Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 23:08
Histoire de p'tits vieux



Un couple agé a célébré son 60e anniversaire de mariage. Ils s'étaient mariés étant amoureux depuis leur plus tendre enfance.

À la retraite ils sont revenus dans leur ville natale.

En se promenant main dans la main, ils ont voulu revoir leur école et comme elle n'était pas barrée, ils sont entrés et ont trouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel Andy avait sculpté Je t'aime Sally.

En revenant à la maison, un sac d'argent tomba d'un camion blindé, et atterrit presqu'à leurs pieds.

Andy dit

- Nous devons le rendre.

- Non. Qui trouve, garde et elle remet l'argent dans le sac et le cache dans le grenier de la maison.

Le lendemain, deux policiers frappent à la porte et demandent

- Excusez-nous, mais auriez-vous trouvé un sac qui est tombé du camion blindé hier?

- Non, répond Sally'

- Elle ment dit Andy, elle l'a caché dans le grenier.

- Ne le croyez p! as, il devient sénile'

Les agents se tournentt vers Andy...

- Racontez-nous ce qui s'est passé.

- Voyez-vous, quand Sally et moi revenions de l'école hier...

Le premier policier se tourne vers son collègue...

- Allons-nous en d'ici.
 
De la part d’une Correspondante
 
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 23:49

Sa Venue est Confirmée
Nicolas Sarkozy à Alger en juillet

Beaucoup de sujets d’intérêt commun seront au centre des entretiens entre les présidents Bouteflika et Sarkozy.
C’est officiel. Le président français, Nicolas Sarkozy, sera en visite, en juillet prochain, dans les trois pays du Maghreb. L’information a été confirmée par David Martinon, porte-parole de l’Elysée. «Le président de la République a annoncé qu’il effectuerait une visite, en juillet, dans les trois pays du Maghreb», a indiqué M.Martinon. Ce dernier n’a pas précisé, toutefois, les dates exactes des déplacements de Nicolas Sarkozy en Algérie, en Tunisie et au Maroc. Cette visite porte beaucoup d’enseignements, notamment pour ce qui est des relations algéro-françaises. Au moins quatre points pourraient/ou devraient être débattus lors de la rencontre entre les deux chefs d’Etat, Abdelaziz Bouteflika et Nicolas Sarkozy.
Le premier d’entre eux est encore celui qui a fait couler beaucoup d’encre, ces dernières années, entre Paris et Alger, et ayant trait à la question controversée du fameux traité d’amitié. Quel sera l’avenir de ce projet? Va-t-il connaître sa belle mort ou sera-t-il reconduit sous une nouvelle forme? Et laquelle?
Le président français a refusé et refuse l’idée de la repentance. Il a affirmé et confirmé sa position, maintes fois, lors de la campagne pour la présidentielle en France. Lors d’un meeting à Meaux, à quelque 30km à l’est de Paris, M.Sarkozy a déclaré que «les Français ne doivent pas avoir honte de leur passé. Il faut tourner la page et aller vers l’avenir». Et de préciser: «Si je suis élu, j’assumerais toute l’histoire coloniale de la France pour rendre aux Français leur fierté.» Il a insisté, par la même occasion, sur le fait qu’il «ne veut pas que la France regarde son passé avec émotion». La position de l’Algérie est claire sur ce sujet, et il n’y a pas lieu de s’attendre à des concessions de la part d’Alger sur le sujet en question. L’équation reste toujours sans solution, et le projet sera renvoyé à des moments plus propices. L’autre point jugé important est celui lié à l’immigration. Actuellement, il y a au moins 1.500.000 Algériens résidant dans l’Hexagone, dont 350.000 (chiffre avancé par Paris), se trouveraient en situation irrégulière. Sur un autre plan, Paris, par le biais de ses services consulaires, a affirmé qu’il n’est pas question de réduire le nombre de visas octroyés aux Algériens. Ces derniers ont annoncé, également, que la période de délivrance de visas sera réduite à moins d’une semaine.
Les Français souhaitent, de leur côté, une facilitation réciproque. C’est-à-dire que les services consulaires algériens en France diligentent, de leur côté, l’obtention de visas aux Français désirant se rendre en Algérie. Paris se plaint de la lenteur de traitement des dossiers de visa par les consulats algériens. Dans cet ordre d’idées, il est patent que la lutte contre l’immigration clandestine serait abordée entre les deux chefs d’Etat. Le troisième point qui présente de l’intérêt pour les deux pays reste la coopération énergétique, et notamment son volet nucléaire. On s’interroge sur ce que Sarkozy serait prêt à proposer à Alger, d’autant plus qu’il serait, croyons-nous savoir, accompagné par une délégation d’experts dans le domaine. On a déjà évoqué la fusion entre Gaz de France, (GDF) et la Sonatrach qui a, toutefois, peu de chances d’aboutir dans le contexte actuel entre les deux pays. En outre, cette visite va permettre au président français de donner un coup de pouce à ce projet de construction de l’Union méditerranéenne qui semble lui tenir tant à coeur. Ce projet, rappelle-t-on, a été lancé par le président français, lors de la campagne présidentielle française et confirmé le jour de son élection à la tête de l’Elysée. Depuis le lancement de cette idée, le président français a souhaité consulter et prendre l’avis des pays maghrébins. Donc, l’occasion est offerte pour que toutes les parties échangent leurs points de vue sur la faisabilité de cette Union. Il faut d’abord s’interroger sur la nature de ce concept, notamment après l’échec du processus de Barcelone.
Qu’est-ce que M.Sarkozy entend exactement par l’idée de l’Union méditerranéenne? Notons que l’Algérie, précise toujours la même source,
est perçue comme un acteur-clé de ce projet, parmi les pays du Maghreb.
 
