Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 13:38

L’Orient Express

l-orient-express.jpg

L'Orient Express, un train de rêve

Depuis 1883, l'Orient-Express circule à travers l'Europe, dans un tourbillon d'élégance et d'intrigues. Tour à tour train des têtes couronnées, des stars, des réfugiés, des marchands d'armes, des espions dans les Balkans de la Guerre froide, ce train de luxe symbolise, plus que tout autre, le voyage par excellence, le voyage vers l'Orient mystérieux. Ce livre, de Mata-Hari à Grace de Monaco, de Michel de Roumanie à Siméon de Bulgarie, de l'ex-roi Georges de Grèce au comte Ciano, d'Agatha Christie à Mac Orlan, l'Europe de l'insouciance, du vagabondage littéraire et mondain des années folles, de Paris à Constantinople, déroule son cortège d'aventures et de volupté. L'histoire de ce train de luxe européen, l'art de vivre de cette époque est fascinante. Ce train mythique nous rappelle les fastes du passé qui, depuis cent vingt ans, relie Paris-Est à Istanbul via Bucarest ; il évoque aussi tant les les splendeurs que les misères de ce voyage qui mène jusqu'au Péra Palace, sur l'autre rive du Bosphore. Au-delà de la renaissance du mythe, avec le Venise-Simplon-Orient-Express, qui relie aujourd'hui Londres à Venise.

Les voitur es de ce train ses machines, des aménagements intérieurs, sa technique et ce souci de la perfection qui ont rendu possible ce rêve du rail.

Un petit poème dédié à ce train mythique

 

Dans un étrange wagon-lit
Roulant sur le bord de la nuit
Bercé par un doux cliquetis
Je pense à cette femme si jolie

Le temps de cet intervalle
Suspendu comme une aurore boréale
Dans l'espace clos et feutré
Nos regards semblent s égarer

Dans la banquette à coté
Une évanescente forme est allongée
Mes yeux commencent à s'allumer
Et mon rêve à s'imaginer

Une fièvre latente nous enveloppe
Dans cette atmosphère oppressante
Submergé par une émotion intense
S'unissent nos bouches éperdues

Froissement murmuré de satins
Pour découvrir le chemin
Que parcoure nos mains
Au délice de caresses sans fin

les sens enivrés en douce folie
Invitent nos corps ébahis
A un tourbillon sonore
En jouissances de rêves d 'or

Embaumés de nos essences
Plus rien n'a d'importance
Seul le désir en délivrance
Écume le plaisir d'abondance

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 13:22

A George Sand (I)

Alfred de musset

 

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;

Verse ailleurs ce trésor que j’avais pour tout bien.

Va chercher d’autres lieux, toi qui fus ma patrie,

Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,

Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.

Laisse mon souvenir te suivre loin de France ;

Qu’il parte sur ton coeur, pauvre bouquet fané,

Lorsque tu l’as cueilli, j’ai connu l’Espérance,

Je croyais au bonheur, et toute ma souffrance

Est de l’avoir perdu sans te l’avoir donné.

Alfred de Musset

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 11:15

Il était une fois la vie…

La vie est une fleur qui s'épanouit lentement.

Voilà, j’arrive au monde
Avec l’innocence dans mes yeux

 

Maintenant, je dois apprendre
A ramper sur le plancher

 

Il ne me faut pas longtemps pour
Que j’apprenne à gambader

 

C’est amusant de voir mes
Parents courir après moi

 

Grandir n’en finit pas
C’est le temps d’apprendre

 

Sur le banc d’école
Je m’appliquerai à écouter

 

De petite section à l’université
Il n’y a qu’un pas à sauter

 

Mais c’est beaucoup plus charmant
Qu’on embrasse son premier amour

 

Sans qu’on s’en rendre compte
Nous voilà aux pieds de l’autel

 

Elle est belle, il est beau
Toute la vie pour s’aimer

 

Tient, une belle forme arrondie
Dans le ventre de future maman

 

Papa doit se dépêcher, s’il veut
Être à l’heure à son travail

 

Construire, bâtir, agrandir
Il faut de la place pour 7

 

Les petits sont devenus grands
Une marmaille dans leurs bras

 

40, 50, 60, que le temps file
Parents devenus grands-parents

 

Ces cheveux blancs qui ne
Finissent pas de blanchir

 

Mamie, viens sur la terrasse avec moi,
Profitons de ce beau coucher de soleil

 

La journée a été belle et longue
Penche ta tête sur mon épaule

Endormons-nous ensemble !

 

Patrick Etienne

Source Planète Québec

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 14:35

La Marquise de Grignan est la fille de Mme de Sévigné.

