Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 23:22
Finnair commande 7 long-courriers A340 et A330 et deux nouveaux A350
 
La compagnie aérienne finlandaise Finnair a commandé sept long-courriers A340 et A330 auprès d'Airbus, afin de remplacer des Boeing MD-11, ainsi que deux A350XWB supplémentaires, en sus des neuf déjà commandés, ont annoncé jeudi les deux groupes.

Finnair, qui avait commandé fin 2005 neuf Airbus A350 avec une option pour quatre appareils supplémentaires, compte acquérir deux A350 supplémentaires à partir de 2014, et envisage d'exercer ses options, a souligné la compagnie. "Finnair a signé un contrat portant sur la commande ferme de onze A350XWB (...) C'est la première compagnie à convertir sa commande initiale de neuf A350 en nouveaux A350XWB, et à augmenter simultanément le nombre d'appareils commandés", fait valoir Airbus.

Le montant total des commandes confirmées de Finnair avoisine les 2 milliards d'euros. "Nous pouvons optimiser notre flotte sur la base d'une demande croissante. Nous pouvons assurer notre croissance en Asie avec des avions compétitifs", a déclaré le PDG de Finnair Jukka Hienonen. Les quadriréacteurs A340 et les biréacteurs A330 ont environ 270 sièges.

Les A330 pourraient être utilisés pour des liaisons vers l'Inde ou des vols long-courriers vers l'Asie. "Après cela, la flotte long-courrier sera uniquement composée de A340 et A330 (...) Le renouvellement de notre flotte signifie amélioration de notre rentabilité et de notre efficacité", a encore estimé M. Hienonen.

Les Boeing MD-11 seront retirés de la flotte de Finnair entre 2008 et 2010. En 2006, Finnair a enregistré une perte, en 2006, de 13,6 millions d'euros en raison de coûts afférents à sa restructuration et au renchérissement du carburant mais elle prévoit un redressement en 2007. Le chiffre d'affaires est ressorti l'an dernier en hausse de 6,3%, à 1,98 milliard d'euros contre 1,87 milliard en 2005.
 
Source Yahoo Finance
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:01
Israir Airlines commande trois Airbus A320
 
La compagnie Israir Airlines, basée en Israël, a passé une commande ferme portant sur trois Airbus A320, devenant ainsi le premier client d'Airbus dans ce pays. Les appareils, dont la motorisation reste à définir, seront équipés en classe unique de 174 places.

La compagnie Israir Airlines, créée en 1996, a débuté ses activités en desservant des lignes intérieures en Israël au départ d'Eilat, de Tel Aviv et Haïfa. La compagnie a connu une croissance rapide et représente maintenant presque 40 pour cent du transport aérien intérieur. Israir Airlines est également la deuxième compagnie aérienne internationale en Israël.
 
Source Journal du Net
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 23:57

La compagnie aérienne LAN annonce l'achat de 52 appareils dont 40 Airbus

 

 

 

La compagnie aérienne chilienne LAN a annoncé vendredi un plan d'investissement d'environ 2,6 milliards de dollars d'ici à 2011, prévoyant l'achat de 52 appareils, dont 40 Airbus

 

Le président de la compagnie, Jorge Awad, a indiqué au cours d'une réunion devant la direction que la flotte atteindrait au total 115 avions (102 appareils commerciaux, le reste étant dédié au fret).

 

La compagnie envisage d'acheter quatre Boeing   777 pour le fret, ainsi que 36 Airbus A320, 4 Airbus A340 et 8 Boeing 767-300.

 

L'investissement sera en partie réalisé à travers une augmentation de capital de 22,09 millions d'actions d'une valeur de 320 millions de dollars, offerts sur le marché chilien ainsi qu'à New York.

 

La compagnie chilienne compte cette année réaliser un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars, ce qui représenterait une augmentation de 18,6% par rapport à 2006.

 

 

 

Source Yahoo Finance

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 23:43

British Airways : pourrait commander plus d'une dizaine d'A380

 



 

Selon le Sueddeutsche Zeitung, EADS discute avec British Airways pour obtenir une commande de 10 à 15 airbus A380 dont la livraison n'interviendrait pas avant 2014. L'avionneur européen est une nouvelle fois en compétition avec Boeing sur ce contrat, qui vise à remplacer et à étendre la flotte d'avions gros-porteurs de la compagnie britannique. Airbus et British Airways tentent pour le moment de mettre sur pied un programme de vols d'essai en partance de Londres.

 

 

 

 

Source Yahoo Finance

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 00:21

 

Aeroflot achètera 22 A350 XWB à Airbus

 

 

Airbus annonce la signature d'un protocole d'accord avec Aeroflot portant sur l'acquisition de 22 exemplaires du futur A350 XWB.

