Algérie et son histoire – Alger et ses quartiers -  Le Champ-de-manœuvres

train-champ-de-manoeuvre.jpgLe Champ-de-manœuvres autrefois

 

 

Origine
Aujourd’hui on l'appelle place du 1er-Mai. Pourtant, beaucoup continuent à dire Champ-de-manœuvres. Le terrain du Champ-de-manœuvres (aujourd’hui station de bus) servait, durant l'époque coloniale française aux manœuvres des régiments militaires.
D’où son nom. Il accueillait également les entraînements militaires : exercices de trot, galop, saut d'obstacles, attaque au sabre…
Terrain vague

Dans les années 1920, le carrefour du Champ-de-manœuvres comprenait la rue Sadi-Carnot (aujourd’hui Hassiba-Ben-Bouali). Cette dernière prenait naissance au carrefour de l’Agha (actuelle place du Pérou et ex-place Maurétania), passait par la rue de Lyon (aujourd’hui Mohamed-Belouizdad) et se prolongeait jusqu’à Hussein Dey et Maison- Carrée.Le terrain militaire du Champde- manœuvres avait une superficie d’environ 25 ha. C’était une vaste esplanade sans aucune construction jusqu’en 1928. Puis la ville d’Alger lança un vaste programme d’aménagement sur ce site. A partir des années 1940-1950, ce quartier commence à se dessiner avec l’aménagement du grand boulevard Charles-Lutaud (actuellement Bd Aïssat-Idir où certaines scènes du film franco-algérien Z de Costa Gavras furent tournées en 1969. Des immeubles de 15 étages (les groupes) furent bâtis selon le programme des habitations à loyer modéré (HLM) ou bon marché (HBM) dont ceux édifiés en 1952 par les architectes Bernard Zehrfuss et Jean Sebag.
Cirque, square et rond-point
Le terrain du Champ-de-Manœuvres servait pour les manœuvres des régiments militaires mais pas seulement. En 1903, lors du voyage du président Loubet en Algérie, une fantasia fut organisée en son honneur sur ce site. Ce terrain a, par ailleurs, accueilli les cirques Amar, Fedrizzi, Joyat, Zavatta. En 1922, il abrita la foire d'exposition d’Alger. Cette esplanade était aussi destinée aux activités sportives.
De nombreuses équipes de football des clubs algérois y avaient disputé des matches : le Red Star, le RCA (Racing club algérois), le Gallia sport algérois…
L’ex-place du général Sarrail
Au cœur de ce quartier était aménagée l’ancienne place du Champ-de-Manœuvres qui s’appelait alors place du général Sarrail.
Mini-square
La ville d’Alger avait construit un jardin public, face au rond-point (parallèle à l’hôpital Mustapha). Sol en tuf, kiosque à musique et bancs en bois, il était orné de bigaradiers, bambous et ficus. Ce square abritait bals du samedi soir, concours de boules et jeux pour enfants.
Rond-point
Le rond-point du Champ-de-Manœuvres (aujourd’hui place du 1er-Mai) connaissait une activité fébrile à cause des lignes des tramways du CFRA (les chemins de fer sur route de l'Algérie), dont le dépôt était situé rue Sadi-Carnot (Hassiba Ben-Bouali) près de l’Arsenal. C’est là que les rames venaient se garer chaque soir. Près de ce rond-point s’érigeait également une gare où embarquaient les voyageurs en direction de Fort-de-l’eau, Aïn Taya ou Larbaâ (banlieue est).
Le rond-point du Champ-de manœuvres occupait une importance géographique par rapport aux moyens de transport en commun. En plus de la station des lignes des tramways du CFRA (les chemins de fer sur route de l’Algérie) dont le dépôt se situait rue Sadi-Carnot (Hassiba-Ben-Bouali), près de l’Arsenal, un autre type de transport existait : les trams à chevaux des messageries de Belcourt, descendant à la fois d’omnibus (hippomobiles parisiens du XIXe siècle) et des carricolos de cagayous. Ces trams étaient tirés par trois chevaux attelés en limonière.
Un cheval de renfort conduit par un cocher guettait au bas de la côte de Mustapha qu’un véhicule en direction de Belcourt se présente. Il aidait alors l'équipage à gravir la côte jusqu’au rond-point où le cheval était décroché. Le cocher redescendait ensuite au bas de la côte pour attendre l’arrivée du prochain véhicule
École de parachutistes
La tour de l’école de parachutisme du Champ-de-manœuvres se dressait non loin du foyer civique. Cette tour servait à l’entraînement des troupes françaises.
Foyer civique
Le foyer civique du Champ-de-manœuvres fut construit en 1935 sur les plans de l’architecte Léon Claro (né en 1899 à Oran). Cet édifice est doté de salles de spectacles et d’expositions, d’une bibliothèque municipale, d’un conservatoire de musique et de foyers. Il est également le siège d’activités à caractère syndical. La partie centrale du bâtiment se compose du hall central utilisé comme salle des expositions. (Il abrita, entre autres, celle de la «cité moderne» en 1936). A l'étage supérieur, se trouvent une salle des fêtes, un théâtre, un conservatoire et un musée de peinture. Quant au soussol, il abritait les locaux syndicaux. La décoration intérieure du foyer civique (aujourd’hui, Maison du peuple) a été faite par des peintres de l’école d’Alger comme Adrey, De Buzon, Fernez, Assus… Les sculpteurs Paul Belmondo (le père du célèbre acteur) et Georges Beguet ont décoré le bas-relief de la façade principale. Actuellement, cet édifice est le siège de l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens).
Source Le Soir d’Algérie
sabrinal_lesoir@yahoo.fr 
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:37