Poésie de la Marquise de Grignan

Ah ! Vous dirais-je Maman

A quoi nous passons le temps

Avec mon cousin Eugène ?

Sachez que ce phénomène

Nous a inventé un jeu

Auquel nous jouons tous les deux.

 


​Il m'emmène dans le bois

Et me dit : "déshabille-toi ".

Quand je suis nue tout entière,

Il me fait coucher par terre,

 

Et de peur que je n'aie froid

Il vient se coucher sur moi.

Puis il me dit d'un ton doux :

"Écarte bien tes genoux"

Et la chose va vous faire rire

Il embrasse ma tirelire

 

Oh ! Vous conviendrez Maman

Qu'il a des idées vraiment !

Puis il sort, je ne sais d'où

Un petit animal très doux,

Une espèce de rat sans pattes

Qu'il me donne et que je flatte.

 

Oh ! Le joli petit rat !

D'ailleurs, il vous le montrera.

Et c'est juste à ce moment

Que le jeu commence vraiment.

Eugène prend sa petite bête

Et la fourre dans une cachette

 

Qu'il a trouvée, le farceur,

Où vous situez mon honneur.

Mais ce petit rat curieux,

Très souvent devient furieux.

Voilà qu'il sort et qu'il rentre

Et qu'il me court dans le ventre.

 

Mon cousin a bien du mal

A calmer son animal.

Complètement essoufflé,

Il essaye de le rattraper.

Moi je ris à perdre haleine

Devant les efforts d'Eugène.

 

Si vous étiez là, Maman

Vous ririez pareillement.

Au bout de quelques instants

Le petit rat sort en pleurant.

Alors Eugène qui a la tremblote

Le remet dans sa redingote.

 

Et puis tous deux, nous rentrons

Sagement à la maison.

Mon cousin est merveilleux

Il connait des tas de jeux

Demain soir, sur la carpette

Il doit m'apprendre la levrette

 

Si vraiment c'est amusant

Je vous l'apprendrai en rentrant.

Voici ma chère Maman

Comment je passe mon temps.

Vous voyez je suis très sage.

Je fuis tous les bavardages

 

Et j'écoute vos leçons :

Je ne parle pas aux garçons.

Marquise de Grignan

Le Pèlerin 

Déshabillez-Moi par Juliette Gréco

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 14:34

Tlemcen, une belle ville, fière de son passé

Tlemcen vue du plateau corniche-de-lalla-setti

Tlemcen vue du plateau corniche-de-lalla-setti

corniche-de-lalla-setti

corniche-de-lalla-setti

Cascade Ain-fezza-el-ourit

Cascade Ain-fezza-el-ourit

Tlemcen, la deuxième ville de l'Oranie, fière de son passé glorieux et prospère, de ses monuments et ses faubourgs hispano-mauresques, de ses sites naturels, est une «ville d'art et d'histoire» comme l'a dénommée Georges Marçais.
https://youtu.be/Uqu15szpf6s

Il est 21h. Le plateau de Lalla Setti, l’une des merveilles de Tlemcen qui surplombe majestueusement la ville, attire depuis deux ans de nombreux touristes et des familles en quête de détente, de calme et d'air frais. Cet endroit, qui culmine à 800 mètres d'altitude donne sur le quartier huppé de Birouana et le village de Attar et ses splendides cerisaies. L’esplanade et le petit lac sont pleins de monde.
«Il y a des familles qui préparent leur dîner chez eux et viennent le prendre spécialement ici», affirme le premier responsable de la Protection civile au niveau de cette ville. Munis de tout l'équipement du parfait touriste, provisions et caméras en main, les nombreux visiteurs qui s'y rendent ne semblent pas, en tout cas, mécontents. Et pourtant, il y a quelques années, l’endroit était loin d’être fréquentable, sauvage même, selon des Tlemçanisèiens.

Grâce aux réaménagements routiers et autres infrastructures réalisées, comme le téléphérique, le site est devenu l’une des destinations les plus prisées de la ville.

Une belle ville

https://youtu.be/9C0Tpr55DAk

Tlemcen ville d'art et d'histoire

https://youtu.be/GkmJ9egvak4

Source algerie-dz.com

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 14:09

Lettre d’une jeune quinquagénaire très lucide…..

un peu long mais tellement d’actualité

Les vieux et la Société

Les Vieux à quoi ça sert.

J’ai 53 ans, et déjà, j’angoisse à l’idée de ce qui m’attend…Mourir, la belle affaire!

Mais vieillir… Oh! vieillir», chantait Brel (qui a échappé
au déclin grâce au cancer qui l’a fauché à 49 ans).
Que vaut un vieux dans une société obsédée par la jeunesse et allergique aux rides et aux chairs molles? Rien.