Dans un communiqué, le constructeur aéronautique, filiale d'EADS, ajoute que la compagnie russe dotera également sa flotte de dix Airbus A330-200 acquis dans le cadre d'un contrat de leasing.

Ce protocole d'accord fait suite à l'annonce, il y a une semaine par l'Aeroflot, du gel d'un contrat pour l'acquisition de Boeing 787 Dreamliner, la compagnie russe a indiqué à cette occasion qu'elle s'engagerait prochainement sur l'achat de 22 A350.

Ceci porte à 248 le nombre total de commandes et d'engagements d'achats pour le futur Airbus A350 XWB.

 

Source Algerie-Dz.com

 

 

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 00:45

Deux A380 d'Airbus atterrissent pour la première fois aux Etats-Unis

 

Deux Airbus A380, le super-jumbo de l'avionneur européen, ont atterri pour la première fois lundi aux Etats-Unis, le premier à New York et le deuxième à l'aéroport international de Los Angeles.

 

Un imposant dispositif de sécurité avait été mis en place à Los Angeles (Californie, ouest) par la police. Des curieux et plusieurs dizaines de journalistes étaient présents pour l'arrivée de l'avion, effectuée sous un ciel couvert et rythmée par un orchestre de jazz.

 

Cet Airbus A380, portant le numéro MSN1, avait décollé à l'aube de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (France) pour Los Angeles, cinquième aéroport au monde en termes de passagers, où il participera à plusieurs essais au sol: manoeuvres aéroportuaires, manutention au sol, y compris le ravitaillement en carburant. Ces essais seront effectués en collaboration avec la compagnie australienne Qantas Airways, qui assurera, entre l'Australie et Los Angeles, la première desserte régulière de l'A380 aux Etats-Unis.

 

Un deuxième Airbus A380, portant le numéro MSN7, est arrivé dans le même temps à l'aéroport John F. Kennedy de New York, en provenance de Francfort (Allemagne). A la différence du premier appareil, arrivé vide en Californie, ce deuxième Airbus avait à son bord environ 500 passagers, des invités d'Airbus ainsi que des membres de la compagnie aérienne allemande Lufthansa.

 

Cet appareil avait à ses commandes des pilotes d'essai d'Airbus et des pilotes de Lufthansa, l'un des principaux clients de l'A380.

 

Le MSN7 s'envolera ensuite pour Chicago avant de revenir à New York mardi et de regagner Francfort mercredi. Cet appareil partira ensuite pour Hong Kong, le 24 mars, avant de retourner vers les Etats-Unis. Il se posera le 25 mars à Washington et fera escale à Munich (Allemagne) le 28 mars avant son retour à Toulouse.

 

 

L'objectif des essais qui seront menés sur cet appareil "est d'affiner les réglages des systèmes cabines de l'avion dans des conditions opérationnelles représentatives de plusieurs vols réguliers, en vue de sa mise en service prévue dans quelques mois", a indiqué Airbus.

 

L'avion géant d'Airbus a obtenu le 12 décembre, lors d'une cérémonie à Toulouse, son certificat de navigabilité, signé par les autorités de l'aviation civile européenne et américaine, l'EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne) et la FAA (Federal Aviation Authority).

 

Depuis les premiers essais d'aéroport pour cet avion, qui pourra transporter entre 555 et 845 passagers, l'A380 s'est déjà rendu dans 40 aéroports dans le monde. "Dès 2011, plus de 70 aéroports seront prêts à le recevoir", selon Airbus.

 

Le carnet de commandes du super-jumbo, destiné à briser le monopole du Boeing 747, s'élève pour l'heure à 166 commandes fermes et engagements d'achat émanant de 15 compagnies clientes.

 

Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes boudent cependant jusqu'à présent le très gros porteur de l'avionneur européen. Pour Richard Aboulafia, de l'entreprise de consultants aéronautiques Teal Group, l'appareil "n'est pas très pertinent pour le marché nord-américain, sauf lorsqu'il s'agit de sa compatibilité avec les aéroports, cruciale notamment à LAX (Los Angeles)".

 

Singapore Airlines sera la première compagnie à prendre livraison d'un A380 en octobre. Initialement prévue au printemps 2006, la livraison a dû être reportée en raison d'importants retards de production, en particulier au niveau des câblages électriques. Au total, Singapore Airlines a commandé 19 A380, avec six options supplémentaires.

 

Lufthansa en a commandé 15 exemplaires, alors que Qantas Airways a effectué une commande ferme de 12 appareils, assortie de 8 intentions d'achat.

