Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:27

Salon du Bourget - Les commandes abondent pour Airbus

A320 neoLe futur A320 Neo, avec ses fameux sharklets à l'extrémité des ailes permettant d'économiser 15 % de carburant selon l'avionneur. 

 

Le salon du Bourget est souvent un moment propice à l'annonce de nouvelles commandes pour les deux géants de l'aviation que sont Airbus et Boeing. A ce petit jeu, Airbus s'en sort plutôt bien puisque le loueur américain GE Capital Aviation Services (GECAS) a passé une commande ferme de 60 A320 Neo remotorisés, pour une montant de 5,5 milliars de dollars, au prix catalogue.
Les appareils seront équipés de moteurs Leap du franco -américain CFM (General electric/Safran). Cette commande porte le nombre total d'A320 commandés par GECAS à 390 exemplaires.
D'autres commandes de ce type d'appareils devraient avoir durant le salon, qui s'est ouvert aujourd'hui, a promis l'avionneur européen.

SAS commande 30 A320 Neo

La compagnie aérienne scandinave SAS vient, en effet, d'annoncer la commande de 30 A320 Neo pour un montant de 1,9 milliards d'euros. Elle a également pris une option pour 11 autres appareils du même type.

"Cette commande d'avions est une avancée significative et importante dans le renouvellement et l'harmonisation de notre flotte", a déclaré le vice-directeur financier de la compagnie, Göran Jansson. Les A320 Neo, prévus pour remplacer les McDonnell Douglas, doivent être livrés entre le second semestre 2016 et le courant de l'année 2019. Ces avions seront propulsés par des moteurs LEAP-X1A de CFM.

En difficultés depuis plusieurs années, la compagnie, détenue à 50 % par les Etats suédois, danois et norvégiens, compte sur ses avions pour faire des économies, notamment en carburant. Un A320 Neo (New engine option) consomme 15 % de moins qu'un A320 classique ou un A319.

50 A320 Neo-SCE pour Air Lease

La société de location d'avions Air Lease a également jeté son dévolu sur les A320 Neo. Elle doit annoncer la commande 50 appareils de ce type. 

Airbus au 7e ciel au salon du Bourget

Pendant une semaine, Airbus annoncera une avalanche de nouvelles commandes à l'occasion du salon du Bourget qui s'ouvre aujourd'hui. De son côté, Boeing présente la nouvelle version de son mythique gros porteur 747. Seule ombre au tableau: Airbus devrait officialiser un...

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:17

Salon du Bourget - Les commandes abondent pour Airbus

Tom-Enders-et-son-equipe-de-vente.jpgLe futur A320 Neo, avec ses fameux sharklets à l'extrémité des ailes permettant d'économiser 15 % de carburant selon l'avionneur.

 

Le salon du Bourget est souvent un moment propice à l'annonce de nouvelles commandes pour les deux géants de l'aviation que sont Airbus et Boeing. A ce petit jeu, Airbus s'en sort plutôt bien puisque le loueur américain GE Capital Aviation Services (GECAS) a passé une commande ferme de 60 A320 Neo remotorisés, pour une montant de 5,5 milliars de dollars, au prix catalogue.
Les appareils seront équipés de moteurs Leap du franco -américain CFM (General electric/Safran). Cette commande porte le nombre total d'A320 commandés par GECAS à 390 exemplaires.
D'autres commandes de ce type d'appareils devraient avoir durant le salon, qui s'est ouvert aujourd'hui, a promis l'avionneur européen.

SAS commande 30 A320 Neo

La compagnie aérienne scandinave SAS vient, en effet, d'annoncer la commande de 30 A320 Neo pour un montant de 1,9 milliards d'euros. Elle a également pris une option pour 11 autres appareils du même type.

"Cette commande d'avions est une avancée significative et importante dans le renouvellement et l'harmonisation de notre flotte", a déclaré le vice-directeur financier de la compagnie, Göran Jansson. Les A320 Neo, prévus pour remplacer les McDonnell Douglas, doivent être livrés entre le second semestre 2016 et le courant de l'année 2019. Ces avions seront propulsés par des moteurs LEAP-X1A de CFM.

