Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 08:22

Société - Nationalité française: acquisition plus difficile, maintien du droit du sol

cartes-d-identite-francaises.jpg

 

PARIS - Sous l'impulsion de son ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, la France a durci les conditions d'acquisition de sa nationalité en 2011 sans aller jusqu'à suivre la droite populaire sur la réforme du droit du sol et la suppression de la double nationalité.

A partir du 1er janvier, tout étranger aspirant à acquérir la nationalité française devra justifier d'un niveau de maîtrise du français équivalent à la 3e des collèges, avoir une connaissance minimale de la culture et de l'Histoire de la France et signer une charte "des droits et de devoirs du citoyen".

La France accorde chaque année sa nationalité à plus de 100.000 étrangers, des Maghrébins pour la grande majorité d'entre eux, suivis des Turc et des Russes.

Les nouvelles conditions ont été décidées au cours d'une année 2011 qui aura été marquée par de vifs débats sur l'islam et l'immigration, le ministre de l'Intérieur évoquant des difficultés d'intégration des étrangers et se fixant pour la première fois un objectif de réduction de l'immigration régulière.

Une fois le niveau de français et de culture contrôlé lors d'un entretien d'assimilation, l'étranger sera appelé à signer une "charte des droits et devoirs du citoyen français".

Le document, élaboré par le Haut Conseil à l'Intégration (HCI), insiste particulièrement sur le respect de la laïcité et de l'égalité entre les hommes et les femmes.

Des dispositions qui visent clairement les musulmans alors que la France a été amenée à légiférer sur le port du voile intégral dans l'espace public et à interdire les prières dans les rues.

"Vous souhaitez devenir Français. C'est une décision importante et réfléchie. Devenir Français n'est pas une simple démarche administrative. Acquérir la nationalité française est une décision qui vous engage et, au-delà de vous, engage vos descendants", souligne la charte instaurée par la loi du 16 juin 2011 sur l'immigration et l'intégration.

"En devenant Français, vous ne pourrez plus vous réclamer d'une autre nationalité", insiste la charte qui rappelle les principes, valeurs et symboles de la République française.

Claude Guéant qui plaide pour une "assimilation" par "la langue et par l'adhésion aux valeurs essentielles de notre démocratie" a répété que la signature du document, "est un moment de solennité entre la nation accueillante et la personne accueillie".

En cas de victoire de la droite en 2012, un tour de vis supplémentaire est possible. L'UMP s'est en effet prononcée pour un retour à la loi Pasqua de 1993 sur l'acquisition de la nationalité.

Actuellement, en vertu du droit du sol, tout enfant né en France de parents étrangers devient, sauf refus de sa part, automatiquement français à sa majorité s'il vit en France ou a vécu en France pendant cinq ans depuis ses 11 ans. Quelque 3.000 jeunes Français sont concernés chaque année par cette automaticité.

Désormais, un jeune devrait, à 18 ans, "en faire la demande" écrite, préconise le parti majoritaire parmi les 15 propositions de son "atelier" sur "La Nation dans la mondialisation", destinées à alimenter le projet pour 2012 du futur candidat Nicolas Sarkozy.

La démarche d'acquisition de la nationalité serait couplée à "une cérémonie d'entrée dans la vie citoyenne", en mairie, qui concernerait, elle, tous les Français atteignant l'âge de 18 ans.

Le député Claude Goasguen, auteur d'un rapport parlementaire sur la nationalité, veut exclure des demandes d'acquisition les enfants d'étrangers entrés en France de façon illégale car, selon lui, il y a "trop" de "naturalisations".

Figure de l'aile droite de l'UMP, M. Goasguen a aussi demandé la suppression de la double nationalité, une revendication également portée par la présidente du Front national, Marine Le Pen. Il n'a pas été suivi par son parti sur ce terrain.

Source 20minutes.fr AFP

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 09:23

Le nouveau conseil municipal des enfants et les personnalités

Leny-conseiller-d-Aussonne.jpg

Dans le cadre des activités municipales, mon petit fils Lény – 10 ans -  a été élu membre du conseil municipal des enfants d'Aussonne, une tâche qu'il prend avec le plus grand sérieux

C'est en présence de la députée Françoise Imbert, de la conseillère générale du canton de Grenade, Véronique Volto, des adjoints et conseillers municipaux et de l'équipe sortante, que Lysiane Maurel a procédé à l'investiture du nouveau et 4e conseil municipal des enfants tout fraichement élu. Il aura pour rôle de mener des actions dans la commune par un engagement primordial, citoyenneté et civisme. Pour cela, les élus seront guidés par les 7 membres référents adultes du comité de pilotage.