Lettre d’une Correspondante laissée à son mari:humour-couple

 

Mon Chéri,

Ne t’étonne pas si tu trouves le canapé totalement recouvert de papier bulle et posé au milieu du salon, c’est normal, une entreprise va passer le prendre pour le livrer chez son nouveau propriétaire car je l’ai vendu cet après-midi.
Je vois déjà tes sourcils se froncer et la colère te monter au nez mais mon amour, laisse-moi te dire que je n’ai PAS FAIT EXPRES !
Te souviens-tu quand tu m’as dit qu’en plus de tout gérer à la maison, l’entretien, les papiers divers et les trois nains que tu m’as faits (en me disant à chaque fois que tu savais «  sauter en marche ») je devais trouver un emploi ? Et bien, comme je ne trouvais pas le temps de travailler, j’ai trouvé un moyen de faire de l’argent rapidement sans sortir de chez soi ou presque : EBAY !
Au passage ne cherche plus les vieilles baskets répugnantes que tu ne voulais pas jeter, un collectionneur les as achetées, à moins que ce ne soit un fermier pour faire du fumier.
Mais revenons à Ebay, c’est vraiment merveilleux de pouvoir enfin se faire un peu d’argent de poche en vendant les choses dont nous n’avons plus besoin ! Surtout depuis qu’à cause de la «  crise » tu m’as supprimé mes rares sorties avec mes copines, mon rendez-vous bi-annuel chez le coiffeur et les visites chez mes parents sous prétexte que ça consomme de l’essence !
Te souviens-tu de ce très joli sac à main dont tu me demandais très inquiet, si je ne l’avais pas payé trop cher ? C’est ta collection de verres de bière qui l’a sponsorisé, je me suis dit que tu serais d’accord, toi qui ne penses jamais à mon anniversaire ou ne sais jamais quoi m’offrir !
J’ai aussi vendu la tondeuse, la perceuse, la ponceuse  et le taille-haie  puisque de toute façon tu ne t’en approches jamais.
Tes polars sont partis comme des petits pains, ainsi que toutes les chemises que tu ne portes plus depuis que tu as tant d’embonpoint.
Enfin tu vois, je suis de nouveau « rentable » puisque j’arrive à gagner de l’argent ! Le seul hic c’est que je me suis laissée emporter, et j’ai malheureusement aussi vendu ta chère télé (non ne cherche pas, elle n’est déjà plus là) et ton canapé adoré.
Depuis 15 ans que je te supporte pratique, je sais qu’à ce stade de la lecture tu fulmines et cherche ta batte de base-ball pour m’administrer la correction que je mérite.  Ne la cherche pas plus loin, je l’ai vendue aussi et ne me cherche pas non plus : je suis partie avec le postier !
Un charmant Monsieur que j’ai vu tous les matins depuis six mois que je vends sur EBAY, il adore les enfants et a déjà demandé sa mutation pour que nous nous rapprochions de chez mes parents.
Je te laisse tout ce qui reste dans la maison à l’exception de l’ordinateur,  dont je vais avoir besoin pour aider mes parents à se débarrasser de tout ce que tu as entassé dans leur grenier parce que le nôtre était trop petit.
Je te souhaite tout de même une très belle vie et si toutefois tu cherchais une autre bonne femme pour t’accompagner dans tes vieux jours, Ebay a aussi une section «  petites annonces ». Malheureusement, comme je ne suis plus là,  tu devras la mettre en ligne tout seul, mais dans ma grande mansuétude et comme je sais que tu n’as pas l’habitude, je t’ai préparé un modèle.
«  Gros porc, aucune hygiène personnelle, handicapé moteur (incapable de faire fonctionner un appareil électroménager), légèrement obtu et carrément macho cherche compagne : bonne cuisinière, ménagère et économe n’aimant ni le romantisme, ni les restaurants, encore moins les activités en dehors de la cuisine et du lit conjugal. »
Je te souhaite bien du courage pour réapprendre à
-faire cuire des pâtes,
- trouver où ils ont planqué le supermarché dans notre village,
- comprendre comment fonctionne la machine à laver.
Si je n’étais déjà comblée par l’amour de mon postier, rien que l’idée de ta tête, à poil devant la machine à laver lorsque tu auras compris que cette satanée machine ne te rend pas les habits secs, pliés et repassés, me rend folle de joie.

