Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 08:59

Quand l’Europe fait des miracles

Galileo.jpg

 

Dans son combat pour sauver les banques et la zone euro, elle se donne en spectacle. Elle est discordante, alors que son unité suffirait à elle seule à soulager. Elle avance à un train de sénateur, alors que sa rapidité pourrait guérir. Et pourtant, voilà que l’Europe, en pleine crise, a mis sur orbite un fabuleux projet: Galileo, un système de radionavigation concurrent du GPS, et même supérieur à lui ! Avec une précision pouvant atteindre un centimètre, il fera cent fois mieux que son aîné américain. Stratégique sur le plan militaire, puisqu’il offrira à l’Europe son indépendance en matière de géolocalisation, Galileo sera tout aussi précieux pour les usages civils.

Il faut dire que les objets numériques que les hommes glissent dans leurs vestes, les femmes dans leurs sacs à main et les jeunes dans leurs sacs à dos ne sont pas seulement nomades. Grâce aux smartphones et aux tablettes nous sommes désormais repérés depuis l’espace. Et ce positionnement, au-delà des polémiques sur les libertés individuelles, génère une multitude de services innovants pour les pêcheurs, les randonneurs, les pompiers, les automobilistes, les aveugles, les ambulanciers, les pilotes de ligne, les banquiers… Placer des points sur une carte? C’est un marché. Il est évalué à 250 milliards d’euros d’ici à 2020.

Dans son sillage, Galileo entraîne déjà des trésors de savoir-faire industriel et de technologies numériques et spatiales, comme celles développées par l’allemand OHB. Cet industriel a remporté l’an dernier l’appel d’offres lancé par Bruxelles, contre la filiale d’EADS Astrium. Il fabriquera 14 des 30 satellites de la constellation européenne. D’ordinaire très discret, le patron d’OHB a accepté d’ouvrir ses portes et de répondre aux questions de "L’Usine Nouvelle" (lire notre enquête sur l’industrie spatiale, page 28). Bel exemple de Mittelstand (entreprise de taille intermédiaire), OHB vise dans les dix ans un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros, contre 600 millions en 2010 et à peine 150 millions il y a quatre ans… Merci l’Europe !

Le projet Galileo, qui ne date pas d’hier, a souvent été reporté. Plusieurs fois même, il a failli capoter. L’un de ses promoteurs, l’ancien commissaire européen Jacques Barrot, était d’ailleurs convaincu que son arrêt signerait l’échec du rêve européen. Qu’il soit rassuré : ce rêve pourra se poursuivre ! Le tir par une fusée russe (Soyouz), depuis un site français (Kourou), des deux premiers satellites de la constellation Galileo prouve que l’Union peut faire des miracles.

Source L’Usine Nouvelle Laurent Guez             

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 08:51

L’Inde va choisir entre EADS et Dassault pour équiper son armée de l’air

Rafale 2

  eurofighter.jpg

Le Rafale en haut, l'Eutrofighter dessous

 

Le 4 novembre, EADS et Dassault vont dévoiler leur offre respective à l’Inde dans l’espoir d’obtenir une commande de 126 avions de chasse.

Alors que le MiG-35 du russe Mikoyan-Gourevitch , le Gripen du suédois Saab et les modèles américains F16 de Lockheed Martin et F18 de Boeing ont été écartés de cet appel d’offres en avril, deux avions sont encore en course pour équiper l’armée de l’air indienne : le Rafale de Dassault et l’Eurofighter d’EADS.

La différence se jouera au plan financier, le ministère de la défense de l’Inde ayant  indiqué que la meilleure offre remporterait cet énorme contrat estimé entre 10 et 12 milliards de dollars.

Le choix définitif ne devrait néanmoins pas être pris dès le 4 novembre, car les deux offres seront d’abord minutieusement étudiées. En effet le contrat ne comprend pas seulement la vente des avions, mais aussi la gestion et l’entretien des appareils, et les militaires indiens devront établir quelle est la meilleure offre sur le long terme.

D'après La Tribune, le contrat comprend la livraison de quatorze avions, dont les premiers seront livrés en 2014. Les 108 suivant seront fabriqués directement en Inde, par Hindustan Aeronautics , grâce à un transfert de technologie.