Source Horizons
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 23:34

PC : les fabricants asiatiques adoptent Linux


L'annonce de Dell a renouvelé l'intérêt des fabricants pour les PC sous Linux.
Le choix de Dell de distribuer trois modèles de PC non plus sous Windows mais sous Linux semble avoir eu un effet désinhibant sur l'industrie asiatique. Les annonces de PC livrés avec le système d'exploitation libre (et gratuit !) se multiplient. Ainsi, apprend-on, que Novell collabore avec des fabricants taïwanais comme Asustek Computer afin d'accompagner la sortie pour la fin de l'année d'ordinateurs portables sous SUSE Linux. Ce n'est pas la première fois que des fabricants asiatiques tentent l'aventure Linux. Mais, jusqu'à présent, le positionnement du pingouin sur des marchés de niche ne répondait pas à leur modèle industriel de masse, auquel Microsoft Windows répond nettement mieux. Ces expériences n'ont jamais obtenu, jusqu'à présent, de résultat significatif. En revanche, avec Dell, deuxième fabricant mondial, qui s'engouffre sur ce marché avec une annonce particulièrement médiatisée, l'industrie asiatique a trouvé un chef de file pour tenter une nouvelle expérience Linux, à plus grande échelle.
Source JDN
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 23:06
Achetez un composteur : la mairie vous rembourse 30 euros
 
Dans le cadre de son plan d'actions Agenda 21, la ville de Toulouse propose une aide financière aux ménages toulousains décidés à faire l'acquisition d'un composteur. D'une valeur de 30 euros, l'aide est accordée aux 2 000 premières demandes. Pour bénéficier de cette offre, il faut d’abord remplir le bulletin de réservation figurant dans le Capitole Infos du mois de mai ou téléchargeable sur le site Internet de la ville et le renvoyer à la mairie, accompagné d’une photocopie recto verso de la carte d’identité, d’une photocopie de la taxe d’habitation et enfin d’une attestation sur l’honneur. Une confirmation selon laquelle la demande a bien été prise en compte sera envoyée par courrier avec une plaquette d’information sur le compostage. Une fois accusé réception de la lettre de confirmation, vous pouvez aller dans le magasin de votre choix acheter le modèle de composteur le mieux adapté à vos besoins. La mairie de Toulouse vous adressera un chèque de 30 euros, suite à l’achat, et sur présentation de la facture originale. Les détails seront donnés dans la lettre de confirmation.

*Téléchargez le bulletin de réservation

*Consultez le blog Agenda 21 :
   http://www.agenda21-toulouse.org/
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 23:04
EADS : un A380 version " jet privé " commandé à Airbus !
 
