Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 00:00
Plusieurs défilés en Algérie contre le terrorisme
 
Des dizaines de milliers de personnes ont défilé mardi dans les grandes villes algériennes moins d'une semaine après les attentats qui ont frappé à deux reprises Alger.
 
 
"Non au terrorisme, oui à la réconciliation nationale": répondant à ce double mot d'ordre, des dizaines de milliers de personnes ont défilé mardi 17 avril dans les grandes villes algériennes moins d'une semaine après les attentats qui ont frappé à deux reprises Alger et sa banlieue, faisant 30 morts et de nombreux blessés.
A Alger, où les marches sont interdites depuis 2001, un appel au rassemblement lancé par différentes associations, organisations de masse, syndicats et partis politiques a attiré plusieurs milliers de personnes au complexe sportif du 5-Juillet.
"La lutte contre le terrorisme continue", "Non à la destruction de l'Algérie", "Tous contre les ennemis de l'Algérie" et "Oui à la réconciliation nationale", pouvait-on lire sur les banderoles déployées à travers le pays.
La radio et la télévision algériennes, médias publics tous les deux, ont largement couvert en direct les différentes manifestations de la société civile.
 
SMS
 
Les services de sécurité ont eux innové en envoyant mardi sur les téléphones portables des abonnés de l'opérateur public de téléphonie mobile Mobilis des SMS les invitant à avertir de toute menace terroriste.
"Message forces sécurité: cher(e) citoyen(ne), nos frères souffrent du résidu des terroristes en fuite. Le devoir vous appelle à signaler toute menace. Appeler numéro gratuit 1590", demande ce message.
Dans plusieurs régions du pays, notamment dans l'Oranie (ouest), les forces de l'ordre s'étaient déjà adressées au public par l'intermédiaire d'affiches placardées dans les villes invitant les "citoyennes et citoyens" à "transmettre toute information sur les actes, les mouvements et les lieux abritant les terroristes", à une série de numéros de téléphones qui était fournis.
Par ailleurs, le puzzle du double attentat du 11 avril continue à se mettre doucement en place. Outre l'identification des trois "présumés kamikazes" auteurs des attentats, l'analyse par les services spécialisés des preuves matérielles recueillies sur place par la police scientifique donne à présent une idée générale sur le procédé utilisé.
 
"A leur insu"
 
Le ministre algérien de l'Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, en révélant la découverte de détonateurs à distance, a remis en cause la thèse de l'attentat suicide.
D'après le ministre, dont les propos était rapportés mardi par le Quotidien d'Oran, "il est fort probable que les terroristes conducteurs des trois voitures aient sauté avec leurs charges d'explosifs à leur insu".
L'hypothèse la plus plausible est par conséquent que les bombes n'aient pas été déclenchées par les conducteurs des véhicules, mais par de tierces personnes se trouvant à l'abri.
"L'étude du profil de deux des trois terroristes identifiés, réalisée par les spécialistes des services de sécurité algériens accrédite davantage cette thèse", a poursuivi le ministre de l'Intérieur.
Nourredine Yazid Zerhouni, qui s'exprimait lundi après-midi en marge de la visite du président Abdelaziz Bouteflika à Constantine (400km à l'est d'Alger), estime qu'"Al-Qaïda au Maghreb islamique" a ainsi voulu faire des conducteurs des véhicules des kamikazes malgré eux pour terroriser les civils et induire en erreur sa propre "maison mère". AP
 
Source Le Nouvel Observateur
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:24

Comment perdre son temps sur internet


Deux internautes britanniques sur trois perdent une partie considérable de leur temps à naviguer sur internet sans véritable but, montre une étude du cabinet YouGov.   

Nombre d'employés se laissent distraire par l'information quasi-illimitée disponible sur le web et se laissent aller au "wilfing" en anglais, abréviation de "What Was I Looking For" (Qu'est ce que je cherchais ?). 

Les "wilfers" d'outre-manche perdent quelque deux jours de travail par mois à errer sur internet, les hommes ayant une plus grande propension que les femmes à se livrer à ce type d'activité et les sites les plus visités étant ceux de commerce en ligne, indique l'étude publiée mardi. 

Mais les "wilfers" ne font pas seulement perdre temps et argent à leur entreprise. Un tiers des hommes interrogés avouent que leurs visites répétées sur des sites pour adultes ont provoqué une dégradation de leur relation amoureuse. 

