Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 21:13

Finnair inaugure une nouvelle ère du voyage entre l'Europe et l'Asie

Airbus A350 : ouverture des ventes chez Finnair

Finnair entame un nouveau chapitre de son histoire  en ouvrant à la vente ses premiers vols long-courriers opérés en A350 XWB. "Finnair est ainsi la première compagnie aérienne européenne, et seulement la troisième à l'échelle internationale, à accueillir au sein de sa flotte ce tout nouvel appareil de dernière génération d'Airbus qui offre une qualité supérieure en termes de confort des passagers, de performance environnementale et d'efficacité opérationnelle".

Finnair sera également la première compagnie aérienne du monde à exploiter l'A350 sur des vols réguliers vers la Chine. Shanghai sera la première destination desservie quotidiennement en A350 à partir du 25 octobre prochain. Pékin suivra à partir du 21 novembre 2015 avec un service quotidien.

En haute saison, les vols Finnair à destination de Bangkok (dès le 4 décembre), de Hong Kong (à partir du 1er février 2016) et de Singapour (à partir du 5 mai 2016) seront opérés en combinant l'A350 et l'A330, appareil à la fois moderne et confortable.

Les clients de la compagnie peuvent connaître le type d'avion prévu sur leur trajet en cliquant sur le numéro de vol au cours de la réservation en ligne sur www.finnair.com, ou en se renseignant auprès de leur agent de voyage.

"Nous sommes ravis d'atteindre cette nouvelle étape cruciale pour l'entrée en service de l'A350" a déclaré Pekka Vauramo, CEO de Finnair. "Notre programme d'investissement consacré à l'A350 est le plus important de l'histoire de la compagnie. Cet appareil deviendra la référence pour nos vols long-courriers pour les années à venir tout en jouant un rôle essentiel dans notre rentabilité durable à long terme. Je peux vraiment parler au nom de tous les employés quand je dis que nous avons hâte d'accueillir les passagers à bord !"

Pour rappel, Finnair a commandé 19 A350.

Les 4 premiers seront livrés avant la fin de l'année puis 7 entre 2016 et 2017 et enfin 8 autres entre 2018 et 2023. Finnair envisage de supprimer progressivement ses avions A340 d'ici fin 2017, sa flotte de gros-porteurs sera alors uniquement composée d'appareils performants A330 et A350.

Source Boursier.com Hector Chaunu 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 21:04

L'Inde commande 36 Rafale à la France – Information confirmée pat le Premier ministre indien, Narendra Modi

Le Rafale

Le Rafale

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a annoncé vendredi à Paris que son pays allait acheter 36 avions de combat Rafale à la France.

"J'ai demandé au président Hollande de nous fournir 36 Rafale, prêts à voler", a-t-il déclaré lors d'un point de presse avec le président français.

Le gouvernement indien était en négociations exclusives avec Dassault depuis janvier 2012 pour l'achat de 126 Rafale, dont 108 fabriqués en Inde, pour un montant alors estimé à 20 milliards de dollars mais les négociations se sont enlisées sur le coût et l'assemblage des appareils en Inde.

"Je souhaite, mais il n'y a pas non plus de date limite, que nous puissions avancer au cours de la visite du Premier ministre Modi, mais il y aura d'autres rencontres et nous verrons bien comment nous pouvons finaliser ce possible contrat", a déclaré dans l'après-midi François Hollande à ce sujet, en marge de l'inauguration de la réplique de la grotte Chauvet à Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche).

Source Challenge.fr /  AFP

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 20:43

Le déficit commercial de la France s'est réduit au mois de février

France - Déficit commercial : merci Airbus !

Ce déficit s'établissait à -3,4 milliards d'euros après -3,7 milliards d'euros en janvier, a annoncé le service des Douanes ce mercredi. "La tendance à la réduction du déficit se confirme : il atteint -50,9 milliards pour le cumul des 12 derniers mois contre -53,6 milliards d'euros (chiffre révisé) pour l'année 2014", précisent les auteurs de la note de conjoncture.