Source Sharknews (Les dents de l’information)

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 07:18

China Southern devient la première compagnie chinoise à posséder un tel appareil.

A380-China-Southern.jpg 

L'A380 de China Southern 

 

La compagnie chinoise China Southern a pris livraison de son premier A380 au siège d'Airbus à Colomiers aujourd'hui. Elle devient la première compagnie chinoise à disposer d'une super jumbo des airs dans sa flotte et la septième mondiale à exploiter l'appareil.

L'appareil, équipé d'un moteur Trent 900 de Rolls-Royce, est destiné dans un premier temps au marché intérieur (Pékin, Shanghaï et Guangzhou), avant de s'envoler vers des capitales internationales. La compagnie chinoise a commandé cinq A380.

C'est Tom Enders, le président de l'avionneur européen, qui a remis l'avion à Si Xianmin, le président de China Southern. "L'A380, dont la rentabilité nous permettra d'optimiser notre compétitivité sur les lignes internationales, représente l'avion idéal, qui permettra à China Southern Airlines d'atteindre son objectif: devenir l'une des compagnies leaders dans le monde", a déclaré Si Xianmin, lors d'une cérémonie en grandes pompes où spectacles d'ombres chinoises et de danse ont précédé la remise de l'appareil.

Pour Fabrice Brégier, le numéro d'Airbus, cette livraison représente "l'ouverture d'un très grand marché sur le long terme", car, "dans une vingtaine d'annnées, il y aura au niveau mondial et en Chine un doublement des très grands aéroports qui nécessiteront de l'A380". "ll y a déjà des A380 qui volent en Chine avec des compagnies comme Lufthansa ou Emirates de Pékin, mais le fait que ce soit par une compagnie chinoise, c'est un événement important", a-t-il ajouté.

Source la Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:55

Airbus : 1.038 commandes depuis janvier 2011

A321neo

 

Airbus a engrangé 1.038 commandes nettes entre janvier et septembre et 1.179 commandes brutes (141 annulations). La filiale d'EADS précise avoir livré 374 appareils au cours des neuf premiers mois de l'année. De quoi distancer largement Boeing : l'Américain affichait au 27 septembre, des commandes nettes de 425 appareils, un retard que le constructeur américain espère pouvoir combler avec son futur 737 MAX.

En données brutes, les commandes 2011 d'Airbus ont porté sur 1.070 mono couloirs de la famille A320, dont une majorité d'A320neo (la version remotorisée de l'appareil), 97 gros porteurs A330 ou A350 et 12 A380. Au 27 septembre, Boeing revendiquait pour sa part 530 commandes brutes et 425 commandes nettes. Les livraisons de l'américain n'ont pas encore été mises à jour.

Source Europel.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 15:22

Qantas commande 110 appareils de la famille A320

A320 neo

 

Qantas et Airbus ont finalisé un contrat portant sur 110 appareils de la famille A320

Cette commande portant sur 78 A320neo et 32 A320, est la plus grande commande de l’histoire de l’aviation australienne en nombre d’avions, et fait suite à un engagement d’achat signé au mois d’août.

Ces appareils neufs, qui seront exploités par l’ensemble du groupe Qantas, sur des lignes court- et moyen-courriers intérieures et internationales, mettent en lumière l’engagement de la compagnie à exploiter une flotte dotée des appareils affichant la plus faible consommation de carburant et la meilleure régularité technique sur le marché.

“L’A320 d’Airbus, qui sera l’avion de lancement de la nouvelle compagnie premium de Qantas basée en Asie, accompagnera également les plans de développement de Jetstar, notamment la mise en place de Jetstar Japan”, a déclaré Alan Joyce, CEO de Qantas. “La régularité technique en exploitation et le niveau de confort exceptionnels de la famille A320, ainsi que ses performances environnementales, en font un choix idéal pour le groupe Qantas.”

“Nous sommes heureux que nos A320neo et A320 jouent un rôle majeur dans la stratégie future de Qantas”, a pour sa part indiqué John Leahy, Chief Operating Officer Customers d’Airbus. “Cette commande, qui émane de l’une des plus grandes compagnies aériennes pionnières dans le monde, constitue un signe fort de confiance envers Airbus et nos appareils éco-efficients.”