Sans commentaire car tout le monde sait qu'à part les Anglais, personne ne va sur ces sites réservés aux adultes  

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:22
 Pour tenir le coup physiquement et moralement, les prétendants ont chacun leur recette.
 
Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:21

Candidats, temps de parole et CSA

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir

 

sans jamais oser le demander

 

 

 

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) instaure des règles concernant le temps de parole  accordé aux douze candidats, que les médias doivent suivre. Avec l'ouverture de la campagne officielle, les règles deviennent  encore plus strictes.

 

1.          Une minute pour Sarkozy égale une minute pour Schivardi ?

 

 

 

Oui, depuis le 9 avril, l'égalité est le principe pour tous. Finie l'équité qui s'appliquait depuis le 1er décembre et qui impliquait un temps d'antenne propor­tionnel à la représentativité du candidat. Jusqu'au 22 avril, les chaînes se doivent d'accorder à chacun un même temps de parole dans deux catégories : l'information (JT et émissions politiques) et l’ensemble des autres émissions. Ainsi, des programmes quasi quotidiens comme En aparté sur Canal + peuvent faire défiler tous les candidats. En revanche, J'ai une question a vous poser ou A vous de juger ne sont plus program­més depuis l'application du principe d'égalité. « On passe notre journée avec des chrono­mètres, explique Ariette Chabot.  On est moins dans le journalisme que dans la comptabilité.»

 

Si aujourd’hui Jamel parle à la télé de Ségolène Royal, est-ce décompté du temps de la candidate ?

 

Oui. Parler des présidentiables, de près ou de loin, soulève donc certains problèmes. L'annonce d'un Vivement dimanche consa­cré, le 29 avril, à Laure Manaudou a fait des vagues.

 

Une candidate socialiste aux législatives a demandé le report «hors pé­riode électorale », car elle esti­mait que la présence parmi les invités d'une députée UMP don­nerait un avantage médiatique à Sarkozy. « Une requête surréa­liste », pour Michel Drucker, qui estime que « Laure nage pour les Français. » Le CSA n'a pas réagi, car son contrôle s'effectue uni­quement après la diffusion des émissions. Autre problème, le 21 mars, Éric Besson était invité sur LCI pour présenter son livre à charge contre Ségolène Royal.

 

Julien Dray (PS) a téléphoné chaîne, furieux : « Vous devez compter sur le temps de parole de la droite, pas sur le nôtre ! ».  LCI a choisi de faire figure député démissionnaire du chez les non-inscrits. D'autres comme Laurent Ruquier, dans  On n'est pas couché, ont chois simplifier la donne. «Je ne  vais pas vous demander pour qui vous allez voter. Avec l'égalité du temps de parole, le plus simple est de ne plus le demander

 

3. Qui chronomètre ?

 

Dans les coulisses du CSA,  douze observateurs gèrent en interne les chronomètres décortiquant, en permanence, les émissions des chaînes hertziennes. La plupart sont des étudiants, licenciés en droit ou sciences politiques. Pour chaînes du Câble et de la TNT,  les contrôles sont effectués au sein même des rédactions puis transmises au CSA. Quant à Internet, qui a une influence sans précédent dans la campagne présidentielle, il n'existe encore pas de contrôle.

 

Quelles sont les sanctions

 

Les sanctions appliquées par le  CSA sont souples, car les contrôles s'effectuent régulièrement et, au maximum, sous vingt quatre heures. Si un écart temps est observé, le gendarme de l'audiovisuel se contente généralement de rappeler à l'ordre. Ainsi, en début de ce pagne, LCI et BFM TV ont mises en garde pour «bipolarisation excessive »

 

 

 

Source TV Magazine

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:20

Algérie: 2008 sera l’année de la monétique  

 

Le secrétaire général de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers (Abef), Abderrahmane Benkhalfa, a plaidé jeudi lors de son passage au forum hebdomadaire de la Chaîne II de la radio nationale pour une généralisation de l’utilisation des chèques dans les opérations de paiement et de virement. Cette généralisation du chèque vise selon lui à mieux sécuriser les opérations bancaires des clients. 

