Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 16:20

Aéronautique: Airbus décroche 1.503 commandes en 2013, record absolu

A350 vs 787

 

Airbus a annoncé lundi avoir décroché 1.503 commandes nettes en 2013, battant son rival américain Boeing pour établir la meilleure performance commerciale de l'histoire de l'aéronautique.

Le constructeur européen a livré 626 avions commerciaux en 2013, continuant à augmenter sa production pour la douzième année consécutive, mais est resté derrière Boeing, qui en a remis 648 à ses clients. L'avionneur de Seattle, qui avait dépassé Airbus en 2012 en commandes comme en livraisons, est donc resté en tête sur ce dernier créneau.

Record aussi en termes de commandes brutes, c'est-à-dire avant déduction des annulations: Airbus en a enregistré 1.619, contre 1.531 pour Boeing. L'avionneur américain a affiché 1.355 commandes nettes, loin derrière les 1.503 d'Airbus.

Le carnet de commande d'Airbus à la fin 2013 s'établissait à un record de 5.559 avions, soit l'équivalent de huit années de production. Boeing comptait 5.080 avions en commande dans ses résultats publiés le 6 janvier.

Le constructeur européen revendique désormais 51% du marché mondial des avions de plus de 100 places.

Dans un communiqué, il se félicite de la tendance des compagnies aériennes à choisir des avions plus grands dans toute la gamme, "ce qui a un résultat positif sur les revenus".

Ces revenus apparaîtront dans les résultats annuels de sa maison mère, Airbus Group (ex-EADS), qui doivent être publiés le 26 février.

Source la Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 08:59
EADS – Airbus - L'A320 franchit le cap des 10.000 commandes
A320ceo_BOC_CFM.jpg 
La décision de JetBlue de restructurer sa flotte, annoncée voilà une demi-heure, fait entrer la compagnie américaine dans les annales d'Airbus. C'est en effet elle qui a placé la symbolique 10.000ème commande pour un appareil de la famille A320, le best-seller de l'avionneur. JetBlue a signé pour 15 A321ceo (de génération actuelle) et 20 A321neo (de nouvelle génération) additionnels, et converti une commande de 8 A320ceo et 10 A320neo en 8 A321ceo et 10 A321neo. Aux prix catalogue 2013, un A321ceo coûte 107,3 millions de dollars et un A321neo 117,4 millions de dollars. Les compagnies obtiennent cependant de substantielles ristournes sur ces tarifs théoriques.
Ce nouveau contrat confirme l'attrait de la dernière évolution de la famille A320, lancée en 1984, puisque le carnet des A320neo dépasse désormais 2.400 unités, ce qui en fait l'appareil qui s'est vendu le plus rapidement de l'histoire. La famille A320ceo se décline en A318, A319, A320 et A320. Dans la version neo, le petit A318 a été sacrifié.
Dans son communiqué, JetBlue a aussi fait savoir qu'il allait entamer, en 2015, la modernisation de sa flotte d'A320 avec des "sharklets", ces dispositifs de bout de voilure qui réduisent la consommation de carburant. Les "sharklets" seront livrés de série sur la famille A320neo.
Source Boursier.com
Le Pèlerin         
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 03:44
L'Inde se serait décidée à acheter le Rafale de Dassault avant mars 2014
      Dassault-Rafale-Marine.jpg
New Dehli devrait boucler sa commande de 126 chasseurs français avant la fin de son exercice budgétaire, selon un haut responsable de l'armée de l'air indienne.
New Delhi a annoncé en janvier 2012 l'ouverture de discussions exclusives avec Dassault pour ce contrat estimé à 15 milliards de dollars (11 milliards d'euros) après un appel d'offres opposant le Rafale à l'Eurofighter Typhoon, construit par un consortium incluant EADS, BAE Systems et Finmeccanica.
Mais les discussions se sont enlisées depuis, notamment en raison de divergences sur le rôle du groupe public indien Hindustan Aeronautics dans la construction des avions.
18 premiers avions "clés en main"
Le lieutenant-général S. Sukumar, vice-chef d'état-major de l'armée de l'air, a déclaré lors d'une conférence sur l'aéronautique que le contrat serait signé avant la fin de l'exercice budgétaire, selon un communiqué publié par l'organisateur de la conférence, la Confédération de l'industrie indienne.
L'accord initial prévoit que Dassault Aviation livre les 18 premiers avions "clés en main" et assemble le reste en Inde, avec Hindustan Aeronautics comme principal partenaire local.
Dassault a toutefois exprimé des doutes sur la capacité du groupe indien à assurer la fabrication d'un appareil aussi sophistiqué que le Rafale. Hindustan a entamé au début des années 1980 le développement d'un petit avion de combat, un projet qui n'a pour l'instant pas abouti.
Source Challenge.fr Remy de la Mauviniere
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 08:20

IAG: commande ferme de 62 Airbus A320, option pour 158 de plus

A320 neo

 

Le groupe aérien IAG a annoncé mercredi une commande ferme pour 62 Airbus A320 pour sa filiale à bas coûts espagnole Vueling ainsi que des options pour 158 appareils supplémentaires.