L'aéronautique en soutien

La bonne tenue des ventes aéronautiques et spatiales explique en partie l'amélioration du solde commercial. Les Douanes notent la belle performance d'Airbus Group, le résultat de février étant "largement supérieur à ceux enregistrés au cours des mêmes mois des années antérieures". Dans le détail, les livraisons définitives d'Airbus atteignent 2,290 milliards d'euros pour 23 appareils (dont 3 A380), contre 1,726 milliard d'euros en janvier pour 23 appareils. Les ventes de satellites sont également en hausse, atteignant 300 millions d'euros grâce à deux importants contrats.

Autre élément expliquant l'amélioration du solde commercial : le coût de la facture énergétique se tasse. "Les achats d'hydrocarbures naturels et de pétrole raffiné diminuent simultanément en valeur tandis que la baisse des prix se poursuit", expliquent les Douanes. Rappelons qu'en 2014, le cours de l'or noir a été divisé par deux. Le baril de Brent se situe désormais sous la barre symbolique des 60 dollars...

Source Boursier.com Marianne Davril

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 23:25

Les parents interrogent leur fils 

Humour ......Le choix

- Que veux-tu faire plus tard, Sébastien?
Comme l'enfant ne répond pas, ils décident de procéder à un test et placent 
quatre objets sur une table: une bouteille de vodka, une édition de la 
bible, cinq billets de 200 euros et un magazine porno.
Le mari dit à sa femme :
- S'il choisit la vodka, ce sera un alcoolique. S'il prend la bible, il 
rentrera dans les ordres. S'il choisit l'argent, ce sera un homme d'affaires 
et s'il prend le magazine XXX, ce sera un voyou.
Le petit Sébastien arrive dans la pièce et regarde les quatre objets 
disposés sur la table. Il hésite quelques minutes et finalement les prend 
tous les quatre. Sa mère lève les yeux au ciel et s'exclame :
- Mon Dieu, il veut se lancer dans la politique

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 20:58

Airbus : Air Algérie recevra bientôt ses nouveaux A330

Air Algérie s’équipe chez Airbus

Air Algérie a présenté ce matin à la presse, à Toulouse, la nouvelle cabine des trois A330-200 qui seront bientôt livrés à la compagnie. Le contrat avait été signé en janvier 2014. La nouvelle cabine comprend un système de divertissement en vol de dernière génération et des sièges plus spacieux. Les gros porteurs pourront accueillir 18 passagers en classe affaires, 14 en classe économique premium et 219 en classe économique. Air Algérie opère déjà 5 A330.

Source Boursier.com

Les autres nouvelles d’Airbus

Airbus : CIT commande encore des A321

Airbus a vendu 5 A321ceo (version actuelle) au loueur CIT Group, qui double ainsi un engagement signé lors du salon de Farnborough à l'été 2014. L'appareil coûte 113,7 millions de dollars pièce au prix catalogue, ce qui entraîne un montant théorique d'environ 570 M$ pour le contrat. Les prix sont cependant négociés systématiquement à la baisse et dépendent de la configuration choisie et de nombreux autres paramètres, notamment de la qualité du client.

L'A321, de plus en plus prisé

Or CIT peut être qualifié de très bon client, avec ses 205 monocouloirs de la famille A320 commandés. Le patron de CIT, Jeff Knittel, confirme que la demande pour la famille A320 reste forte, en particulier pour l'A321, le plus grand appareil de la gamme, qui devient de plus en plus prisé, car la croissance soutenue du trafic passagers encourage les compagnies aériennes à exploiter des appareils de plus grande capacité économes en carburant.

Le loueur américain est d'autant plus amateur d'A321 qu'il a défendu récemment le développement de l'A321 LR, une version longue distance de l'Airbus, qui pourrait occuper le créneau transatlantique secondaire du B757 vieillissant.

Source Valeurs actuelles

Airbus : les commandes décollent en mars

Airbus a engrangé 84 commandes en mars, et livré 52 appareils sur la période. Cela porte le bilan depuis le 1er janvier à 121 commandes et 134 livraisons. En données nettes, les commandes ne ressortent cependant qu'à 101 unités, à cause de 20 annulations (dont 11 en mars, portant sur des A321 et des A320 de génération actuelle).