 

 

Source Planetmag

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 00:00

Aéronautique – la date de livraison pourrait être retardée

 

Boeing 787 : un avion trop lourd

 

 

 

 

 

Les retards de calendrier ne pèseront pas que sur Airbus et son emblématique A 380. Son rival américain Boeing pourrait être rattrapé à son tour par des reports d'échéance dans la programmation du B 787. Dénommé Dreamliner, l'avion doit entrer en service l'an prochain, cinq ans avant son concurrent, le futur Airbus A 350.

 

 

Le B787, gros porteur de 250 places qui a introduit le tout composite dans la réalisation de son fuselage, connaît un problème de surpoids. Un handicap de taille, le Dreamliner préfigurant l'arrivée dans le transport aérien de l'avion le plus léger et le moins énergivore de sa catégorie.

 

Selon Le Figaro, l'avionneur aurait très discrètement revu à la hausse le devis de masse et à la baisse l'autonomie du Dreamliner. Le biréacteur affiche une surcharge de deux tonnes. Du coup, la masse au décollage atteint 219 tonnes et l'autonomie passe de 8 500 miles à 8 200. Plus lourd, le B787 va consommer plus de carburant.

 

Et grossir les réservoirs conduit à réduire d'autant la place dédiée aux passagers et au fret. Déjà en juin 2006, la presse américaine avait évoqué de possibles retards, information aussitôt démentie par la compagnie. Les premières livraisons seraient décalées de six à huit mois. Hier, Boeing s'en est tenu aux dates qu'il avait fixées : sortie d'usine en juillet 2007, premier vol en juillet et livraison en mai 2008. À ce jour 450 exemplaires sont commandés.

 

Par ailleurs, côté Airbus, Thaï Airways confirmait hier l'achat de huit A330, mais à un prix moindre pour compenser les retards de livraison des six A 380 commandés par la compagnie thaïlandaise.

 

Source La Dépêche du Midi

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 00:26

 

100 ans d'hélicoptère  

 

Célébration et promotion d'une invention française 

 

PARIS (AFP) - L'hélicoptère a 100 ans en 2007, et l'année sera ponctuée d'une série de manifestations pour célébrer cette invention française, les premiers décollages verticaux de ses pionniers, mais aussi pour améliorer une image pénalisée par les nuisances sonores des engins modernes. 

Paul Cornu, auteur du décollage le plus abouti, le 13 novembre 1907, près de Lisieux, mais aussi Louis Breguet et Maurice Léger auteurs de précédentes tentatives la même année, seront au coeur des manifestations, même si ces pionniers n'ont arraché leur appareil que de quelques mètres. 

La technique du décollage vertical et de sa translation en vol horizontal ne devait ensuite progresser que lentement et il fallut attendre le 4 mai 1924 pour que soit effectué le 1er kilomètre en circuit fermé, par un technicien de Peugeot Etienne Oehmichen. 

L'année 2007 sera jalonnée d'expositions, raid en hélico, émission philatélique. Elle sera aussi l'occasion de défendre ce moyen de transport qui a parfois mauvaise réputation. 

"Ce centenaire est non seulement un hommage mais aussi un combat", a déclaré mardi Gérard David, président de l'Union Française de l'Hélicoptère (UFH), en présentant le programme des célébrations. 

L'hélicoptère, fait valoir L'UFH, a de multiples usages: évacuations sanitaires, prises de vues, traitements agricoles... 

"Notre but final, c'est de populariser notre engin, de montrer que les services rendus justifient parfois quelques nuisances, et désarmer l'hostilité de certains riverains des héliports et élus locaux", a ajouté le président de l'UFH qui fédère les amoureux de cette machine volante, industriels, usagers publics et privés. 

Le président de l'UFH assure que son organisation souhaite signer à Paris dès le mois de mars une charte de l'environnement pour assurer la pérennité de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux. 

Il se dit aussi convaincu qu'on peut "réconcilier les amoureux de la nature et de l'hélicoptère". "Je regrette que des Nicolas Hulot, Nicolas Vannier, Yann Arthus-Bertrand, qui aiment l'hélicoptère et lui doivent beaucoup, n'aient pas souhaité que leur nom soit cité lors des manifestations du centenaire", a ajouté M. David. 

La construction d'hélicoptères est devenue un secteur industriel de taille où la France est particulièrement présente. Elle compte deux leaders mondiaux, Eurocopter et Turbomeca (moteurs) totalisant environ 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et près de 11.000 emplois en France.

 

 

33.000 personnes en France vivent de la production ou de l'utilisation des hélicoptères. 