L’essentiel des commandes est censé renouveler la flotte de Vueling, compagnie basée à Barcelone, qui a commandé 62 Airbus (32 A320neo et 30 A320ceo) et pris une option sur 58 appareils supplémentaires, livrables entre 2015 et 2020.

IAG a en outre pris une option sur 100 A320neo qui pourront être affectés, selon les besoins, à l’une des trois compagnies du groupe, British Airways, Iberia ou Vueling.

«Vueling a réussi à augmenter sa rentabilité en ciblant les marchés en pleine croissance et les régions où une faible concurrence réduit ses capacités. Ces nouveaux appareils vont permettre de poursuivre son développement et de remplacer une partie de sa flotte plus ancienne par des avions modernes et plus économes qui vont permettre de réduire encore les coûts», a souligné Willie Walsh, directeur général d’IAG (International Airlines Group).

Le montant de la commande n’a pas été communiqué mais IAG a assuré avoir obtenu une «réduction très substantielle» par rapport au prix catalogue des appareils qui coûtent 81,8 millions de dollars (61,6 millions d’euros) pour un A320ceo et 92 millions de dollars (69,3 M EUR) pour un A320neo.

Le groupe aérien avait déjà annoncé en avril une commande ferme pour 18 appareils long-courriers Airbus A350-1000 et 18 Boeing 787, ainsi que des options pour 18 Airbus supplémentaires pour sa filiale British Airways.

Source Libération

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 12:58

EADS: Airbus a engrangé 892 commandes nettes à fin juillet

Airbus-x.jpg

 

Paris - L'avionneur européen Airbus a annoncé mardi avoir engrangé 892 commandes nettes à fin juillet, après 40 annulations.

Le total des commandes brutes s'élève à 932 appareils, essentiellement de la famille des A320, précise-t-il. Airbus a annoncé en juin, lors du salon du Bourget, une commande du loueur Doric pour 20 de ses super jumbos A380, mais elle n'apparaît pas encore dans ses comptes.

La compagnie asiatique Lion Air reste le plus gros pourvoyeur de commandes, avec 234 appareils, devant la britannique Easyjet, l'américaine American Airlines et l'allemande Lufthansa.

Sur les sept premiers mois de l'année, Airbus a livré 347 appareils, dont 9 A380.

Son concurrent Boeing n'a pas encore publié le total de ses commandes à fin juillet. A fin juin, il était de 692 commandes nettes.

Source Yahoo Finance AFP

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 23:33

Airbus livre à l'armée française son premier A400M.

A400M Defile du 14 juillet 2013

 

Airbus Military a officiellement livré le premier avion de transport militaire de nouvelle génération A400M à l'armée de l'Air française.

'Cette livraison est le couronnement de dix années de développement et de plus de 5.000 heures d'essais en vol réalisées par Airbus Military avec le soutien de près de 40.000 personnes impliquées dans ce vaste programme de défense européen', commente l'avionneur.

Ce premier appareil livré à la France servira en premier lieu à l'entraînement des équipages avant de rejoindre la flotte de transport opérationnelle de l'armée de l'Air.

Source Cercle finance

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 22:24

Quand Airbus tacle son concurrent Boeing

A350-vs-787.jpg

 

La «guerre» froide commerciale à laquelle se livrent les deux leaders mondiaux de l’aéronautique Airbus et Boeing a connu une nouvelle illustration, hier, en marge de la cérémonie à Toulouse de la livraison du millième A330 à la compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific. Alors que le Boeing 787 Dreamliner collectionne les avaries depuis le début de l’année, John Leahy, le directeur commercial américain d’Airbus (VRP en chef de l’avionneur depuis 1994), ne s’est pas privé de titiller à nouveau la concurrence américaine qu’il connaît bien (il est natif de New York). «Il paraît évident que cet avion n’est pas fiable et que ses systèmes ne sont pas à maturité», a déclaré John Leahy à propos du Dreamliner.