Il dira à ce sujet que depuis l’entrée en vigueur du paiement de masse par télécompensation en mai 2006, pas moins de 20 000 chèques sont émis quotidiennement. Estimant que le processus de modernisation et de crédibilisation du chèque sera achevé durant l’année en cours, Abderrahmane Benkhalfa annoncera que l’année 2008 sera celle de la monétique et de l’élargissement de l’utilisation de la carte bancaire. Un processus déjà lancé et qui concernera notamment la formation des banquiers, l’installation de distributeurs automatiques et la sensibilisation des commerçants à ce mode de paiement moderne. Par ailleurs, le secrétaire général de l’Abef a estimé que les scandales financiers qui ont secoué la place bancaire algérienne n’auront pas d’impact significatif sur la réputation de l’Algérie auprès de ses partenaires étrangers. “Et ce en raison du fait qu’il n’y a pas eu d’embargo sur ces dysfonctionnements. Et cette transparence est très appréciée par les étrangers”, soutient-il. Interrogé sur les causes ayant été à l’origine de ces scandales financiers, le banquier considère que ceux-ci sont dus à l’émergence d’une classe d’affairistes avides de gain facile, “heureusement en voie d’extinction”, apparus dans le sillage de l’évolution de l’économie algérienne, au manque de professionnalisme ainsi qu’à l’insuffisance des contrôles des opérations bancaires au niveau interne et externe. Des insuffisances vis-à-vis desquelles l’Etat a pris des mesures afin de réduire les risques liés aux activités bancaires. L’invité du forum citera à ce propos entres autres l’élaboration d’une liste centralisée de personnes et d’entreprises considérées comme étant de mauvais clients, la multiplication par cinq du capitale pour la création d’une banque (2,5 milliards de dinars disponibles en liquide) et enfin l’instauration de nouvelles règles dans la délivrance des agréments pour les banques privées particulièrement pour ce qui est de la compétence du management bancaire. S’agissant du processus de privatisation des banques publiques, Abderrahmane Benkhalfa a souligné que l’intérêt porté par les grandes banques étrangères traduit l’importance de la place bancaire algérienne. Il saluera dans ce cadre ces processus d’ouverture aux groupes internationaux car cela va permettre “l’amélioration des services bancaires et la modernisation de la gestion des établissements financiers algériens”.  

Source: - Le Soir d’Algérie 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:11

Rions ensemble 

Y'a personne qui veut croire les aînés. 

 

Tout le monde les pense "Séniles".  

 

Un couple âgé a célébré son 60e anniversaire de mariage. 

Ils s'étaient mariés, étant amoureux depuis leur plus tendre enfance.  

À la retraite ils sont revenus dans leur ville natale. 

En se promenant main dans la main, ils ont voulu revoir leur ancienne école et comme elle n'était pas barrée, ils sont entrés et ont trouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel Andy avait sculpté "I love you Sally ". 

En revenant à la maison, un sac d'argent tomba d'un camion blindé,  et atterrit presqu'à leurs pieds. 

Andy dit " Nous devons le rendre". 

Sally dit "Qui trouve, garde " et elle remet l'argent dans le sac et le cache dans le grenier de la maison. 

Le lendemain, deux hommes du FBI qui enquêtaient dans le voisinage, frappent à la porte et demandent "Excusez-nous, mais auriez-vous trouvé un sac qui est tombé du camion blindé hier?"

Sally répond "Non". 

Andy dit,"Elle ment, elle l'a caché dans le grenier". 

Sally dit, "Ne le croyez pas, il devient sénile". 

Les agents se tournèrent vers Andy en lui demandant de raconter ce qui s'est passé depuis le début. 

Andy dit "Voyez-vous, quand Sally et moi revenions de l'école hier. "

Le premier agent du FBI se tourna vers son collègue et lui dit:"Allons-nous en d'ici." 

De la part d’une Correspondante 

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:07
La Tendance Etait à La Baisse entre 2005 et 2006
Les Algériens demandent moins de visas français
 