En difficultés depuis plusieurs années, la compagnie, détenue à 50 % par les Etats suédois, danois et norvégiens, compte sur ses avions pour faire des économies, notamment en carburant. Un A320 Neo (New engine option) consomme 15 % de moins qu'un A320 classique ou un A319.

50 A320 Neo-SCE pour Air Lease

La société de location d'avions Air Lease a également jeté son dévolu sur les A320 Neo. Elle doit annoncer la commande 50 appareils de ce type. 

Airbus au 7e ciel au salon du Bourget

Pendant une semaine, Airbus annoncera une avalanche de nouvelles commandes à l'occasion du salon du Bourget qui s'ouvre aujourd'hui. De son côté, Boeing présente la nouvelle version de son mythique gros porteur 747. Seule ombre au tableau: Airbus devrait officialiser un...

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:10

 Airbus l'emporte sur Boeing grâce à son A320 remotorisé

A320 neo

Le patron d'Airbus Tom Enders (C), le président de CIT Jeffrey Knittel ( D), et le directeur commercial d'Airbus John Leahy après la signature d'un contrat de 50 A320 neo au Bourget le 21 juin 2011

La moisson de commandes d'avions s'est poursuivie pour les deux titans de l'aéronautique mondiale mardi au Bourget, où l'européen Airbus l'emportait sur l'américain Boeing grâce à son A320 remotorisé en passe de s'imposer comme la vedette du salon. Evénement

La pluie et la grève sur le RER ont quelque peu perturbé le début de la journée, avec embouteillages sur les routes et cohortes d'hommes d'affaires stressés à la gare du Nord, ce qui n'a pas empêché les annonces.

A eux seuls, les deux rivaux avaient affiché lundi 164 commandes à l'issue de la première journée de cette grand-messe qui se déroule jusqu'à dimanche près de Paris. Ils en étaient à 157 de plus mardi à la mi-journée.

La famille A320 Neo de l'avionneur européen Airbus, avec ses moteurs plus économes en carburant a encore une fois drainé les commandes.

Cet appareil est en train de prendre l'ascendant sur le best-seller vieillissant de Boeing, le B737, dont la version liftée 737-800 se vend nettement moins bien dans les allées du Bourget.

Boeing doit encore trancher dans les prochains mois quant à sa stratégie sur ce créneau des moyen-courriers, d'autant plus juteux qu'il est très couru des compagnies à bas coût: construire un nouvel avion (qui arriverait sur le marché tardivement et serait plus cher), ou remotoriser le 737, sur le modèle choisi par Airbus avec le Neo.

Deux Américains, le loueur d'avions CIT Aerospace et la compagnie JetBlue ont signé avec l'avionneur européen mardi des protocoles d'accord pour l'achat de 90 A320 Neo représentant un montant total de plus de huit milliards de dollars: 50 appareils pour CIT Aerospace à un prix catalogue de 4,6 milliards; 40 pour JetBlue pour 3,6 milliards.

La compagnie indonésienne Garuda a signé de son côté pour 25 A320, dont dix Neo. Les appareils, destinés à sa filiale à bas coût Citilink, remplaceront... des Boeing 737.

La taïwanaise TransAsia a passé une commande ferme pour six A321 Neo, une autre déclinaison de la famille A320, à un prix catalogue indicatif d'environ 600 millions de dollars.

Côté Boeing, la compagnie aérienne à bas coûts Norwegian a commandé 15 moyen-courriers Boeing 737-800 pour 1,2 milliard de dollars au prix catalogue.

La mongole MIAT Mongolian Airlines s'est elle décidé pour deux avions 737-800 nouvelle génération et un avion 767-300ER pour un prix catalogue global de 245 millions de dollars.

L'Aeroflot russe a confirmé huit options posées sur des long-courriers 777-300ER. La commmande atteint plus de 2,2 milliards de dollars au prix catalogue, selon Boeing.