La première mission de ce CME aura été la commémoration du 11 novembre et le dépôt de gerbe au monument au mort. Tache accomplie avec sérieux.

Mon Petit fils se trouve au premier rang à la droite de a députée Françoise Imbert.

Source La dépêche du Midi

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 00:06

20 mars 1989….  

  22 ans déjà que tu nous a quittés  Maman est née à Arzew, le 10 mai 1910..Après une vie laborieuse, toujours disponible pour aider ses frères, ses enfants, ses petits enfants, elle nous a quittés le

20 mars 1989.   

Elle repose au cimetière de Vèbre en Ariège, au caveau de la Famille Thoa

 Si vous passer par là, allez donc la saluer 

 Maman, tu nous a quitté aux premières heures du Printemps 89…sans faire la  révolution, ta révolution tu l’as toujours faite dans l’ombre à aider ton prochain…Dès l’âge de huit ans tu étais au four et au moulin pour combler le vide que vous avait laissé de départ de Grand-Mère emportée par la Grippe Espagnole en 1918… Et oui, tu étais l’aînée d’une famille de 8 enfants.  

Tante Marie, plus âgée pourtant de onze ans, était déjà partie à la capitale pour se marier très jeune et tu étais la seule disponible…Alors, tu a pris soin de tes frères, comme le ferait une mère ….à te lever très tôt et t’occuper du quotidien si difficile à l’époque car vous n’étiez pas riches. 

Grand Père était bien là mais il avait aussi ses occupations quotidiennes..  

Plus tard tu t’es mariée et tu trimeras encore pour assurer l’éducation de tes enfants puisque Papa nous a quittés

le 24 avril 1954

alors que je n’avais pas douze ans. Toute te vie, tu l’auras donc passée à trimer. Il t’a fallu mener une vie exemplaire . Tu as veillé ensuite à tes enfants puis plus tard à tes petits enfants, lorsque nous n’étions pas disponibles. 

Pour tout cela, Maman je voudrais te rendre hommage. 

Pour tout l’amour que tu as donné, 

Pour toute l’aide que tu as apportée sans compter,

Pour ta gentillesse… 

Je te dis Merci

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 23:35

20 septembre 2010 - Joyeux anniversaire Philppe

philippe_a-gauche_--et-herve.jpg

Si je vous parle de Ciboure, aujourd’hui c'est parce qu'avec Saint Jean de Luz, toutes deux nichées dans la même baie sont un des plus beaux joyaux du Pays basque français.

Mon fils Philippe y habite. Il possède également un petit snack à Saint Jean de Luz, dont vous trouverez ci-dessous quelques photos.

C'est son anniversaire aujourd'hui....44 ans ! Un bout de vie.

La ville de Ciboure

Attenante à Saint Jean de Luz, Ciboure vit comme sa voisine de la pêche.

Construite à l'extrémité du pont de la Nivelle, Ciboure est une ville remarquable par la beauté de son site. Son nom basque "Zubiburu" signifie "Tête de Pont". A l'origine, simple quartier d'Urrugne, la ville a connu une évolution impressionnante. Erigée en paroisse en 1555, elle n'a obtenu sa personnalité administrative qu'en 1603.

Le Fort de Socoa qui garde l'entrée du port et qui abrite désormais des activités nautiques fut bâti sous le règne d'Henri IV et servait à se protéger des invasions espagnole.

La ville offre aux promeneurs ses petites ruelles ombragées, ses monuments. La mairie s'entoure d'édifices du début du XVIIIème, la tour de Bordagain ancien poste de guet, et de nombreuses villas construites face à la mer, témoins des années folles de la Côte basque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe et son Snack à Saint jean de Luz  

..44 ans cela s'arrose….!!!

 Le Pèlerin 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 08:23

La mort d’un Sage - Guillaume Auriac

Ci - dessous respectivement Guillaume et Valérie, Annie et Valérie puis Guillaume dansant avec sa fille

C'était le 4 juillet dernier à Vèbre  

Guillaume-et-Valerie-Vebre-4-juil-2009-.jpg

Annie-et-Valerie-Vebre-4-juil-2009.jpg

Guillaume-et-valerie-vebre-4-juil-2009.jpg

Ce mois d’avril est maudit… !!!!

Voilà que j’apprends avec la plus profonde tristesse la mort d’un Ami Guillaume Auriac….C’était le Beau Père de mon fils ainé Thierry.

Guillaume habitait à Tournefeuille, Zone Pahin

Tous ceux qui l’ont connu ne pouvaient qu’être charmés par la sagesse de cet homme de bon sens, plein de modestie et de respect pour autrui et d'amour pour ses proches….