Parmi les manifestations prévues pour ce centenaire, une dizaine de fous volants ont prévu de quitter Paris le 14 juillet au matin pour un raid jusqu'au meeting aérien d'Oskhosh (Wisconsin, USA) le 23 juillet, via l'Ecosse, l'Islande, le Groenland et le Canada. 

Du 6 au 8 juillet, Montbéliard (Doubs), patrie d'adoption d'Oehmichen qui accueillera une exposition scientifique et historique ainsi que le premier championnat d'Europe d'hélicoptère (navigation, maniabilité) et un grand meeting aérien le 7 juillet. 

Fin mars, le mondial de la Maquette, installé pour la première fois au Bourget, sera placé sous le signe de l'hélicoptère, tout comme le traditionnel meeting aérien de la Ferté-Allais (13 mai). 

Avant cela, la Poste aura édité, le 17 février, un timbre avec un "tampon premier jour" apposé à l'héliport d'Issy-les-Moulineaux et au centre sportif de Saint-Victoret (Bouches-du-Rhône) proche de l'usine de Marignane du constructeur Eurocopter 

Source Yahoo Finance 

Le Pèlerin

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:48

Airbus annonce un traitement de choc dans un climat social tendu

L'avionneur européen Airbus dévoile mercredi les détails de son plan de restructuration qui prévoit des milliers de suppressions d'emplois et des cessions de sites en France et en Allemagne, suscitant l'inquiétude des salariés et des menaces des syndicats.

Approuvé lundi par les actionnaires d'EADS, la maison mère d'Airbus, ce plan baptisé "Power 8" vise à économiser 5 milliards d'euros d'ici à 2010 puis 2 milliards par an afin de compenser les surcoûts liés aux retards de l'avion géant A380, ainsi que la faiblesse du dollar face à l'euro.

Comme l'a déjà dévoilé le Premier ministre français, le plan comprendrait 10.000 suppressions d'emploi sur les 16 sites européens d'Airbus, chez ses sous-traitants et intérimaires.

L'avionneur emploie 56.000 personnes, dont 22.000 en France, 21.000 en Allemagne, 10.000 en Grande-Bretagne et 3.000 en Espagne.

L'essentiel des coupes concernera des postes administratifs et devrait se faire sans licenciement sec.

Selon le quotidien Die Welt, la France perdrait 4.200 emplois, l'Allemagne 3.500. D'après la Dépêche du Midi, le siège toulousain d'Airbus pourrait subir 900 suppressions de postes.

Airbus pourrait, selon d'insistantes rumeurs, céder ses usines de Saint-Nazaire et Méaulte en France et de Nordenham et Varel en Allemagne, qui devraient continuer de bénéficier de contrats de sous-traitance avec Airbus.

Selon la radio BFM, qui cite des sources internes, Airbus devrait également céder le site de Filton en Grande-Bretagne et fermer le site de Puerto Real en Espagne.

Mardi, les organisations syndicales européennes d'Airbus ont décidé de faire front commun en cas de cession d'usines ou de licenciements secs, avec à la clé une "journée d'action" qui pourrait prendre la forme d'une grève, a annoncé Peter Scherrer, secrétaire général de la Fédération européen des métallurgistes (FEM).

En France, syndicats et salariés n'ont pas attendu l'annonce du plan pour monter au créneau.

Force Ouvrière, syndicat majoritaire d'Airbus, a prévenu qu'une fermeture ou une externalisation des sites de Saint-Nazaire ou de Meaulte seraient comme "une déclaration de guerre".

De leur côté, les salariés d'Airbus à Méaulte (Somme) ont cessé "spontanément" le travail mardi à la mi-journée, en réaction à la menace d'externalisation.

Source Planetmag

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 00:04

EADS approuve le plan de restructuration d'Airbus

 

 

 

Le conseil d'administration d'EADS a approuvé lundi le plan de restructuration de sa filiale Airbus, a annoncé le groupe d'aéronautique et de défense dans un communiqué.

 

"Le conseil d’administration d’EADS a ce jour approuvé à l’unanimité Power8, le projet de transformation d’Airbus", a indiqué le groupe.

 

 

 

"Ce projet sera discuté avec le Comité d’entreprise européen d’Airbus le 28 février 2007 et ensuite avec les représentants du personnel au niveau national", a-t-il précisé.

 

"A l’issue de cette présentation aux représentants du personnel, EADS et Airbus communiqueront en détail sur ce plan", a ajouté la maison mère de l'avionneur européen, sans préciser de date.

 

L'annonce de ce plan, prévue le 20 février, avait été repoussée à la dernière minute, faute d'accord entre les actionnaires français et allemands d'EADS sur les efforts à consentir.

 

 

 

Source AFP

 

 

 

Le Pèlerin

 

 
Partager cet article
Repost0