A rebours d'une idée reçue, les Algériens sollicitent moins de visas court séjour auprès des services consulaires français en Algérie. Dressé chiffres à l'appui, le constat est consigné dans un document officiel hexagonal élaboré récemment mais non médiatisé. Rédigé par le Comité interministériel de contrôle de l'immigration - un organe placé sous la présidence de Matignon -, le document a été rédigé pour les besoins du Parlement. Il définit à coup d'indicateurs les orientations de la politique du gouvernement français en matière d'immigration. Selon les chiffres arrêtés à la mi-2006, derniers en date à avoir été officiellement consolidés, la tendance de la demande algérienne de visas était à la baisse. Retenu par les rédacteurs du rapport en guise d'illustration, un tableau de comparaison en atteste. Entre janvier et juin 2006, le nombre d'Algériens à avoir transmis une demande de visa court séjour (visa de type C dit «touristique») s'était élevé à 112.010. La plus grosse quantité (82.861) a été réceptionnée par le consulat général d'Alger, mission habilitée à traiter les demandes des nationaux résidant au Centre, à l'Ouest et dans le grand Sud. Le consulat général d'Annaba - destiné aux nationaux de l'Est - a enregistré 29.149 dossiers. Concrètement, la baisse était de 30.751 demandes par rapport au premier semestre de l'exercice précédent, soit un recul de 21,5%. Entre janvier et juin 2005, les services consulaires de Hydra avaient été destinataires de 107.794 demandes contre 34.967 pour ceux d'Annaba. 26.653 demandes ont fait l'objet d'un refus entre les deux périodes. Le rapport du Comité interministériel de contrôle de l'immigration ne fournit pas d'explications sur les raisons d'une telle évolution. Tout au plus, il précise que la baisse de la demande algérienne - 32.160 dossiers de moins entre janvier 2005 et janvier 2006 - a tiré vers la baisse la demande globale de visas français dans les pays tiers.

En revanche, les visas «étudiants» accordés au profit d'Algériens en quête d'études supérieures dans les établissements français étaient légèrement à la hausse. Le nombre de sésames pour les campus de l'Hexagone s'était établi à 299 au premier semestre 2006 contre 270 à la même période de 2005, soit une hausse de 10,7%. Reste que le nombre de nationaux autorisés à franchir la Méditerranée pour les besoins de post-graduation et d'études supérieures était bien en deçà du volume des étudiants marocains et tunisiens.

Les premiers étaient au nombre de 964 au premier semestre 2006 contre 865 au premier semestre 2005 (+11,4%). Les seconds représentaient 566, en hausse de 43,3% (395).

Thème récurrent de la relation franco-algérienne, la question des visas - toutes catégories confondues - a toujours été inscrite au chapitre des contentieux. De quelque 900.000 sésames à la fin des années 1980, le nombre de sésames a fortement chuté sous les effets de la crise algérienne et la fermeture des services consulaires français à la suite des attentats de 1993 et 1994 contre des sites français. Coup sur coup, au plus fort du terrorisme, les consulats généraux d'Annaba et d'Oran ont fermé leurs portes. Implanté au centre-ville (place des Martyrs), le service des visas du consulat général d'Alger s'est replié dans un premier temps dans les locaux de la chancellerie diplomatique à Hydra avant de basculer vers Nantes avec un service minimum (Bureau visa Algérie). Du coup, faute d'effectifs, le nombre de visas délivrés est tombé à moins de 50.000 entre 1995 et 1997 avant de remonter progressivement à quelque 75.000, 95.000, 150.000 avant de se stabiliser depuis 2001-2002 autour de 250.000. Au fur et à mesure de la restauration consulaire hexagonale en Algérie, le consulat général d'Alger a retrouvé ses capacités d'accueil antérieures. Annaba a rouvert ses portes en 2004 alors que la réactivation du consulat général d'Oran est prévue pour le courant de cette année.
 
Source Le Quotidien d’Oran
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:01
Israir Airlines commande trois Airbus A320
 
La compagnie Israir Airlines, basée en Israël, a passé une commande ferme portant sur trois Airbus A320, devenant ainsi le premier client d'Airbus dans ce pays. Les appareils, dont la motorisation reste à définir, seront équipés en classe unique de 174 places.

La compagnie Israir Airlines, créée en 1996, a débuté ses activités en desservant des lignes intérieures en Israël au départ d'Eilat, de Tel Aviv et Haïfa. La compagnie a connu une croissance rapide et représente maintenant presque 40 pour cent du transport aérien intérieur. Israir Airlines est également la deuxième compagnie aérienne internationale en Israël.
 