Roi du pétrole, milliardaire asiatique... ? Un mystérieux client, qui tient à son anonymat, a commandé un Airbus A380 pour le transformer en... jet privé. Seul indice : ce n'est "ni un Américain, ni un Européen", a indiqué hier John Leahy, le directeur commercial d'Airbus  , au Salon du Bourget.
Ce futur palace volant coûtera la bagatelle de 300 Millions de Dollars, auxquels il conviendra d'ajouter entre 50 et 150 M$ pour l'aménagement intérieur... A la place des quelque 840 sièges passagers que peut contenir l'A380 sur ses 900 mètres carrés de surface intérieure, le richissime client compte notamment installer un salon, plusieurs chambres à coucher, une salle de gym et peut-être un sauna...
 
Cette commande un peu spéciale n'est pas passée inaperçue auprès des associations environnementales, qui ont dénoncé hier un gaspillage inutile de carburant. Et ce au moment même où l'avionneur explique que son "gentil géant" va contribuer à "sauver la planète". Grâce à une consommation maîtrisée et en embarquant davantage de passagers, la quantité de gaz à effet de serre émis par passager sera réduite, explique Airbus.
 
Source Yahoo Finance
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:58
L'Inde refuse le projet OLPC et tente le portable à 10 dollars


Il y a presque un an maintenant, l'Inde a rejeté l'idée du portable à 100 dollars proposée par le projet OLPC de Nicholas Negroponte. Le pays avait alors justifié son refus en expliquant que le projet OLPC n'était pas assez abouti, puis en évoquant quelques doutes sur les effets positifs que les portables à 100 dollars étaient censés apporter à la jeunesse du pays.

OLPCOn apprend maintenant que l'Inde attend en fait un autre projet d'ordinateur pas cher, presque dix fois plus abordable. Le gouvernement du pays travaille de concert avec Semiconductor Complex, un fabricant indien de puces électroniques, pour proposer un prototype de PC à 10 dollars viable, et l'idée avance plutôt bien.

Les représentants du gouvernement parlent déjà de deux concepts de portables prêts à l'emploi. Le moins cher à fabriquer coûte dans les 47 dollars, mais le but à atteindre reste les 10 dollars pièce. Selon l'Inde, ce prix de 47 dollars pourrait déjà baisser encore dès lors que le portable sera produit à grande échelle.

Les deux concepts de portables furent mis au point par deux étudiants indiens du Vellore Institute of Technology et de l'Institut indien des sciences de Bangalore. Ils consistent à intégrer toute l'électronique du portable sur une seule carte mère, pour un maximum d'économie. Le gouvernement ne fera pas plus de précisions pour des raisons annoncées de protection de la propriété intellectuelle des inventeurs.

Source JDN
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:48

Pourquoi les Quinquas préfèrent les Jeunes

C’est inscrit dans les gènes depuis l’âge des cavernes : côté nanas, l’Homo Sapiens qui s’obstine à aimer les femmes les préfère plus jeunes que lui, passée la cinquantaine rugissante. Mais qu’ont fait les femmes de 50 ans pour mériter ça ? Elles les fatiguent…

Ces femmes d'enfer qui les fatiguent

vie sexuelle à 50 ans

Depuis que nos baby-boomeuses femelles, liftées de près, relookées de frais, aérobiquées au plus près, véritables bombes sexuelles du troisième millénaire, ressemblent à leurs petites-filles et dansent le Chihuaha avec des grâces élancées de gazelles exotiques, c’est vrai que les hommes de cinquante berges et plus, éblouis par cette métamorphose, devraient tomber comme des mouches. Roucouler dans leurs âges pour éviter à Cupidon le conflit de générations.
Eh bien non ! Statistiquement parlant, on est encore loin du compte…
Les quinquas lambda aux mœurs sans surprise ne cachent même plus leur crainte historique de se faire broyer par les femmes matures d’aujourd’hui. Celles qui mènent leur vie au rouleau-compresseur.

 

Tombé sur une folle du Kamasutra

Depuis que nos baby-boomeuses femelles, liftées de près, relookées de frais, aérobiquées au plus près, véritables bombes sexuelles du troisième millénaire, ressemblent à leurs petites-filles et dansent le Chihuaha avec des grâces élancées de gazelles exotiques, c’est vrai que les hommes de cinquante berges et plus, éblouis par cette métamorphose, devraient tomber comme des mouches. Roucouler dans leurs âges pour éviter à Cupidon le conflit de générations.
Eh bien non ! Statistiquement parlant, on est encore loin du compte…
Les quinquas lambda aux mœurs sans surprise ne cachent même plus leur crainte historique de se faire broyer par les femmes matures d’aujourd’hui. Celles qui mènent leur vie au rouleau-compresseur.