En mars, l'industriel a vendu 46 appareils de la famille A320neo et 9 de la famille A320ceo (en l'occurrence des A321). Il a aussi placé 25 A330-900neo et 4 A330-200F, la version cargo de son gros porteur. Côté livraisons, ce sont 42 avions de la famille A320 qui ont rejoint leur propriétaire, mais aussi 7 A330, 2 A380 et 1 A350.

Espace : deux nouveaux satellites Galileo dans l'espace

 

La première mission d'Arianespace en 2015 a permis, le 27 mars, de mettre sur orbite deux satellites du système de navigation européen Galileo. "Adam" et "Anastasia" sont les troisième et quatrième satellites opérationnels (dits "FOC" pour full operational capability, pleine capacité opérationnelle) du programme. Les deux premiers, Doresa et Milena, n'avaient pu être placés sur la bonne orbite après une défaillance du lanceur Soyouz. L'Agence spatiale européenne et ses prestataires ont cependant pu amener les engins sur des positions qui leur permettront de contribuer au système, sans pour autant réaliser l'intégralité de leur mission initiale.

Encore six lancements

Arianespace doit encore réaliser six lancements pour le compte du programme, dont trois avec Soyouz (6 satellites FOC supplémentaires) et trois avec Ariane 5 (12 satellites de plus). Le groupe européen avait aussi lancé les quatre satellites de validation en orbite de Galileo en 2011 et 2012, tandis que la filiale Starsem s'était chargée des deux démonstrateurs lancés en 2005 et 2008.

Source Boursier.com

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 09:22

Rendez-vous avec

« Les Bandolets »

Entrée libre, au chapeau 

Le Trio des Bandolets

Le Trio des Bandolets

Pour ceux qui aiment les chants polyphoniques traditionnels  des Pyrénées, une belle soirée  vous entend,  vendredi 10 avril, à 21h,  dans la salle des fêtes de Seissan. A cette occasion , l’Académie de Gascon a , en effet, invité le trio des Bandolets,  trois copains réunis par la passion  du chant traditionnel qui depuis les années 1976,  écument toutes les salles de Midi Pyrénées   et bien au-delà,  puisqu’on a pu les voir et les entendre au dernier salon de l’agriculture à Paris  comme fréquemment le dimanche dans l’émission  en langue occitane , sur France 3. Plus surprenant encore, ils ont déjà fait leur «  tour du monde »  même s’ils n’ont d’yeux que pour leurs chères Baronnies : une semaine à New York pour les 20 ans de la «  conquête du Nouveau Monde » par Ariane Daguin, une autre à  Chicago lors de la promotion du grand sud par les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine,  aussi 15 jours  en Australie  avec Midi Olympique Voyage lors de la coupe du monde de rugby  et bien d’autres destinations , avec toujours les  traditionnelles polyphonies  en fil rouge.

Malgré cette notoriété  incontestable, ils affectionnent les petites salles de nos campagnes , se mêlant au public pour chanter des airs connus et partageant ensuite le pot de l’amitié en toute simplicité.  Tous  ont des passions simples, ils aiment la bonne chère de chez nous , le bon vin , leur famille , le contact avec les autres,  la musique   et bien sûr leur groupe des Bandolets . Si en gascon ce nom signifie  «  petits bandits » , ce nom désignait aussi autrefois ces Robin des Bois qui, sur le Piémont  pyrénéen  ,  croisaient le fer avec  tous les profiteurs qui essayaient  de voler les pauvres gens.  En contrepartie, tous  les trois sont unanimes pour détester  ceux qui prétendent refaire le monde ,  les nombrilistes et tout ce qui gravite  autour . Ne les appelez pas «  artistes »  cela ne leur plairait pas et pourtant, ils le sont !

Rendez-vous donc, vendredi 10 avril. Entrée libre, au chapeau

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 15:54

Une embauche de rêve

Humour – CDI ou CDD ?