Source Journal du Net
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 06:37

Pour Parer Aux Menaces Terroristes En France
Paris dépêche ses experts à Alger

A une semaine du premier tour de l’élection présidentielle en France, Paris compte assurer ses arrières, en coordonnant son action avec les services de sécurité algériens, afin de parer à toute éventuelle menace terroriste.
La France prend très au sérieux la recrudescence de la violence au Maghreb et accentue ses contacts et ses échanges avec les pays de la région dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé le porte-parole du Quai d’Orsay. Interrogé sur la nature de la coordination initiée sous la casquette d’Euromed, il atteste: «Nous entretenons une coopération avec certains des pays concernés, à la fois en matière de police et dans le domaine militaire.» A une semaine du premier tour de l’élection présidentielle en France, Paris compte assurer ses arrières, en coordonnant son action avec les services de sécurité algériens, afin de parer à toute éventuelle menace terroriste. D’ailleurs, lors d’une récente déclaration, Nicolas Sarkozy avait clairement mis en garde contre une menace terroriste qui viendrait du Maghreb et qui serait susceptible de gâcher la «fête». Dans ce sens, certaines indiscrétions font état d’un déplacement effectué par une équipe constituée d’experts en terrorisme en Algérie, au lendemain des attentats kamikazes d’Alger. La délégation avait pour mission principale d’évaluer les «mesures de sécurité prises par l’ambassade de France» et les différents consulats. La mission française aurait eu des entretiens avec les autorités en charge du dossier sécuritaire en Algérie. Sur ce point, le porte-parole du Quai d’Orsay s’est contenté d’expliquer que de façon générale, une très bonne coopération existe entre les deux pays «je pense que celle-ci va se poursuivre». A noter que depuis les menaces proférées par Al Qaîda contre l’Hexagone et les attentats perpétrés au Maroc et en Algérie, les services de renseignements de ces pays travaillent en étroite collaboration pour déjouer tout projet d’attentat.
La France est convaincue que la lutte contre ce phénomène passe avant tout et surtout par une coopération internationale. «Au titre des relations extérieures, il y a des coopérations qui existent, notamment dans le cadre du Processus de Barcelone. Nous avions adopté dans ce cadre un code de conduite antiterroriste en 2005», explique la même source, rappelant dans le même contexte, la signature de la convention internationale pour la répression du financement du terrorisme.
Concernant les consignes de vigilance adressées par l’ambassade de France à ses ressortissants résidant en Algérie, le représentant du Quai d’Orsay rappelle qu’ à la suite des attentats du 11 avril, la représentation diplomatique a déconseillé les voyages à caractère non indispensable et a également conseillé à ses nationaux de limiter les déplacements au strict nécessaire et de faire preuve d’une grande vigilance. «Ce qui est important, c’est le message de vigilance que nous donnons. Ensuite, les mesures de précaution ne peuvent jamais garantir entièrement contre les risques».
Un nouveau point sera fait dans les prochains jours, lit-on dans cette note. Par ailleurs, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, affirme que les derniers actes terroristes ayant ciblé Alger «renforcent la détermination à combattre ce mal sans faire de compromis ni sur la base multilatérale, ni sur la base bilatérale». Cité par l’agence de presse Itar-Tass, il ajoute que «la lutte contre le terrorisme est une part importante de la coopération russo-algérienne qui englobe de nombreuses sphères».
Par ailleurs, et pour faire face à la menace terroriste planant sur la région, les services de sécurité des pays de l’Euromed ne comptent pas rester les bras croisés puisqu’une sous-commission chargée de la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent entre l’Algérie et l’Europe, sera créée le 24 du mois en cours. Sa mise en place aura lieu à l’occasion de la réunion du Conseil d’association algéro-Union européenne à Luxembourg.
 
Source l’Expression
Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 23:56

Remède contre la grippe!!!!

 
Mademoiselle Béatrice, l'organiste de l'église, était âgée dans les 80 ans et n'avait jamais été mariée.
Elle était admirée pour sa douceur et sa gentillesse envers tous.
Un après-midi, le pasteur l'appela et lui rendit visite dans sa petite chambre toute paisible.
Elle l'invita à s'asseoir alors qu'elle préparait le thé.
Comme il était assis face à l'orgue Hammond, le jeune ministre remarqua un bol de verre sur le dessus de l'orgue.

Le bol était rempli d'eau dans lequel flottait un condom!!
Quand elle revint avec le thé et des biscuits, ils commencèrent à jaser.
Le pasteur essayait de résister à la curiosité mais n'y tenant plus, il lui dit:
« Mlle Béatrice, je me demande ce que cela veut dire  en pointant le bol.
``Oh Oui!`` dit-elle, n'est-ce pas merveilleux!!
Je marchais dans  le parc il y a quelques mois et j'ai trouvé ce petit paquet par terre.
Les instructions disaient de le placer sur l'organ, de le garder mouillé et que ça préviendrait ainsi d'étendre la maladie.
Savez-vous que je n'ai pas eu la grippe de tout l'hiver? ``
 
De la part d’une Correspondante
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0