L’A320neo est la nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue en 2015. Les appareils seront équipés de réacteurs de la dernière génération et de ‘Sharklets’, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15 pour cent de la consommation de carburant et des émissions de CO2.

A ce jour la famille A320 totalise plus de 7 900 commandes fermes, réaffirmant ainsi sa place de famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Plus de 4 790 exemplaires ont d’ores et déjà été livrés à plus de 330 clients et utilisateurs dans le monde. L’A320neo offre une cellule identique à plus de 95 pour cent à celle des A320 actuels, ainsi qu’une autonomie accrue de quelque 950 km/500 nm, ou une charge marchande de deux tonnes supplémentaires. Les moteurs proposés pour la famille A320neo sont le LEAP-X de CFM International et le PurePower PW1100G de Pratt & Whitney.

Qantas annoncera son choix de motorisation ultérieurement.

Depuis le lancement de l’A320neo en décembre 2010, il y a tout juste dix mois, Airbus a enregistré 1 245 commandes et engagements d’achat pour cet appareil

Source FR3.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:30

Le nouvel ATR série 600 réalise un carton auprès des compagnies aériennes

atr600.jpg

 

Petit frère d'Airbus, le constructeur d'avions régionaux ATR a dévoilé hier une avalanche de commandes qui confirme sa position de leader mondial. Installé à Blagnac, ATR a engrangé 147 commandes depuis janvier, un record historique.

C'est hier depuis Rome que Filippo Bagnato, le président exécutif d'ATR, a annoncé des commandes record. L'avionneur toulousain, leader mondial des appareils régionaux, a dévoilé un carnet de commandes fort de 145 ventes auxquelles s'ajoutent 72 options. « Dans l'histoire d'ATR, c'est un record de ventes, alors que l'année n'est pas encore finie ! » a lancé hier Filipo Bagnato. Le record précédent datait de 2007 et n'avait atteint « que » 113 ventes fermes. à la fin du salon du Bourget en juin dernier, ATR comptait déjà 88 commandes. Depuis de nombreuses ventes ont été enregistrées auprès de compagnies aériennes brésiliennes ou indonésiennes notamment. Mais Filippo Bagnato n'a pas souhaité dévoiler pour l'instant l'identité des acheteurs de 47 appareils du carnet de commandes.

Forte hausse des cadences à Toulouse

Filiale commune entre le groupe EADS et l'Italien Finmeccanica, ATR a raflé plus de 80 % des commandes d'avions régionaux dans le monde depuis le début de l'année au nez de son principal concurrent, le Canadien Bombardier. Plus fort : en neuf mois, ATR a vendu plus d'avions que tous ses concurrents réunis ! Le total des commandes fermes et des options culmine à 4,8 milliards de dollars. Le backlog d'ATR c'est-à-dire les avions restant à livrer atteint, lui, 275 avions assurant quatre ans de production pour la chaîne d'assemblage de Saint-Martin-du-Touch et pour les sous-traitants. ATR est en train de changer de dimension puisque l'avionneur livrera 50 avions cette année, 72 en 2012 puis 80 en 2013.

Deux A380 pour Lufthansa

La compagnie allemande a commandé hier quatre A320, un A330 et deux nouveaux A380 qui s'ajoutent aux quinze super jumbos déjà achetés.

Source La dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 04:35

Airbus vend 106 appareils à l'Australien Qantas

106-appareils-pour-Qantas.jpg

JetStar, la nouvelle filiale low cost de Qantas se concentrera sur des vols en Asie-Pacifique et notamment vers le Japon.

La compagnie australienne crée une nouvelle filiale et confie l'intégralité de la flotte à Airbus. La commande porte sur 106 à 110 A320 pour 9,4 milliards de dollars.

A croire que les équipes commerciales d'Airbus ne prennent pas de vacances ! Après la moisson de commandes engrangées au Salon du Bourget en juin dernier (730 ventes), la grande victoire estivale dans le contrat avec American Airlines (260 appareils), l'avionneur toulousain a dévoilé hier une nouvelle méga-commande en provenance d'Australie.