Besoin d’être rassuré et admiré»

Marc vit aujourd’hui avec Nicole, 36 ans, chef de rang dans un deux-étoiles, qu’il a rencontré devant un cassoulet et qui boit ses paroles quand ce fin connaisseur parle de bon vin. "Avant, dit-il, je n’étais rien. Maintenant on m'écoute…" Important, l’écoute, pour les hommes de 50 ans. Ils ont tant de choses à raconter et à faire admirer.
Le syndrome répulsif de l’amazone, de "l’exécutive woman" désespérément égocentrique et sourde aux élans du cœur, qui traite son compagnon à l’américaine, comme une réunion d’entreprise rondement menée, constitue un facteur déterminant dans la peur de l’homme mûr pour la femme accomplie de l’ère post-industrielle. Dès lors, comment serait-il le héros de ces créatures sur actives qui ne vous laissent pas la moindre chance de les consoler ?

L’Empire du juste milieu

André, 52 ans, avoue qu’il ne se voit pas avec une quinqua à son bras. "J’aurais l’impression de sortir avec ma mère…"dit-il cruellement. Mais comme il ne veut pas non plus risquer le ridicule de "sortir avec sa fille", il s’en remet à la formule mathématique de la sagesse chinoise : diviser l’âge de l’homme par deux et rajouter huit pour trouver l’âge de sa future moitié ! Pour Gérald , "psy" de 54 ans "en recherche de compagne", la cause est entendue : il (re)vit depuis peu avec une artiste qui, à 50 ans, en paraît à peine 35 ! Cela lui inspire une jolie réflexion : "Les hommes de notre âge, qui font de plus en plus jeunes, ont peur de deux choses : des femmes qui les vieillissent et de celles qui les prennent pour des gamins !" Entre les deux, heureusement, il reste encore de la marge.

Source Senior Planet

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:18
Toto s'excite


Toto est assis au premier rang.
L'instituteur demande aux élèves de lui citer des exemples d'excitants.
- Le café répond Natacha.
- Très bien lui dit l'instituteur.
- L'alcool répond Pacha.
- Oui. Très bien.
- Une femme à poil répond Toto.
L'instituteur, d'une voix sévère, Toto tu diras à ton
père de passer me voir demain, j'ai deux mots à lui dire.

Le lendemain l'instituteur remarque que Toto est assis au dernier rang.
Il l'interpelle :
- Toto as-tu fait la commission à ton père.
- Oui Monsieur l'instituteur.
- Qu'est-ce qu'il t'a dit.
- Il m'a dit : si ton instituteur n'est pas excité par une femme à poil, c'est qu'il est pédé alors tiens-toi loin de lui.

De la part d’une Correspondante
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:10