Regardez la télé.
Qui a le temps de passer toute sa journée devant la télé?
Les Vieux.

Or, les artistes qui plaisent aux Vieux et qui leur rappellent le bon vieux temps ne passent jamais à la télé.
Trop Vieux.

On leur préfère les jeunes artistes que les Vieux ne connaissent pas.

Même la télé, qui s’adresse pourtant aux Vieux, se fout des Vieux!

Nous vivons dans un présent perpétuel. Les choses vont de plus en plus vite, la nouvelle qui fait parler la planète entière ce matin sera complètement oubliée cet après-midi.


Qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse
Avec des vieux qui sont là depuis 1940?


Mon commentaire

Sortez tous les Vieux des centres d’achats : et voyez le taux de chômage des jeunes qui perdront leur emploi faute d’achalandage suffisant

Sortez tous les Vieux des restaurants : mêmes résultats et des faillites

Sortez tous les Vieux des hôpitaux : mêmes résultats et des chômeurs

Sortez tous les Vieux des centres d’hébergement : mêmes résultats et des chômeurs

Sortez tous les Vieux des cliniques médicales : mêmes résultats et des chômeurs.

Éliminez tous les Vieux du bénévolat et voyez le résultat

Éliminez tous les Vieux des églises et voyez le résultat

Éliminez tous les Vieux de l’internet et voyez le résultat

Éliminez tous les Vieux  »snowbirds » et voyez le résultat,


Éliminez tous les Vieux des terrains de golf et voyez le résultat et des faillites

Éliminez les Vieux, employés dans des commerces et voyez le résultat. Des centaines de milliers d’emplois (jeunes) sont tributaires de l’achalandage des Vieux (incluant les fonctionnaires de nombreux ministères et organismes).

Maintenant imaginez le marasme économique si tous les «Vieux» disparaissaient soudainement demain matin.

Au fond, lorsqu’on prend sa retraite, on contribue à créer et à maintenir des emplois. Réalisez-vous toute la richesse que les « Vieux » apportent dans une société ?

Auteur inconnu. Merci à la personne qui a écrit ce texte.

Bonne journée

Le Pèlerin


 

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 08:07

Souvenirs d’Espagne

L'Espagne .....On y construit des châteaux......mais on cultive aussi les souvenirs

Marie Chantal racontait à une amie ses vacances en Espagne

Je me souviens d’un certain soir, tout le monde était parti se coucher….

J’en avais fait de même mais….

Nous avions convenu de nous retrouver avec Charles-Henri, mon Ami, pour un bain de Minuit...

Oh oui, je me souviens ….J’avais concocté un excellent repas ; le tout arrosé d’un rosé, excellent d’ailleurs….Un vin particulier que nous avions ramené de France

Tout le monde s’était régalé et le « Rosé » avait bien accompagné le repas …..Tant est si bien qu’à 23 h 00 tout le monde ronflait….

Tout le monde sauf moi, qui n’attendait que leur sommeil, pour rejoindre Charles-Henri à la plage

Oh que j’étais heureuse ….J’en étais toute émoustillée, tant j’avais imaginé le plaisir qui m’attendait. !

Nous nous sommes retrouvés à la plage…J’avais mis mon bikini le plus sexy.

Il y avait un clair de lune superbe, on aurait pu lire le journal !

……………………………

 Et alors ?

Charles-Henri……. !..............Le….Rustre… !!!

............................

....Il avait emporté un journal !....

………………………

Bonne journée

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 16:31

Les As de l’informatique 

Le casse-tête de l’informatique.....Vite un cachet d'Aspirine

Apres avoir eu des problèmes avec son ordinateur, un pauvre utilisateur ignorant appelle au téléphone l’équipe de support technique du fabricant de cet ordinateur, espérant obtenir un peu d’aide.

Technicien : Support technique, bonjour ! Comment puis-je vous aider ?

Client : Il y a de la fumée qui sort de l’alimentation de mon ordinateur.

Technicien : Il va sans doute vous falloir une nouvelle alimentation !

Client : Non, non, certainement pas ! Je dois seulement changer les fichiers de configuration.

Technicien : Monsieur, s’il y a de la fumée qui sort de l’alimentation, c’est que l’alimentation est grillée. Il va vraiment falloir la remplacer !

Client : Pas question ! Quelqu’un m’a dit qu’il suffisait de changer la configuration du système au démarrage pour régler ce problème. Vous n’avez qu’à me dire quelle est la bonne commande à exécuter…

Apres dix minutes, malgré tous les efforts du technicien pour expliquer le problème et sa solution, le client s’entête à prétendre avoir raison et exige qu’on lui indique la commande qui va régler ça.
Le client ayant toujours raison, il ne reste plus au technicien qu’une seule façon d’agir…

Technicien : Cher monsieur, je suis désole: vous avez raison. Nous n’avons pas l’habitude de communiquer cette information à nos clients, mais il y a effectivement une commande DOS non documentée qui réglera votre problème.