La compagnie aérienne Qantas a en effet décidé de lancer deux nouvelles filiales pour desservir l'Asie dont une compagnie low cost baptisée JetStar. Et c'est Airbus qui a été sélectionné pour fournir l'intégralité de la flotte au détriment de Boeing. Au total, Qantas va passer commande de 106 à 110 Airbus A320 dont 78 de la version Neo modernisée pour un montant estimé à 9,4 milliards de dollars (environ 6,5 milliards d'euros).

Qantas reporte les livraisons de six A380

Depuis son lancement en décembre dernier, l'A320 Neo qui consomme 15 % de moins que l'actuel A320 a déjà engrangé plus de 1 200 commandes et intentions d'achat, faisant du futur Airbus livrable en 2015 un des plus rapides succès de l'aviation commerciale. En dévoilant sa nouvelle stratégie centrée sur des vols « régionaux » en Asie, la compagnie australienne Qantas a aussi annoncé qu'elle avait repoussé la livraison des six derniers A380 qu'il lui reste à recevoir. Qantas exploite déjà dix superjumbos et en a commandé vingt au total mais entend ainsi ménager sa trésorerie en décalant « jusqu'à six ans » la livraison des derniers A380. Qantas recevra donc encore quatre exemplaires conformément au calendrier établi avec Airbus, seules les livraisons à partir de 2013 seront donc affectées.

D'ici la fin de l'été, Airbus pourrait également enregistrer la fameuse commande de long-courriers d'Air France qui doit porter sur 50 appareils. Airbus fournirait 25 A350 alors que Boeing aurait été retenu pour 25 787 Dreamliner. L'annonce de cette commande doit avoir lieu en septembre.

Airbus a engrangé 785 commandes depuis janvier, bien plus que Boeing

Airbus a engrangé 785 commandes nettes (signées) d'avions depuis le début de l'année et livré 298 appareils, nettement plus que Boeing qui a enregistré 249...

Airbus pousse les réacteurs

Airbus pousse les réacteursLes carnets de commandes d'Airbus sont pleins : il faut livrer près de quatre mille avions aux compagnies du monde entier. Mais les sous-traitants, de Tarbes à Figeac, pourront-ils répondre à cette...

Source La dépêche du Midi

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 04:54

130 A320 Neo font partie de la commande d'AMR

American-Airlines-neo.jpg

La compagnie américaine AMR, maison-mère d'American Airlines, a annoncé hier ce qu'elle a qualifié de « plus grande commande d'avions de l'histoire », avec 460 appareils mono couloirs : 200 Boeing 737 et 260 Airbus A320 (dont 130 A320 Neo).

Cette commande, dont le montant n'a pas été révélé et qui devra être livrée entre 2013 et 2022, s'assortit de 100 options pour des 737 supplémentaires et 365 options pour l'avionneur européen.

« Cette nouvelle flotte va énormément améliorer nos coûts de carburant et d'exploitation, tout en renforçant notre flexibilité financière », a souligné le PDG d'AMR Gerard Arpey, cité dans un communiqué.

Les appareils Boeing sont pour moitié des appareils de la famille 737 de nouvelle génération livrables à partir de 2013, et pour moitié « l'évolution nouvelle attendue du 737NG, avec un nouveau moteur qui offrirait encore plus d'économies de carburant que les modèles d'aujourd'hui ».

Concernant la commande placée auprès d'Airbus, il s'agit de 130 A320 livrables à compter de 2013, puis, à compter de 2017, de 130 A320 Neo, une version remotorisée de l'A320 classique qui permet, selon Airbus, de consommer 15 % de moins de carburant.

American sera la première compagnie américaine à déployer ce modèle, a précisé la compagnie.

« Nous sommes fiers de renouveler notre partenariat avec une compagnie qui a une longue histoire de leadership dans l'histoire des compagnies aériennes », a déclaré le directeur général d'Airbus Tom Enders, cité dans le communiqué d'AMR.