Bricoleur avisé il avait fait de sa maison à Tournefeuille, un petit bijou.

Il est parti en ce jour de printemps si difficile pour les aînés en général. Guillaume respirait pourtant la jeunesse et j’avais apprécié récemment son dynamisme alors que lors de son dernier anniversaire alors que, moi j'étais épuisé....

Il a lutté avec courage contre la maladie, mais à la fin il n’espérait guère plus recouvrer la Santé

Je pleure sa mort …Oui …je pleure un Ami

Je regrette de ne pas l’avoir côtoyé plus souvent…mais les aléas de la vie ont en voulu autrement….

Je l’avais vu ces derniers jours…et l’avais vu bien affaibli …alors que quatre mois auparavant il paraissait radieux lors de la célébration de son soixante dixième anniversaire…

Mes pensées vont à son épouse Annie qui a combattu auprès de lui sans relâche

Mes pensées vont également à sa fille Valérie ….Une fille exemplaire que j’adore….

Ne pas dire aux gens qu’on les aime alors qu’ils sont en vie est un trait de mon caractère que je regrette profondément....Il me faudra corriger cela....

Pardon Guillaume, tu resteras toujours dans mon cœur

Je serai près de toi lors de ton accompagnement en ta dernière demeure

Ton Ami

Henri

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 18:28

Ariège – Pyrénées – Plateau de Beille
La course sur neige fait les yeux doux à l'Ariège
trail-blanch-plateau-de-beille.jpg

Montagne. Cinquième édition du Trail Blanch, la première dans les Pyrénées ariégeoises.
Après un peu moins d'1 h 20 min d'efforts, Danny Hope coupe la ligne d'arrivée. En short et tee-shirt !, «c'est ça l'esprit trail » lâche Stéphane Baragué, l'organisateur de l'épreuve. L'Anglais, un filet de sang sur le tibia, n'a pas l'air plus fatigué que ça. Les 269 autres concurrents engagés (dont une centaine de femmes) le seront un peu plus. Comme Benoît Santost (2e) et Denis Pré (3e). Éreintés mais heureux. « Un parcours magnifique avec une super-organisation. » Même si l'ultra-trail d'aujourd'hui (voir par ailleurs) a été raccourci, le Trail Blanch n'a pas raté son rendez-vous avec l'Ariège. « Nous sommes le plus grand trail hivernal d'Europe, martèle Stéphane Baragué. Avec Beille et Ax, on est sur un nouveau territoire. C'est beau et c'est dur (sourire). » Au fil des années, la course sur neige fait de plus en plus d'adeptes. Hier, à Beille, ce sont 13 kilomètres qui étaient proposés en hors-d'œuvre de ce grand week-end. « C'est un beau parcours pas trop, trop dur pour découvrir la course sur neige. » Et les amateurs ne se sont pas fait prier. Jérôme vient « chercher le plaisir. » Un peu plus loin, Jean-Claude part un peu dans l'inconnu. « Je n'ai pas de repères sur ce genre d'épreuve. On va voir comment ça va se passer. Je suis venu chercher la découverte, pas la performance. » Car courir sur la neige en baskets, ça a de quoi surprendre. Et pour éviter de glisser, certains fondus n'hésitent pas à rajouter sur leurs semelles des croisillons métalliques pour mieux adhérer à la neige. Ce qui n'était pas le cas de Lolo et Ben. « Il y en a qui courent avec des clous, nous, on courre pour des clous. » Au final, tout le monde s'est régalé. Et Stéphane Baragué de dévoiler ses ambitions. « J'espère approcher voire dépasser les 2000 dossards l'an prochain. Et, pourquoi pas, organiser un trail de 80 km ça ne s'est jamais fait. » Et tout ça, en Ariège. Car le Trail Blanch a bien l'intention de s'installer durablement dans ses vallées.
Aujourd'hui : le 50 km réduit à 35 km
Après la mise en bouche d'hier, place aujourd'hui au plat de résistance de cette édition 2010 du Trail Blanch. Le 23 km partira d'Ax-les-Thermes, à 9 h 30, pour s'enfoncer dans les hautes vallées et rejoindre la station des 3 Domaines et redescendre par la vallée de l'Ariège. L'ultra-trail de 50 km devait partir de Beille à 7 h 30. Or, en raison des conditions d'enneigement et afin de garantir la sécurité des coureurs, la course sera réduite à 35 km (2 300 m de dénivelé positif). Départ d'Ax ville à 7 h 30 ; traversée du plateau par ses pistes damées, passage de plusieurs sommets pour finir la course à Ax-les-Thermes.
Ce dimanche
Ax-les-Thermes. Trail blanch des vallées d'Ax : course pédestre sur neige. