Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 18:32

 

Bougie (Bédjaïa) je ne connaissais pas avant 1962..

L’origine du nom de « Bougie »  a toujours paru un mystère. L’origine la plus vraisemblable semble provenir de la grosse production de miel et de cire d’abeille de la région.  En fait cette région en est une grosse productrice et "Bougie"’ exportait sa cire d’abeilles, principalement vers Gênes (en Italie) où se trouvaient d’importantes fabriques de chandelles.

 La ville est protégée de la houle et des vents du large Nord-Ouest par l’avancée du ’’Cap Carbon’’, de 220 mètres de hauteur. Un site remarquable dans l’une des plus belles baies du littoral Nord Africain. Le touriste avisé se rendra d’ailleurs au cap Carbon où l’on y trouvera un site magnifique ainsi que des « singes à gogo ».

 Bédjaïa ou Bougie est une ville magnifique. Les vestiges antiques, médiévaux et des bâtiments récents, des arbres centenaires. Le tout est maintenu dans un état de propreté remarquable. La ville s’ouvre vers la mer et le port, un port de transport de denrées et de voyageurs ainsi qu’un magnifique port de pêche . Bédjaïa est aussi un port pétrolier et gazier, mais le centre de stockage se situe à l’écart de la ville ce qui n’entache pas l’harmonie du site. Derrière soit, on y trouve des hautes montagnes, et la vallée de la « Soummam ». Bédjaïa se situe au centre d’une région très riche. L’agriculture s’y est développée énormément et il n’y a « jamais eu de disette ». C’est un centre industriel et commercial,  principalement par son activité relative au gaz et au pétrole. C’est un centre très ouvert à la diversité des civilisations et des cultures, un centre de communications  ( n’oublions pas également son aéroport) qui possède un potentiel touristique énorme. Les Palais sont nombreux et méritent la détour quand bien même l’on est un peu pressé. Les rues et n’oublions pas la place Guédon sont toujours très animées. Les Kabyles sont fiers de cette ville, sa culture auxquelles ils tiennent tant. La ville est surnommée la « Perle du Maghreb » Je me suis rendu à Bédjaïa sur invitation d’un ami Franco-Algérien qui nous a spontanément invités, Pierre Merlhe (mon pote de Trottier) et moi. Nous y fûmes accueillis comme des rois, et malgré ses nombreuses occupations avec la construction de sa maison, cet ami nous conduisit sur la majeure partie de la Kabylie. Qu’il en soit remercié, je lui revaudrai cela.

 

 

 

Le Pèlerin

 Place Guédon

 

 

 

 Le Port

 

 

Le Cap Carbon

Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 11:40

 

La Grippe Aviaire...Juste  pour en rire un peu

Repost 0
Published by henrithoa - dans Rions ensemble
commenter cet article
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 13:55

 

Droits d'auteur : le débat reprend



- Renaud Donnedieu de Vabres le 20 décembre 2005 à l'Assemblée nationale - AFP - Eric Feferberg -

Renaud Donnedieu de Vabres le 20 décembre 2005 à l'Assemblée nationale -

Les députés reprennent aujourd'hui l'examen du projet de loi controversé sur les droits d 'auteur .Deux mois et demi d'interruption auront permis au gouvernement de réécrire le texte, mais les oppositions sont toujours aussi vives.PS, PCF, Verts, UDF et certains députés UMP y sont toujours hostiles malgré les aménagements apportés par le ministre de la Culture, Renaud  Donnedieu de Vabres. Le projet, qui vise à protéger les droits d'auteur  à l'ère du numérique en  réprimant le téléchargement illégal, avait été désavoué en décembre par une  partie de l'UMP. Deux amendements identiques, UMP et PS, légalisant le  téléchargement sur internet pour usage privé et contre rémunération avaient été  adoptés contre l'avis du gouvernement dans la nuit du 21 au 22 décembre.

Le gouvernement a annoncé lundi soir qu'il retirait cet article, annulant  ainsi purement et simplement les deux amendements frondeurs, ce qui a aussitôt  provoqué la colère du PS pour qui les droits du parlement sont "piétinés". Renaud Donnedieu de Vabres, dans la nouvelle version du projet, a  notablement allégé les sanctions contre les internautes qui téléchargent  illégalement et confié à un collège de médiateurs le soin de gérer le droit à la  copie privée. Mais le coeur du texte, la légalisation des mesures techniques de protection  (MTP) qui permettent de verrouiller les téléchargements illégaux, est maintenu,  au grand dam de certains députés UMP comme Christine Boutin ou Alain Suguenot  qui n'ont pas l'intention de rester silencieux.

Le débat va être suivi très attentivement par des millions d'internautes,  des créateurs et l'industrie musicale divisés sur l'opportunité de ce projet de  loi et la proposition de "licence globale" - téléchargement légal d'oeuvres  contre quelques euros par mois reversés aux auteurs - avancée par le PS et des  UMP. Mais le coeur du texte, la légalisation des mesures techniques de protection  (MTP) qui permettent de verrouiller les téléchargements illégaux, est maintenu,  au grand dam de certains députés UMP comme Christine Boutin ou Alain Suguenot  qui n'ont pas l'intention de rester silencieux.

Le débat va être suivi très attentivement par des millions d'internautes,  des créateurs et l'industrie musicale divisés sur l'opportunité de ce projet de  loi et la proposition de "licence globale" - téléchargement légal d'oeuvres  contre quelques euros par mois reversés aux auteurs - avancée par le PS et des  UMP.