Client : Je l’savais !

Technicien : Ajoutez simplement la
ligne « DEVICE=DOSNOSMOKE.SYS » à la fin de votre fichier CONFIG.SYS, redémarrez l’ordinateur et tout devrait
rentrer dans l’ordre.
Rappelez-moi si vous avez le moindre problème.

Mais, ce n’est pas fini…

Une dizaine de minutes plus tard, le client rappelle le technicien.

Client : Ca n’a pas marché. L’alimentation fait encore de la fumée…

Technicien : Ah. Dites-moi, quelle version de DOS utilisez-vous ?

Client : MS-DOS 6.22

Technicien : Voilà le problème ! Cette version de DOS n’inclut pas NOSMOKE. Il vous faudra appeler Microsoft et leur demander de vous envoyer une mise-à-jour. Tenez-moi au courant du résultat de votre appel.

Environ une heure plus tard, le même client rappelle.

Client : J’ai besoin d’une nouvelle alimentation…

Technicien : Pas de problème, je vous l’envoie aujourd’hui même, mais dites-moi: comment êtes-vous arrivé à cette conclusion ?

Client : Eh bien, j’ai appelé Microsoft et j’ai répété à leur technicien ce que vous m’aviez dit. Apres une longue discussion, il m’a demandé la marque et le modèle de mon alimentation…

Technicien : Et qu’est-ce qu’il vous a dit ?

Client : Il a dit que mon alimentation n’était pas compatible avec NOSMOKE.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 19:03

Vous auriez pu ...!

Sieste à l’hôtel – Chèrement payée…!

Un homme et sa femme font un voyage en voiture, après de longues heures de route, ils descendent dans un hôtel quelques heures.
Après avoir dormi 4 heures, ils quittent la chambre et vont à la réception, payer et redonner les clefs.
Le commis leur charge 350 euros.

L’homme explose!
– QUOI??? Vous me chargez 350 euros pour 4 petites heures de sommeil?
– Oui monsieur, 350 euros est notre tarif standard.
– C’est absurde! Je veux voir votre patron.
Après quelques minutes, le patron arrive:
– Oui, quel est le problème?
– Le problème, c’est qu’on me charge 350 euros pour 4 heures de sommeil.
– Oui monsieur, c’est notre tarif normal.
– Je n’ai utilisé votre chambre que 4 heures pour dormir! Votre hôtel est beau et luxueux, mais ça ne vaut certainement pas 350 euros pour 4 heures.
– Mais monsieur, nous avons une piscine intérieure et une grande salle de conférence…
– Oui, mais je ne m’en suis pas servi!
-Peut-être, mais vous auriez pu vous en servir. De plus, les meilleurs humoristes et chanteurs de Nice et d’Avignon présentent leurs spectacles chez-nous.
– Et alors? Nous n’y avons même pas assisté!
– Peut-être, mais vous auriez pu; ils étaient à votre disposition. Chaque fois que le patron nommait un service de l’hôtel, l’homme disait qu’il n’en avait pas profité, mais le patron répondait toujours qu’il aurait pu s’en servir.
Finalement, l’homme arrête de discuter et fait un chèque.
– Mais monsieur, votre chèque n’est que de 100 euros
– Exact, je vous ai chargé 250 euros pour coucher avec ma femme.
– Mais, c’est ridicule! Je n’ai pas couché avec votre femme!
– Peut-être pas, mais vous auriez pu le faire, elle était disponible!

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 13:33

Demande d’emploi

Chér messieur,:

Je veux postulé pour le poste de secraitaire que j ai vu dans le journal local. Je tape très rappidement avec un seul doit et je fais des calcules tres bien.

Je croie que je suis util pour rèpondre au telefone, meme que je nait pas boucou dexpèriance.

Mon salère est ouvert a discution pour que vous pouvez voire conbien vous pouvez me pailler et se que vous croiller que je m'erite.

J'aie la posibilliter de comancer imaidiatement. Merci boucou pour votre grende atention.

Cordialemant,

Janine Vanessa Dupuis

PS : Come mon curiculom et tres pti, j'anexe ma foto.

 

.

.

.

.

.

Humour - Délit d’anti faciès

Réponse du directeur:

Chère Janine Vanessa,

La place est pour vous. Nous avons le correcteur automatique pour Word.

Vous réunissez toutes les conditions.

Vous commencez dès demain 8h00 !!

Sans commentaire

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0