A la fin d'un entretien d'embauche, le responsable des Ressources Humaines demande à un jeune commercial, frais moulu d'HEC :

" Et vous aviez pensé à quel salaire de départ ? "

Le jeune répond : " Dans les environs de 100.000 euros par an, négociable en fonction des avantages annexes. "

" Bien, dit le responsable RH, que diriez-vous alors d'un contrat avec 5 semaines de congés payés, 14 jours fériés en sus dans l'année, frais médicaux et dentaires pris en charge par la compagnie, fonds de retraite vous donnant à 50 ans une retraite équivalente à 85% de votre salaire de l'époque, plus une voiture de fonction de type C5 changée tous les deux ans ? "

Le jeune homme se dresse sur son siège, ébahi : " Whoaaaaouh ! Vous êtes sérieux ? "

" Non, répond l'autre. Mais c'est vous qui avez commencé ! "

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 15:48

Toulouse - Le secteur de l'aéronautique attire de nombreux cadres dans le bassin d'emploi toulousain

Pourquoi Toulouse attire les cadres

Quatre cadres sur cinq en Midi-Pyrénées sont employés dans le Grand Toulouse. Cette force d'attraction, qui n'est pas dûe qu'à l'aéronautique, agit sur le plan national et international.

Capitale régionale incontestable, la ville de Toulouse prouve une nouvelle fois l'étendue de son rôle majeur en Midi-Pyrénées, via une étude de l'APEC. L'étude en question analyse les emplois de cadres dans la région Midi-Pyrénées, le constat qui en ressort est simple, Toulouse possède un quasi-monopole régional en matière d'attraction des cadres du privé. Si 130 000 cadres sont employés en Midi-Pyrénées, 100 000 se trouvent à Toulouse, soit 76 %.

Au niveau national, Toulouse se classe au quatrième rang des zones d'emploi métropolitaines pour le nombre de cadres.

À ces statistiques numériques, s'ajoute un niveau d'études supérieur à la moyenne nationale en ce qui concerne les travailleurs du bassin d'emploi toulousain. Cette attraction toulousaine peut représenter un handicap pour les régions limitrophes, qui ne peuvent rivaliser avec la Ville rose.

Ali Ould Yeron, responsable départemental de l'UGICT 31, explique cette force de gravité toulousaine comme «résultant d'un processus de centralisation du travail commencé au lendemain de la guerre avec beaucoup d'industries et qui a continué sur le long terme».

La recherche en développement scientifique constitue la première spécificité toulousaine en termes d'emploi des cadres ; l'aéronautique, l'aérospatial et le domaine de la santé sont les principaux secteurs concernés.

Airbus, Thales, Safran, ATR, l'Oncopole et les industriels pharmaceutiques sont parmi les acteurs principaux de l'emploi régional. Les grands groupes d'ingénieries représentent la seconde spécificité de la zone d'emploi de la métropole. Le cadre de vie de la région toulousaine est également un argument non négligeable.

Ali Ould Yeron souligne aussi «l'aspect national de Toulouse, qui n'attire pas seulement à l'échelle régionale mais plutôt à un niveau national», voire international tant la renommée de certaines entreprises basées à Toulouse est forte.

Le chiffre : 76

76 % des cadres de Midi-Pyrénées sont employés dans le Grand Toulouse.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 15:43

La mouna, le bon goût de notre enfance

Mouna.jpg

La mouna est un gâteau brioché souvent doré à l’œuf, cuit au four, que l’on mangeait il y a bien longtemps à Pâques, le jour de la Résurrection. Une occasion qui était fêtée par les Oranais qui côtoyaient les Espagnols.