Malaysian Airlines a exercé une option pour 10 737-800, pour 800 millions de dollars prix catalogue.

Dans l'ombre des deux géants, les autres avionneurs - nouveaux arrivants ou de moindre envergure - tentent aussi de se faire une place au salon.

Une des sensations est attendue avec le chinois Comac, présent pour la première fois au Bourget et qui devait présenter dans l'après-midi une maquette de son C919, un moyen courrier qui entrera en concurrence directe à sa commercialisation en 2016 avec l'A320 Neo et le B737.

Une des principales compagnies low-cost européennes, l'irlandaise Ryanair, a d'ailleurs annoncé mardi qu'elle allait aider Comac à développer son appareil, pour avoir une version à son goût, en se réjouissant de l'apparition d'une alternative à Boeing et Airbus.

La sud-coréenne Korean Air a signé une lettre d'intention pour l'acquisition de 30 avions CS300 (dont 10 fermes) du constructeur canadien Bombardier. Ce dernier a également placé 10 exemplaires de son futur jet d'affaires Global 8000 au suisse VistaJet pour 650 millions de dollars prix catalogue.

L'européen ATR a lui confirmé avoir déjà atteint un nombre record de commandes lors du salon du Bourget, avec 78 commandes fermes.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 06:54

EADS – Airbus - General Electric: commande une soixantaine d'A320neo

A320 neo

 

 

GE Capital Aviation Services (GECAS), société de leasing et branche financière de General Electric, a annoncé une commande ferme portant sur l'acquisition de 60 appareils de la famille A320neo à l'occasion du salon du Bourget, auprès d'Airbus.

A prix de catalogue, le montant de la commande se monterait à 5,5 milliards de dollars environ.
Cette nouvelle commande porte le nombre total d'appareils de la famille A320 commandés par GECAS à 390 exemplaires. Plus de 7.000 appareils de la famille A320 ont été commandés à ce jour et plus de 4.700 livrés à plus de 330 clients et utilisateurs dans le monde entier.
'Les faibles coûts d'exploitation et la régularité technique de cet appareil, qui a fait ses preuves, en font un puissant atout pour le portefeuille de GECAS', affirme John Leahy, Chief Operating Officer Customers d'Airbus.
L'A320neo, dont la mise en service est prévue en 2015, est doté d'une nouvelle motorisation et de grands dispositifs d'extrémité de voilure désignés 'Sharklets', qui assurent une réduction de 15% de la consommation de carburant.

Source CercleFinance.com

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 12:54

Le successeur de Concorde pointe-t-il son nez ?

Le Zehst le supersonique EADS

 

Le groupe européen EADS annonce le développement d'un démonstrateur technologique en ce sens.

Depuis 2003 et l'arrêt des vols commerciaux de Concorde, aucun appareil civil ne vole au-delà de la vitesse du son. Ce vide technologique n'est pas prêt d'être comblé faute, principalement, d'un moteur écologiquement et économiquement capable de décoller, monter en altitude et accélérer à très grande vitesse. Le succès d'un avion est souvent lié à la présence d'un propulseur performant et les échecs dans ce domaine sont cuisants. Le bureau d'études de Dassault Aviation possède bien dans ses cartons un projet d'avion d'affaires supersonique, mais cela reste à l'état de veille technologique faute de moteurs adaptés. Or voilà que EADS, en collaboration avec le Japon, présente au Bourget une maquette du ZEHST (High Speed Transport) et contourne la difficulté majeure en faisant appel à trois types de moteurs dès maintenant disponibles.

Premier acte du décollage à environ 5 000 mètres d'altitude et la vitesse de Mach 0.8 des avions classiques, le ZEHST utilise un réacteur relativement standard comme celui qui équipe les Airbus d'aujourd'hui. Une différence notable toutefois. "Il consomme un biocarburant de troisième génération issu de la culture des algues grosse consommatrice de CO2. La balance écologique est alors positive, ce qui était loin d'être le cas de Concorde", rappelle Jean Botti, directeur du développement chez EADS.