La flotte actuelle d'American Airlines ne comptait plus aucun Airbus depuis 2009.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:34

Salon du Bourget - Airbus pulvérise les records de vente d’avions

Airbus_A380_EADS_.jpg

Airbus s'est une fois de plus imposé devant son rival américain Boeing en engrangeant 730 commandes et intentions d'achat durant le salon du Bourget. L'A320 Neo est la nouvelle star de la gamme Airbus avec une cascade de ventes.

Au dernier jour du Salon du Bourget, Airbus s'est imposé comme le meilleur vendeur d'avions du monde. Hier, l'avionneur a dévoilé la plus grosse commande de l'histoire de l'aviation civile avec 200 exemplaires de la version Neo achetés par la compagnie malaisienne AirAsia. Attendu depuis l'ouverture du salon, lundi dernier, cette commande atteint un autre record : celui du montant. La compagnie asiatique va devoir débourser 18,2 milliards de dollars pour s'offrir la plus grande flotte d'A320 du monde. Signe que le moment était important hier au Bourget, Tom Enders, PDG d'Airbus et Louis Gallois président exécutif d'EADS sont venus signer le contrat aux côtés de Tony Fernandez, le patron d'AirAsia. C'est une commande géante qui confirme la pertinence du nouvel A320 Neo, version remotorisée (15 % de consommation en moins) de l'A320 actuel, assemblé à Toulouse. Ce dernier-né marginalise Boeing et son avion concurrent, le 737 qui apparaît désormais trop vieux. Et Tom Enders d'enfoncer le clou : « Quand j'entends nos collègues de Seattle continuer de dire qu'avec le Neo Airbus ne fait qu'égaler le 737, je me demande ce qu'ils fument ! » déclenchant l'hilarité de toute la salle. « Le Neo ne serait pas un tel succès s'il n'apportait pas une réelle performance » a-t-il ajouté. Ce nouvel avion a vraiment été la vedette du Bourget 2011 puisqu'il a accumulé en seulement quatre jours de salon la bagatelle de 667 commandes et engagements. Une percée, qui ajoutée aux ventes déjà gagnées depuis le début de l'année, porte le carnet de commandes du Neo à 1 029 appareils.

Outre cette méga commande, le bilan commercial du Salon a été encore amélioré hier avec la vente de deux A380 au Japonais Skymark, et dix pour un client non dévoilé. En quatre jours, Airbus a engrangé le montant record de 72,2 milliards de dollars d'engagements (312 appareils) et de ventes fermes (418 avions) contre seulement 142 avions pour Boeing (22 milliards de dollars). « Nous n'avons jamais vécu un Salon aussi riche en commandes » a réagi Tom Enders, hier. Le succès du Neo poussera certainement Airbus à réfléchir à une nouvelle hausse des cadences qui doivent atteindre 42 avions produits fin 2012. La disponibilité des créneaux de livraisons se fait rare : il faut par exemple compter 2018 voire 2019 pour un A320 Neo. Encore des bonnes nouvelles pour les usines toulousaines et les fournisseurs de la région.  

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin        

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:15

EADS : une méga-commande d'Air Asia pour 200 A320 Neo ?

Tom Enders et son equipe de venteLiesse à Airbus

 

 

Airbus va battre tous les records de commandes pour le Salon du Bourget ! Selon la presse du jour, l'avionneur européen, filiale d'EADS, devrait signer ce matin la commande la plus importante de son histoire, en nombre d'appareils, avec la compagnie low-cost malaise Air Asia, qui veut acquérir 200 avions A320 NEO accompagnés de 100 options.

L'avionneur devrait ainsi franchir la barre des 1.000 commandes et options d'achats, tous modèles confondus, pulvérisant le précédent record pour un Salon du Bourget (728 commandes et engagements de commandes en 2007) ! Avant même ce "deal" avec Air Asia, les commandes de l'année représentent 66 Milliards de Dollars pour Airbus. Ainsi, pour la seule journée d'hier, Airbus a obtenu 286 commandes fermes, dont un contrat historique de la compagnie indienne IndiGo pour 180 A320 -150 Neo et 30 A320 classiques, d'une valeur totale de 16,2 Mds$ (prix catalogue).

De son côté, l'américain Boeing a été nettement distancé avec 126 commandes et options d'achat, pour 19 Mds$.

Source Bousier.com

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0