Adieu !

L’éditeur:

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:13

Santé - Comment bien préparer sa peau au soleil?

bronzage.jpg

Une famille bronze sur la plage d'Arcachon

 

C'est le printemps, les beaux jours reviennent, le soleil aussi. Si l'immédiate envie de vous y exposer est compréhensible, il ne faut pas non plus se montrer trop insouciant. 20minutes.fr a consulté le docteur Paul Young, dermatologue à Rouen, pour vous donner les meilleurs conseils à suivre pour offrir à votre peau le meilleur teint sans aucun risque.

Les U.V., c'est mal

Si certains pensent que quelques séances d'U.V. au préalable leur permettront d'aborder le retour du soleil de manière plus confortable, la réponse de Paul Young est radicale: «C'est un "non" rigide». Le dermatologue met en avant une recommandation de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) de juillet 2009 indiquant que l'utilisation de cabines U.V. présente des risques de cancers.

«On peut faire quelques séances dans des circonstances exceptionnelles, mais il est dangereux de préparer sa peau avec des  U.V. artificiels», prévient ainsi Paul Young, qui compare les risques encourus à ceux du tabac.

Gélules solaires, autobronzants, c'est inefficace

Si ces gadgets, bourrés au béta-carotène, aident effectivement à obtenir un «hâle un peu orangé», le dermatologue n'en est pas vraiment un amateur: «Ces produits n'offrent aucune protection contre les coups de soleil».

Même chose pour le régime de carotte. Vous souhaitez voir les véritables effets du légume sur votre teint? «Mangez-en 1,5 kg par jour et vous deviendrez orange», s'amuse Paul Young.

Crèmes hydratantes et exfoliation, c'est inutile

Hydrater sa peau, c'est bien, mais cela ne présente concrètement «aucun intérêt» en termes de protection selon le dermatologue. L'exfoliation présente l'avantage, en ôtant les peaux mortes, de permettre une meilleure pénétration des rayons ultraviolets. Sauf que la peau perd alors un filtre protecteur et se trouve inévitablement exposée davantage aux dangers du soleil.

Une exposition progressive, c'est la meilleure solution

Pour Paul Young, pas besoin de produits superflus pour s'offrir un joli teint, l'idéal, c'est de «bronzer petit à petit car l'ennemi, c'est le coup de soleil». Vingt à trente minutes suffisent à le provoquer, surtout sur les peaux les plus fragiles ou les moins habituées au soleil.

«Dix minutes d'exposition par jour, sur les bras ou le visage, suffisent déjà à faire le plein de vitamine D», ajoute le dermatologue, qui n'est pas contre une exposition prolongée, mais avec l'utilisation d'une crème solaire, renouvelée toutes les heures.

Cependant, l'été n'est pas encore là non plus et «actuellement, on ne risque pas grand chose», précise Paul Young. Alors c'est le moment de profiter, de manière naturelle, des bienfaits du soleil printanier avant que celui de l'été ne pointe le bout de son nez.