Moteurs-fusées d'Ariane

Pour la deuxième phase, la propulsion est confiée à des moteurs cryogéniques comme ceux d'Ariane consommant de l'hydrogène. Seul résidu pour l'atmosphère, de la vapeur d'eau, à surveiller toutefois. Ces moteurs-fusées d'Astrium impriment à l'avion une trajectoire proche de la verticale qui a l'avantage de pouvoir focaliser l'empreinte du bang supersonique sur une petite zone au sol, inhabitée bien sûr. Cette forte incidence de l'appareil exigera probablement des sièges inclinables pour que les passagers voyagent confortablement.

A 23 000 mètres d'altitude, dans la stratosphère, on peut faire à nouveau appel à des moteurs utilisant des carburants carbonés sans inconvénient pour l'environnement. Cette fois, les Ramjet sont ceux qui équipent les missiles militaires de croisière. Le ZEHST atteindra alors Mach 4 montant jusqu'à 32 000 mètres.

Le programme est préfinancé en France par la Direction générale de l'aviation civile et au Japon par son homologue à la suite d'un contrat signé en 2005. Au moins dix ans de développement sont nécessaires avant de voir 50 à 100 passagers rallier Paris à Tokyo ou Los Angeles en 2h30 de vol. La première étape du programme devrait se concrétiser par le vol d'un appareil non habité, piloté à distance, ne serait-ce que pour mieux connaître le comportement physiologique à des vitesses de l'ordre de 4 000 km/h. Avec ce drone, on peut penser que des dérivés militaires sont envisageables.

Source Le point.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 06:38

Le successeur de Concorde pointe-t-il son nez ?

Le-Zehst-le-supersonique-EADS.jpg

 

Le groupe européen EADS annonce le développement d'un démonstrateur technologique en ce sens.

Depuis 2003 et l'arrêt des vols commerciaux de Concorde, aucun appareil civil ne vole au-delà de la vitesse du son. Ce vide technologique n'est pas prêt d'être comblé faute, principalement, d'un moteur écologiquement et économiquement capable de décoller, monter en altitude et accélérer à très grande vitesse. Le succès d'un avion est souvent lié à la présence d'un propulseur performant et les échecs dans ce domaine sont cuisants. Le bureau d'études de Dassault Aviation possède bien dans ses cartons un projet d'avion d'affaires supersonique, mais cela reste à l'état de veille technologique faute de moteurs adaptés. Or voilà que EADS, en collaboration avec le Japon, présente au Bourget une maquette du ZEHST (High Speed Transport) et contourne la difficulté majeure en faisant appel à trois types de moteurs dès maintenant disponibles.

Premier acte du décollage à environ 5 000 mètres d'altitude et la vitesse de Mach 0.8 des avions classiques, le ZEHST utilise un réacteur relativement standard comme celui qui équipe les Airbus d'aujourd'hui. Une différence notable toutefois. "Il consomme un biocarburant de troisième génération issu de la culture des algues grosse consommatrice de CO2. La balance écologique est alors positive, ce qui était loin d'être le cas de Concorde", rappelle Jean Botti, directeur du développement chez EADS.

Moteurs-fusées d'Ariane

Pour la deuxième phase, la propulsion est confiée à des moteurs cryogéniques comme ceux d'Ariane consommant de l'hydrogène. Seul résidu pour l'atmosphère, de la vapeur d'eau, à surveiller toutefois. Ces moteurs-fusées d'Astrium impriment à l'avion une trajectoire proche de la verticale qui a l'avantage de pouvoir focaliser l'empreinte du bang supersonique sur une petite zone au sol, inhabitée bien sûr. Cette forte incidence de l'appareil exigera probablement des sièges inclinables pour que les passagers voyagent confortablement.