L’authenticité du mot mouna était sans nul doute jalousement préservée de génération en génération, puisque nous n’avons pas trouvé une version unifiée de son origine parmi toutes les personnes à qui nous nous sommes adressés. Tous s’accordent à dire que la mouna leur rappelle leur enfance lorsque grand-mère la sortait du four et la leur offrait au petit-déjeuner. Des Oranais nous ont affirmé qu’ils tiennent l’origine de la mouna de leurs grandsparents qui leur avaient appris que jadis ils fêtaient le lundi de Pâques sur les pentes boisées du fort Lamoun, et qu’ils baptisèrent ce gâteau mouna par analogie avec le lieu habituel de leurs réjouissances. D’autres évoquent une tout autre origine peu probable mais qui semble voyager de génération en génération. Un boulanger à la retraite, Hadj Krimou, nous raconte l’histoire de cette viennoiserie en affichant un large sourire. «Il paraîtrait que des prisonniers du Fort Lamoun jetaient des morceaux de brioche aux singes du haut de leurs fenêtres, d’où l’appellation mouna (Lamoun).» Toutefois, tous nos interlocuteurs s’accordent à dire que selon leurs parents et grands-parents, le rituel des festivités de Pâques trouvait son point d'orgue dans la forêt des Planteurs, au pied de Notre-Dame de Santa-Cruz à Oran. Les festivités des jours de Pâques du temps de la présence espagnole se traduisaient par l'envahissement périodique des collines des Planteurs, au-dessus du Fort Lamoun, par les familles espagnoles qui festoyaient en mangeant, entre autres nourritures, de la mouna. L’une des histoires «officielles » raconte que le mot mouna appartient au catalan valencien et serait donc la brioche valencienne importée en Algérie par les immigrants espagnols. A partir de 1840, et surtout après la construction de la chapelle de Santa-Cruz, les Oranais prirent l'habitude de se déplacer en famille ou en groupes dans la forêt de pins appelée alors «bois des planteurs militaires». Durant notre quête, nous avons rencontré Pascual, un Espagnol qui travaille à Oran et nous l’avons questionné à ce sujet. Pour lui, la mouna est la brioche espagnole que l'on mange pour les fêtes religieuses de Pâques, Noël et Pentecôte de Barcelone à Alicante. «La mouna a été importée d'Espagne à Oran par nos arrière-grands-parents natifs d'Elche (province d'Alicante), une ville d’Espagne qui depuis trois cents ans fait la mouna pour Pâques et à certaines fêtes religieuses.» Son inventeur lui donna le nom de mouna qui veut dire jolie. Enfin, revenons au présent, et demandons-nous qu’est devenue la mouna de nos jours ? Mme Asma nous dira qu’elle est toujours présente parmi les recettes de gâteaux modernes et est autant appréciée et préparée dans les foyers. Mais également bien vendue dans les boulangeries qui en proposent quotidiennement à une clientèle très fidèle. «Seulement, ajoute-t-elle, ce qui a changé c’est l’occasion pour laquelle elle est confectionnée. De nos jours, souvent la mouna est réservée aux occasions moins festives, elle est préparée et offerte à l’occasion d’un décès !» Tradition oblige, lorsqu’on se rend au domicile mortuaire pour présenter les condoléances le second ou le troisième jour, l’Oranaise se munit de sucre, de café, de thé, de dates mais aussi de mouna. Pourquoi de la mouna à une telle occasion ? Mme Yamina nous explique que «tout d’abord la mouna est un gâteau simple et pas cher, ainsi pour aider les personnes en deuil on offre de la mouna qui sera servie avec le thé et les dattes ainsi que du café noir». Ceci n’empêche en rien sa préparation pour des occasions plus joyeuses, ou tout simplement pour la dégustation quotidienne, l’occasion pour les grands-parents de raconter des souvenirs joyeux, les jours heureux de la mouna. Mme Yamina nous explique que la mouna est difficile à réussir du premier coup. Elle en parle en connaissance de cause : «Ce n’est qu’après avoir essayé plusieurs recettes, que j’ai enfin trouver la bonne. Il y a en fait plusieurs recettes de la mouna, mais l’essentiel est d’obtenir un gâteau à la mie très légère, comme on dit ‘‘en éponge’’. Alors, pour vous mesdames, suivez la recette ci-dessous que je réussis.»