 Source L’Internaute Corentin Chauvel

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:09

Libres Saveurs – La Pizza4559137024_93bf80c559.jpg

 

Introduite récemment dans les mœurs alimentaires des Algériens, la pizza est souvent classée dans la malbouffe. Vrai ou faux ? Disons-le d’emblée : ce qui est servi dans nos pizzerias est rarement satisfaisant du point de vue tant nutritionnel que gastronomique. En principe, la valeur alimentaire de cette spécialité serait égale à celle d’un couscous, puisque les deux allient  céréales, légumes, huile d’olive, viande, volaille, poisson, etc. , selon les variantes.

L’ancêtre de la pizza est probablement né dans la région du berceau de l’agriculture et de la civilisation du pain autour de l’actuel Irak. Les cuisines du Moyen-Orient continuent à en perpétuer l’usage, principalement avec la recette du lahm wa aâjine qu’on retrouve sous cette appellation jusqu’en Arménie où il fait partie des plats nationaux. Les Berbères ne furent pas en reste. On retrouve moult spécialités dans notre patrimoine culinaire qui pourraient être typées “pizza”. À cela pourraient s’ajouter les pitas turques ou les tacos mexicains.
Les Grecs anciens qui ont été très influencés par les modes culinaires barbares et égyptiens antiques ont adopté le concept de ce qu’on pourrait appeler le 2 en 1 gastronomique : pain et accompagnement. Ils le transmettront à Rome où il trouvera un ancrage populaire principalement dans le Sud. Aujourd’hui, Naples est considérée comme le berceau de la pizza italienne.

À travers le monde

La napolitaine est la variante la plus prisée des pizzas, aussi bien en Italie qu’à travers le monde. Les habitants de la Botte furent de grands migrants. Aussi implantèrent-ils  leurs pizzerias aux États-Unis d’Amérique. Là-bas, la pizza prendra une autre forme que celle des mamas et des pizzaiolos du pays d’origine. Standardisation et industrialisation des produits de base ont fini par donner des pizzas acrobatiques où le show prime sur le goût. C’est sous cette forme qu’elle s’est répandue chez nous dans les années 1970. Auparavant, la pizza n’était connue que dans quelques villes de l’Est et plus rarement à Alger. Il s’agissait de la bonne pizza : une belle couche de deux centimètres de bonne pâte à pain avec un succulent lit de tomates. Depuis, elle s’est appauvrie, rareté et cherté des ingrédients et régression des métiers de bouche ont fini par donner des produits indigestes et sans saveur.

Pizza aux Tomates et Oignons

Ingrédients :
- 400g de pâte à pain
- 4 belles tomates bien rouges, charnues  et fermes
- 2 oignons
- 100 g de fromage fondu
- 50 g de fromage râpé
- 6 olives noires dénoyautées et hachées
- 1 gousse d’ail haché
- 1 pincée de feuille d’origan (zaâtar)
- 1 clou de girofle
- Huile d’olive Sel, poivre.

Préparation :
Chauffer le four à 180° (th.7) environ.
Éplucher les oignons, les ciseler le plus finement possible et les faire revenir sans les colorer dans un peu d’huile, en leur ajoutant le clou de girofle jusqu’à ce qu’ils deviennent fondants.
Débarrasser les tomates des pédoncules  et les plonger dans l’eau bouillante puis dans l’eau froide pour les peler plus facilement. Une fois pelées, les couper en deux et les presser pour les débarrasser de l’excédant d’eau et des graines.
Hacher finement la chair des tomates et l’ajouter avec l’ail et les olives hachées aux oignons, saler, poivrer et faire revenir quelques minutes. Laisser refroidir la préparation. Étalez  la pâte sur une plaque de cuisson. Sur le fond de pâte, étaler uniformément le fromage fondu. Ajouter par-dessus le mélange tomates et oignons en prenant soin de retirer le clou de girofle. Enfourner et laisser cuire 15 minutes. Retirer rapidement du four. Parsemer de fromage râpé et de feuilles d’origan, arroser de 2 cuillérées d’huile d’olive et ré-enfournez quelques minutes avant de servir.

Source Liberté Momo libressaveurs@hotmail.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0