A 23 000 mètres d'altitude, dans la stratosphère, on peut faire à nouveau appel à des moteurs utilisant des carburants carbonés sans inconvénient pour l'environnement. Cette fois, les Ramjet sont ceux qui équipent les missiles militaires de croisière. Le ZEHST atteindra alors Mach 4 montant jusqu'à 32 000 mètres.

Le programme est préfinancé en France par la Direction générale de l'aviation civile et au Japon par son homologue à la suite d'un contrat signé en 2005. Au moins dix ans de développement sont nécessaires avant de voir 50 à 100 passagers rallier Paris à Tokyo ou Los Angeles en 2h30 de vol. La première étape du programme devrait se concrétiser par le vol d'un appareil non habité, piloté à distance, ne serait-ce que pour mieux connaître le comportement physiologique à des vitesses de l'ordre de 4 000 km/h. Avec ce drone, on peut penser que des dérivés militaires sont envisageables.

Source Le point.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 06:30

EADS : Airbus confirme un engagement de Cebu pour 30 A321neo

A321neo.jpgCelui ci est aux couleurs d'ILFC

Confirmant des informations parues un peu plus tôt dans la matinée, Airbus annonce que la compagnie philippine Cebu Pacific a signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition de 30 A321neo. Le transporteur a également levé des options sur sept A320 standard supplémentaires, augmentant à 41 unités le nombre total de commandes fermes de la compagnie portant sur la gamme monocouloir d'Airbus.

L'A321neo est l'appareil de plus grande capacité de la série A320neo récemment lancée, qui présente de nouveaux moteurs et de grands dispositifs d'extrémité de voilure dénommés 'sharklets'. "Ces optimisations assurent une réduction de 15 pour cent de la consommation de carburant, ainsi qu'une autonomie supplémentaire de plus de 500 nm (950 km), ou le transport de deux tonnes de charge marchande supplémentaire sur un rayon d'action donné. En ce qui concerne l'environnement, les économies de carburant réalisées par cet appareil permettent une réduction des émissions de CO2 de l'ordre de quelque 3.600 tonnes par an et par avion. En outre, cet appareil permet d'obtenir une réduction à deux chiffres des émissions de NOx et une réduction du niveau sonore des moteurs", explique l'avionneur.

Les dirigeants de Cebu ont évoqué un contrat de 3,8 Milliards de Dollars aux prix catalogue. En moyenne, l'A321 est proposé par Airbus au prix de 99,7 Millions de Dollars l'unité en version classique et à 105,9 M$ en version neo, soit une facture théorique de 3,2 Mds$ pour 30 appareils. L'A320 coûte cette année 85 M$ en version classique.

Source boursier.com

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 07:08

Il devrait prendre son envol en 2050...

airbus-transparent.jpg

 

Il n’est pas dit que l’avion du futur rassure les phobiques du transport aérien. L’appareil présenté par Airbus lundi a la particularité d’offrir de larges vitres sur ses côtés et sur son plafond, qui pourra devenir transparent, rapporte le Daily Mail ce mardi. Mais ce n’est pas tout.

La disposition des différentes classes (première, business, économique) sera complètement revue et même démocratisée puisqu’elles disparaîtront au profit d’un espace de relaxation à l’avant de l’avion, de travail à l’arrière. D’autres zones sont également prévues ici et là: un espace de «socialisation», soit l’équivalent d’un «wagon bar», une zone interactive (avec jeux vidéos et visite de boutiques virtuelles), sans oublier l’espace «vitalisant» qui proposera vitamines, air enrichi en antioxydants, aromathérapie et acupression.

Imiter le squelette d’un oiseau

La surface interne de l’appareil, elle, changera de couleur au gré des conditions lumineuses extérieures et l’alimentation en énergie des nombreux gadgets disponibles proviendra de la chaleur transmise par le corps des passagers. La cabine qui les accueillera sera ainsi véritablement «intelligente»; elle servira à «identifier et répondre à leurs besoins».