Restauration de la basilique Notre-dame d’Afrique

Un chantier de 500 milliards de centimes
 
Qui ne connaît pas cette basilique, se profilant au loin sur les hauteurs d’Alger? « Madame l’Afrique » comme aiment à l’appeler les Algérois ; Notre-Dame d’Afrique pour les initiés, connaîtra des travaux de confortement.
Après bien des retards, ces travaux seront entamés au plus tard la semaine prochaine. Dominique Henry, chef du projet de restauration, assure que l’archevêque d’Alger qui en a la charge s’est fait fort de mener les tractations avec la collaboration de la wilaya d’Alger. L’édifice, touché de plein fouet par le séisme de mai 2003, « fait peser un réel danger sur ceux qui y transitent ». « Les études d’avant-projet ont été conduites dès 2004 alors que les études de projet, réalisées l’année d’après, ont permis à la wilaya de lancer un appel d’offres international, destiné à choisir l’entreprise la mieux adaptée au chantier et à ses spécificités », assure le chef de projet. « L’entreprise retenue pour la première tranche des travaux est A. Girard, domiciliée à Avignon en France. Les travaux se répartissent en trois tranches. La première prendra fin dans une année alors que les travaux des deux autres ne s’achèveront qu’au début de l’année 2010 », soutient-il. M. Girard qui a mené les travaux de restauration dans l’autre basilique, considérée comme le pendant de celle d’Alger – Notre-Dame de la Garde à Marseille – « est très spécialisé », relève-t-il. Le coût des travaux est estimé à 5 millions d’euros (500 milliards de centimes). Plusieurs institutions se sont donné la main pour mener à bien les travaux. En plus de l’association Diocésaine et de la wilaya d’Alger, plusieurs collectivités françaises ont participé au montage financier. Ainsi, dans le cadre de la coopération décentralisée, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dont les élus ont effectué plusieurs visites à Alger se sont entendus avec les services de la willaya d’Alger sur les opérations à mener. S’y ajoutent les aides apportées par l’Etat français et l’Union européenne. « Des donateurs privés ou institutionnels apportent un financement de mécénat, sans lequel le projet ne pourrait aboutir. C’est donc un vaste projet de coopération qui se met en place », signale-t-on encore. Les travaux s’inscrivent, soutient Dominique Henry, dans ce « partenariat d’exception ». Pour ses initiateurs « de part et d’autre de la Méditerranée, entre les terres qui en constituent les rivages, des échanges séculaires se sont tissés, sans que soient jamais reniées les identités profondes de chacune d’entre elles ». Les travaux s’expliquent par la nécessité de « renforcer les liens entre deux mondes méditerranéens, chacun attaché à sa culture en reconnaissant l’intérêt de partager celle de l’autre, dans l’interdépendance de deux identités. La sauvegarde de ce patrimoine historique, culturel, architectural – sans laquelle la pérennité du bâtiment serait rapidement compromise – n’a d’autre signification que celle du rapprochement des communautés et la construction d’un espace méditerranéen porteur d’avenir et de fraternité entre tous ceux qui aiment la terre d’Algérie. »
Travaux de restauration jusqu’à 2010
Située sur la commune de Bologhine, au sommet d’un promontoire dominant la mer, la basilique Notre-Dame d’Afrique est l’œuvre de Jean Eugène Fromageau, de l’école éclectique qui en a fait l’une des plus belle basiliques au monde. Le gros œuvre de cette basilique fut achevé en 1866, sa consécration n’est intervenue qu’en 1872. Celui qui en est le propriétaire est l’association Diocésaine d’Algérie, agréée en 1974. « Le style éclectique, inspiré par des références romanes, byzantines et mozarabes, apparaît dans cet édifice religieux. On peut apercevoir à l’avant un narthex à trois coupoles et deux portes ; et à l’arrière, un campanile en forme de minaret maghrébin, édifié sur une sacristie. L’esplanade donne sur la mer en raison du choix ingénieux fait par l’architecte. La basilique est construite, relève-t-on, sur un plan en croix latine, avec chœur trilobé, aux absides placées entre de puissants contreforts et couronnées de demi-dômes. La croisée du transept est surmontée d’une tour lanterne à dôme. Les quatre tourelles d’escalier sont terminées par de petites coupoles sur tambour en colonnade. Une frise en céramique bleu et blanc en partie haute constitue le principal ornement de l’édifice, sobrement décoré. Les travaux de restauration de la basilique sont divisés en trois tranches fonctionnelles, correspondant aux trois grands ensembles qui constitueront la basilique », informe M. Henry. « Les travaux ne toucheront que l’extérieur de l’édifice. Ils concerneront le tome et le minaret, soit la partie qui donne sur la mer », précise Dominique Henry en soutenant que les activités s’y dérouleront toujours. L’ordre de service pour la première tranche a été donné le 25 avril par la wilaya. Après une étape consacrée à la réunion des matériaux et matériels indispensables, seront engagés les travaux qui dureront jusqu’au début de l’année prochaine. La deuxième tranche touche l’ensemble chœur : « Le chœur trilobé est surmonté de la tour lanterne, avec son grand dôme et les trois demi-dômes des absides. Cet ensemble, en raison de sa grande hauteur et de sa composition en courbes et sphères, mobilisera des techniques et des moyens spécifiques. » La seconde tranche doit être engagée en continuité avec la première « pour des raisons techniques et d’économie de moyens ». Elle durera un peu plus d’un an (début 2008 - mi 2009). Le dernier ensemble de l’édifice est composé d’un petit bâtiment en croix et d’un haut campanile. Sa grande hauteur et les petits dômes ainsi que ses façades planes le caractérisent. Les travaux de la première tranche programmée (porche et nef) sont confiés à l’entreprise A. Girard qui a un tableau de chasse bien garni. Celle-ci « a été choisie par les instances de wilaya à la suite d’un appel d’offres international. Cette société qui a son siège social à Avignon (France) ouvre un établissement secondaire à Alger pour les besoins de la restauration de la basilique », assure notre interlocuteur. Fondée en 1910, l’entreprise, spécialisée dans le bâtiment, n’a cessé de connaître des succès. « Très tôt, l’entreprise s’est vu confier de grands chantiers de restauration dans le domaine des monuments historiques, comme le Théâtre antique d’Orange (France). Son savoir-faire lui permet aujourd’hui d’intervenir sur différents chantiers de renom dans tout le sud de la France, tels le Palais des Papes à Avignon, les Anciens hospices de la charité à Marseille ou encore l’Hôtel de Ville d’Aix-en-Provence », dira-t-on « L’entreprise vient d’achever après trois ans de travaux la réhabilitation de la basilique Notre-Dame de la Garde, à Marseille », relève le chef de projet. Il assure que des sous-traitants algériens seront associés « avec l’accord de la wilaya aux travaux de restauration par l’entreprise A. Girard chaque fois que ce sera possible ». Cette institution suivra les travaux de restauration. L’appel d’offres lancé par ses soins respecte le cahier des charges établi selon les prescriptions données par l’architecte maître d’œuvre, Xavier David. Le travail de la wilaya ne s’arrête pas là, puisqu’elle veille à la bonne exécution des travaux, s’assure du respect des délais et des coûts, pour le compte de l’association Diocésaine d’Algérie, maître d’ouvrage. Elle contrôle les facturations et donne les ordres de paiement à l’entreprise, au nom de celle-ci. Aussi, elle assure au terme du chantier la réception des travaux. La basilique Notre-Dame d’Afrique fait partie du patrimoine de l’Algérie. Le souci de préserver ce patrimoine impose que chaque technique soit mise en œuvre par des spécialistes compétents, indique-t-on. Ces techniques, traditionnelles ou innovantes, toutes respectueuses de l’authenticité de l’édifice, sont diverses. Le cahier des charges du projet de restauration de la basilique Notre-Dame d’Afrique prévoit que l’entreprise chargée des travaux associera un chantier-école au chantier de la restauration. Le chantier-école est destiné à former des personnels spécialisés dans la restauration du patrimoine bâti ancien. Une fois le chantier achevé, le personnel ainsi formé sera disponible pour d’autres chantiers de restauration du patrimoine à ouvrir en Algérie. « L’entreprise française retenue ramènera avec elle 15 ouvriers spécialisés, auxquels s’ajouteront une dizaine d’autres Algériens. L’équipe comptera quelque 35 ouvriers », nous affirme Dominique Henry. 
Source El Watan 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 23:52
Le bonheur tranquille