«Ce qu’ils ont, c’est une architecture qui n’est pas à maturité et qui le deviendra progressivement. Cela va prendre beaucoup de temps, beaucoup d’argent, et beaucoup d’annulation de vols. Et peut-être (cela va impliquer) de repenser quelques systèmes à bord», a-t-il ajouté. Il est vrai que les incidents s’accumulent d’une manière inquiétante sur cet avion long-courrier qui consomme plus d’énergie que son rival toulousain, l’A350. Tous les exemplaires livrés dans le monde avaient été cloués au sol entre janvier et avril pour de graves surchauffes de ses batteries lithium-ion. Récemment, un appareil d’Ethiopian Airlines avait pris feu à l’aéroport londonien d’Heathrow et les compagnies nippones Japan Airlines et ANA (la plus grosse utilisatrice de Boeing 787) ont connu une bonne dizaine d’incidents.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:53

Airbus à Toulouse, première usine de France

Chaine de montage A350 

Selon le journal L'Usine Nouvelle qui établit le palmarès des 50 plus importants sites industriels de l'hexagone, Airbus Toulouse arrive en tête devant PSA à Montebéliard et Michelin à Clermont-Ferrand. Astrium à Toulouse est 16ème, Thales Alenia Space, 38ème.

 Avec 13.217 salariés sur ses différents sites d'assemblage dans l'agglomération toulousaine, Airbus est désormais le premier site industriel de France selon L'Usine Nouvelle qui établit le palmarès des 50 premières usines de l'hexagone. 
Airbus devant PSA et Michelin

Le site toulousaine de l'avionneur européen devance pour la première fois au classement l'usine PSA Peugeot-Citroën de Montbéliard (Doubs) et Michelin à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).
3 sites sur 50 en Midi-Pyrénées

Outre Airbus, numéro 1 en terme d'emplois, deux autres sites industriels de Midi-Pyrénées figurent dans le Top 50 :

16ème : Astrium à Toulouse (3544 emplois)

38ème : Thales Alénia Space à Toulouse (2500 emplois)

EADS va sans doute prendre le nom... d'Airbus

C'est une hypothèse bien avancée : à l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels 2013, prévue le 31 juillet prochain, le groupe EADS pourrait changer de nom et prendre celui de sa plus importante et plus célèbre filiale : Airbus. Selon l'AFP et La Tribune, cette décision n'est pas encore entérinée mais le président d'EADS Tom Enders, qui est aussi l'ancien patron d'Airbus, y serait très favorable. 

Source FR3 Midi-Pyrénées Fabrice Valery

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:48

La lutte anticorruption commence par la déclaration de patrimoine

corruption 2 

 

La déclaration de patrimoine contribue de façon directe et légitime à réprimer la corruption et le détournement de deniers publics, compte tenu des scandales de corruption en série qui ont éclaboussé Sonatrach.

L’Algérie vient d’adhérer officiellement au groupe Egmont, un forum mondial d’échange pour les cellules de renseignement financier. Ainsi, notre pays est désormais le 139e membre du groupe Egmont qui œuvre, depuis 1995, pour l’amélioration de la coopération internationale dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, apprend-on auprès du ministère des Finances. Des ministres, députés, sénateurs, maires, administrateurs... tous concernés par la publication de leur patrimoine, mais en Algérie cette pratique, obligatoire dans plusieurs pays, est loin d’être appliquée, bien qu’instituée pour la première en 1997. Que doivent déclarer les élus, par exemple, et pourquoi faire ? Autant de questions posées et qui ont trait à la lutte contre la fraude et la corruption qui commence souvent par la déclaration de patrimoine des personnes publiques. En février dernier, le président de la Cellule de Traitement du Renseignement Financier (CTRF), Abdenour Hibouche, avait informé que la cellule comptait intensifier sa coopération régionale en matière de renseignement financier. L’Algérie est déjà membre (fondateur) du GAFIMOAN (Groupe d’action financière pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord) dont la 14e réunion s’était tenue à Alger en novembre 2011. La CTRF, créée en 2002 et entrée en activité en 2005, constitue un organe spécialisé du ministère des Finances mais indépendant financièrement de sa tutelle. Le plan d’action du gouvernement, adopté en octobre 2012, a prévu de renforcer l’organisation de la CTRF pour lui permettre d’accroître son efficacité opérationnelle. La lutte contre l’argent sale est assurée en Algérie par un arsenal juridique composé notamment de la loi sur la prévention et la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (2005 et 2012), le code pénal (2004), la loi sur la corruption (2006), celle relative à l’infraction à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de/et vers l’étranger (2010), la loi sur la monnaie et le crédit (2010) en plus des règlements de la Banque d’Algérie (2005, 2011 et 2012). Notons par ailleurs que la déclaration de patrimoine est une procédure obligatoire à toute personne investie de charge publique.