Airbus explique que la structure «bionique» de son avion du futur imite le squelette d’un oiseau, indique le Daily Mail. Outre son intérieur ultra-moderne, le constructeur planche sur une réduction à terme du bruit, de la consommation de carburant et de la pollution. Cependant, il faudra attendre jusqu’à 2050 pour avoir la chance de voler dans l’un de ces appareils du futur. Les aérophobes savent en tout cas à quoi s’en tenir.

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 00:31

De bonnes nouvelles pour EADS Airbus

Thai Air confirme la commande de 23 Airbus

A 320.jpg

L'A320 d'Airbus.

 

La compagnie aérienne thaïlandaise Thai Airways International a confirmé la commande de 37 nouveaux avions, dont 23 Airbus, pour la somme de 3,9 milliards d'euros sur la période 2011-2017. La commande comprend donc 23 Aribus des séries 350 et 320 et 14 Boeing des gammes 777 et 787. Deux lots ont été réalisés. Un premier de 15 appareils achetés pour 49,5 milliards de bahts et un deuxième de 22 avions acquis au moyen d'un accord de crédit-bail pour 69 milliards de bahts.

Le premier lot sera réparti ainsi : 4 A350-900 livrables entre 2016 et 2017 et 5 A320-200 livrables entre 2014 et 215. Il comprend également 6 Boeing 777-300ER.

Par ailleurs, Thai Airways prévoit d'acheter en crédit-bail à International Lease Finance Corporation 6 Boeing 787-8 livrables entre 2014 et 2015, et 2 Boeing 787-9 livrables en 2017.

6 A350-900 livrables entre 2016 et 2017 seront loués à Aviation Lease and Finance, et 2 autres à CIT Aerospace International.

Enfin, 6 A320-200 seront loués à RBS Aerospace Limited à partir de 2012-2013.

Ces 22 commandes en crédit-bail seront échelonnées sur douze ans.

Thai Air est valorisée à 2,1 milliards de dollars, et appartient à l'Etat thaïlandais à hauteur de 51%.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

EADS Airbus -  La méga commande d'AirAsia se précise

A 350

La compagnie à bas coûts malaisienne, AirAsia, pourrait passer une commande atteignant jusqu'à 200 Airbus selon Reuters qui cite deux sources du secteur. Le transporteur malaisien envisagerait d'acheter au moins 150 A320 remodelés, dotés de moteurs à faible consommation de carburant, afin de pouvoir développer son activité tout en réduisant l'impact financier de la hausse des cours du pétrole.
Cette commande pourrait monter jusqu'à 200 avions et donc dépasser la commande provisoire de l'indien IndiGo de 180 appareils. Le montant de la transaction pourrait représenter de 14 à 18 Milliards de dollars (9,6 à 12,4 MdsE), selon le type de modèle choisi. Les deux parties espèrent annoncer l'accord lors du Salon du Bourget, qui se tient du 20 au 26 juin, mais la nature de l'accord et le calendrier restent encore incertains en raison des montants en jeu, ont précisé les sources.
Selon les sources de l'agence, le consortium CFM International, coentreprise de General Electric et Safran, est favori pour le contrat de motorisation.

Source Yahoo.finance

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 09:18

Airbus - Eads : Une compagnie cliente de Boeing séduite par l'A320neo ?

A320 neo

 

Airbus, filiale à 100% du géant de l'aéronautique et de la défense EADS, devrait annoncer au cours du mois de juin une commande assez inédite. Selon l'agence Bloomberg, l'avionneur européen serait sur le point de signer avec une compagnie aérienne qui opère habituellement avec des appareils de son concurrent américain Boeing. Ce mystérieux client pourrait donc abandonner l'idée d'acheter des 737NG et se laisser tenter par l'A320neo, la version remotorisée de l'A320.
"Nous parlons du Neo avec plusieurs clients qui volent aujourd'hui en 737NG et serions très surpris si nous n'avions pas au moins une annonce de la part d'une compagnie cliente de Boeing", a confié Christopher Buckley, vice-président d'Airbus chargé des ventes en Europe et en Asie-Pacifique, cité par Bloomberg.

Source Tradingsat.com

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0