Un couple célèbre son 38ème anniversaire de mariage. Leur tranquillité a toujours été le sujet de conversation dans leur village.
On disait : "Quel couple pacifique et amoureux".

Un journaliste local décide donc de faire un reportage sur ce couple, afin de connaître le secret de leur bonheur.
- Et bien, ça remonte à notre voyage de noce, explique le mari. Nous visitions le Grand Canyon et avons décidé de le traverser à d'os d'âne. Nous n'avions pas encore parcouru une grande distance que l'âne de ma femme a trébuchée.

Ma femme, sur un ton tranquille a dit :
"Première fois". Elle a fait se relever l'âne et nous avons continué.

Après une courte distance l'âne trébuche de nouveau. Une fois de plus, ma femme, sur un ton tranquille, dit :
"Seconde fois". Elle a encore fait se relever l'âne et nous sommes repartis.

Nous n'avions pas fait la moitié d'un mile que l'âne trébuche pour une 3e fois. Tranquillement! , ma femme a sorti un pistolet de sa bourse et a tiré l'âne.

C'est alors que je me suis fâché et que je lui ai dit ce que je pensais de la façon dont elle avait traité cette pauvre bête, quand soudain, elle m'a regardé et m'a dit d'une voix tranquille : "Première fois".

Depuis ce jour, nous vivons heureux.


de la part d'une Correspondante

Le pèlerin

Partager cet article
Repost0