Source - Lettre France 2 du 7 mars 2006

Le Pèlerin

Repost 0
Published by henrithoa - dans Information
commenter cet article
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 18:10
L'Algérie Romaine 
 
Je retransmets cette proposition de conférence qui devrait en interesser plus d'un sur le passé de l'Algérie.  Je cite :
 
Héritière d'un long passé au sein des peuples de la Méditerranée, l'Algérie ouvre enfin ses portes pour nous faire découvrir ses richesses. Nous avons parcouru ce pays, séduits par ses paysages magnifiques, ses sites archéologiques incomparables, sa lumière éclatante et la chaleureuse hospitalité de ses habitants. Nous vous proposons à travers différents itinéraires et une conférence en partenariat avec le Musée Saint Raymond de Toulouse de vous faire découvrir cette terre de contrastes, cette Algérie à la fois si proche et si méconnue.

L'Algérie joua un rôle important et même fondamental dans l'histoire de la Méditerranée ...
 
fin de citation
 
pour de plus amples renseignements, je vous renvoie sur le site du promoteur de ces voyages culturels et touristiques: http://www.vianostra.fr
 
En partenariat avec le Musée Saint Raymond de Toulouse, Via Nostra vous invite à deux conférences gratuites sur le thème de : L'Algérie romaine.

jeudi 9 mars 2006 à 18h30 / Salle Antoine Osète - 6, rue du Lieutenant Colonel Pélissier 31000 TOULOUSE

 

- vendredi 10 mars 2006 à 18h30 / Salle des Hospices - Avenue de Perpignan 66140 CANET-EN-ROUSSILLON (village).

 

 

 

Conférence présentée par : Nacéra BENSEDDIK Titulaire d'un Doctorat en Histoire Ancienne et ancienne Inspectrice des Antiquités au Ministère de la Culture à Alger, elle est aujourd'hui  professeur d'Histoire de l'art du Maghreb antique à l'Ecole Supérieure des Beaux Arts d'Alger.

 


Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 08:20

Sans prendre partie sur le sujet qui devrait etre débattu à l'assemblée nationale demain mardi, je vous transmets ces quelques infos:

http://www.bonweb.com/share/clictr.php?u=http://www.vnunet.fr/actualite/tpepme_-_business/vie_publique/20060228017

Bonne journée

Le Pèlerin

 

 

Repost 0
Published by henrithoa - dans Information
commenter cet article
5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 23:47

Suite

Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article
5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 23:35

J'ai pris de nombreuses photos pendant le voyages des Hussein-déens en mai 2005. Si quelqu'un désire ponctuellement des photos plus pixélisées ( c'est à dire un peu plus nettes) je peut les faire parvenir par couriel si la personne me fournit son adresse internet.

le système ne permet pas en effet de faire apparaitre sur ce blog, des photos trop lourdes en nombre de pixels.

Le Pèlerin

 

 

Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article
3 mars 2006 5 03 /03 /mars /2006 17:14

Airbus c'est beaucoup Toulouse

Pour les personnes intéressées par les produit  Airbus, son histoire, son organisation, je vous fournis le lien suivant:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus

 

Bonne lecture

Repost 0
Published by henrithoa - dans Airbus
commenter cet article
2 mars 2006 4 02 /03 /mars /2006 15:11

Dans les dernières photos de Trottier , l'on voyait tout le monde sauf moi, dans la classe de Madame Carcenac (année 47/48). Je  me fais ré-apparaitre en réduisant la taille de la photo et en calant celle-ci bien à gauche. On verra....ou on ne verra pas....

Première photo, année 1948, Madame Carcenac

Votre Serviteur se situe en bas à droite et semble bouder quelque peu.

 

 

 

 

 

 

 

   Deuxième photo année ????

je suis en seconde rangée en partant du bas, le troisième en partant de la gauche et je croise les bras. Je ne me souviens plus de l'année..Si certains savent....

 

 

Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article
1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 16:16

Mon Cousin Pierre Thoa accompagné de son épouse Josette, se sont rendus dans le sud algérien en novembre 2005. Naturellement, tant à l'aller qu'au retour ils se sont arrrétés à Hussein-Dey et à Cherchell, passages obligés pour nous, avant toute activité en Algérie. Timimoun se situe à 1200 km au sud d'Alger en bordure du grand Erg occidental. Timimoun est également appelée "Oasis rouge" en raison de sa couleur. La ville est trés touristique, elle attire chaque année en fin année de nombreux touristes tant Français, qu'Etrangers, voire locaux. Timimoun possède quatre hôtels dont  l'un est géré par l'état. Il y a également quatre terrains de camping dont deux sont trés bien aménagés et de nombreuses chambres d'hôtes, un Musée à voir, musée qui présente de l'artisanat local et la vie d'autrefois dans la Palmeraie. L'eau y est trés abondante et accessible à moins de trois mètres de profondeur. Un système d'irrigation trés judicieux appelé "Peigne" permet la distribution de l'eau dans les différentes parcelles. Mon cousin a séjourné ( lorsqu'il n'était pas en raid) à l'hôtel Gourrara.   Ils se sont ensuite rendus à Adrar qui se situe à 200/220 km au sud de Timimoun. Adrar est le chef lieu de la Willaya. Ils en sont revenus enchantés et conseillent à tous les Hussein-Déens de se rendre là-bas où semble-t-il le temps s'arrête (la magie du désert).

Pierre nous prépare un petit carnet de voyage sur son raid à Timimoun et me promet de vous en mettre l'eau à la bouche...

De plus nombreuses photos seront diffusées au cours des prochains jours

Bien Amicalement, Le Pèlerin

 

 

Repost 0
Published by henrithoa - dans Algérie
commenter cet article