Nos Recettes
Recette de Mme Yamina

Ingrédients
• farine (1 kg)
• levure de boulanger
• œuf (1)
• sucre (1 verre)
• huile (1 verre)
• sucre vanillé (2 sachets)
• levure chimique (2 sachets)
• eau de fleur d'oranger (1 cuillère à soupe)
• zeste et jus d'orange (1)
• jaunes d'œufs (2)
• sucre (1 pincée)
• lait tiède (1 verre)

Préparation
Mélanger tous les ingrédients sauf le lait, les jaunes et la pincée de sucre ;
*pétrir en ajoutant du lait tiède pour obtenir une boule qui ne colle pas trop : ajouter de la farine pour que ça colle moins si nécessaire ;
*faire quatre boules avec la pâte et les placer sur du papier aluminium graissé sur la plaque qui ira au four ;
*laisser reposer 1h à 1h30 environ pour que ça gonfle bien, et penser à préchauffer le four à 210°C ;
*mettre du jaune d'œuf sur chaque boule au pinceau ;
*jeter quelques pincées de sucre grossièrement sur les boules ;
*faire cuire environ 30 minutes en faisant attention en fin de cuisson pour éviter de brûler le dessus. Vérifier que le point de cuisson est atteint avec un pic en bois, qui doit ressortir sec du gâteau.
Recette de Mme Denise Alberti(*)
Ingrédients pour 6 belles mounas :

• 2 kg de farine
• 60 g de levure de bière
• 11 œufs
• 2 pincées de sel
• 500 g de sucre semoule
• 1 gousse de vanille
• 20 centilitres d'huile
• 100 g de beurre
• 1 kg d'oranges et 1 kg de citrons non traités
• 1/4 de paquet de margarine
Quelques morceaux de sucre

Préparation
*Délayer la levure de bière dans un peu d'eau tiède, rajouter un peu de farine et pétrir légèrement pour former un levain. Laisser reposer 1 à 2 heures. Pendant ce temps : râper les zestes d'oranges et de citrons, faire fondre le beurre et la margarine, casser 10 œufs et les battre entiers, faire bouillir la vanille dans un peu d'eau.
*Ajouter au levain les autres ingrédients : sucre, sel, huile, beurre et margarine fondus, œufs battus, eau de vanille, oranges et citrons râpés. Incorporer peu à peu la farine. Bien pétrir à la main jusqu'à ce que la pâte ne colle plus. Laisser lever dans un grand récipient recouvert d'un torchon pendant 2 heures environ.
*Confectionner 6 boules d'égale grosseur en les pétrissant un peu et les déposer, soudure dessous, sur des feuilles de papier sulfurisé ou d'aluminium badigeonnées à l'huile. Laisser reposer environ 1 heure.
*Badigeonner le dessus des mounas avec 1 œuf battu. Faire sur chacune 2 coupures en croix à l'aide de ciseaux. Saupoudrer de sucre en morceaux concassés. Mettre à cuire à four très doux (100°) au moins 2 heures.
N. B. : 2 phases importantes conditionnent en grande partie la réussite des mounas et nécessitent une surveillance constante :
• La poussée de la pâte qui dépend de la température ambiante. Elle doit lever au maximum, mais ne pas retomber.
• La cuisson lente à four doux qui permet de cuire l'intérieur sans brûler l'extérieur. Le test au couteau est recommandé.
* Mme Denise Alberti tenait au temps de la colonisation française la boulangerie du Centre de Attatba.

Source Le Soir d’Algérie Amel Bentolba

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 15:41

Les habitudes sont une seconde nature

Facebookmania

En ce moment, j’essaie de me faire des amis en dehors de Facebook tout en appliquant les mêmes principes.

Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j'ai fait la veille, ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire ensuite. d

Je leur donne des photos de ma femme, de ma fille, du chien, de moi en train de faire le jardin, à la piscine…

J’écoute aussi les conversations des gens et  je leur dis « j’aime !».
Et ça marche : j’ai déjà 3 personnes qui me suivent: 2 policiers et un psychiatre.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0