Le premier haut responsable à avoir établi l’inventaire de ses biens dans le but de le rendre public était Liamine Zeroual qui s’est soumis de son propre chef à cette obligation dès son élection en 1995. Si nos ministres ne sont pas dans la réalité soumis à l’obligation de déclaration de patrimoine, les élus en sont également et de fait épargnés. Pour preuve, les députés de l’actuelle législature, la septième, ne s’y appliquent toujours pas. Les déclarations de patrimoine de l’ensemble des élus nationaux n’ont toujours pas été publiées au «Journal officiel» tel que l’impose la loi. Pourtant, le texte de loi, on ne peut mieux clair, s’inscrit dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la corruption. La loi n° 06-01 relative à la prévention et la lutte contre la corruption  prévoit dans son article 4 qu’«il est fait obligation de déclaration de patrimoine aux agents publics en vue de garantir la transparence de la vie politique et administrative […]. L’agent public souscrit la déclaration de patrimoine dans le mois qui suit sa date d’installation ou celle de l’exercice de son mandat électif». Mais au-delà des mécanismes réglementaires et répressifs, la voie de la transparence est la mieux indiquée en adoptant la déclaration obligatoire de patrimoine des personnes publiques.     

Source Le Jour d’Algérie Yazid Madi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 07:33

L'A400M: la star du 14 juillet

A400M-Defile-du-14-juillet-2013.png

 

Attendu depuis de longues années par les militaires, les premiers exemplaires vont être mis en service dans l'armée française.

A400M au décollage lors de son vol au salon de l'aéronautique du Bourget, l'avion gros-porteur fera ses débuts officiels pendant le défilé du 14 juillet

Les militaires français l’auront longtemps attendu. L’avion de transport militaire Airbus A400M sera officiellement présenté, dimanche, lors du défilé du 14 juillet, après une première sortie au salon du Bourget en juin dernier.

Dans une interview au Figaro samedi 13 juillet, Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, confirme que "l'A 400M devrait être livré d'ici à la fin juillet. L'appareil a déjà reçu sa certification civile européenne".

Il aura donc fallu attendre dix ans, pour voir ce bijou de l'aéronautique européenne prendre son envol. Pour le plus grand bonheur de son constructeur EADS, longtemps raillé par le retard accumulé de l’A400M, et son coût exorbitant à la vue du budget initial de 20 milliards d'euros.

Livré avec quatre ans de retard et une ardoise alourdie de 5,2 milliards d’euros, ce programme d'avion de transport militaire a donné lieu à des négociations tendues entre EADS et les Etats clients, France, Allemagne, Espagne, durant l’année 2009, en pleine crise économique.

Les difficultés de conception expliquent ce retard, la mise au point du turbopropulseur se révélant très délicate. L’ambition technologique du constructeur faisant monter la facture pour les sept pays clients dont la France, en première ligne.

Nouvelle référence en matière de transport militaire

Au total, la France devrait recevoir 50 appareils qui permettront à l’armée de l’air de remplacer ses vétustes C-160 Transall qui arrivent en fin de carrière (en fonctionnement depuis 1963), et de moins dépendre de ses alliés pour les ravitaillements et le transport de matériels ou de troupes. L'intervention au Mali a ainsi mis en avant cette faiblesse française. La France avait été obligé de demander l’appui des britanniques et surtout des américains. En Afghanistan, autre théatre de guerre où les forces françaises sont impliqués, la France a du louer à l'Ukraine des An-124 Antonov pour rapatrier ses équipements lourds (blindés, artilleries, hélicoptères).

Aujourd’hui, les prévisions de vente de l’A400M sont bonnes. Selon Domingo Urena, le patron d’Airbus Military interrogé par les Echos, "pas mal de pays s’y intéressent", et le définit comme "le bon avion au bon moment". Il est vrai que la concurrence est vétuste comme le C130, ou d’un tout autre gabarit comme le C17 de Boeing.

Toutefois, Airbus ne gagnera pas d’argent avec l’A400M, compte tenu des sommes investies dans la conception.

Le retard accumulé engendre encore des frais supplémentaires. Fabrice Brégier le confirme: "gagner de l'argent, c'est jouable grâce à l'export mais ce sera difficile".

Malgré cela, l’avionneur européen laisse entendre que le Pentagone pourrait passer commande… après avoir été tant décrié, cela serait un beau pied de nez pour l’A400M, nouveau fleuron de l’aéronautique européenne. "Toutes les armées du monde seront intéressées. C'est un appareil stratégique qui peut transporter jusqu'à 37 tonnes à des milliers de km", s'enthousiasme Fabrice Brégier.

Source: www.assembléenationale.fr/ ministère de la Défense

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0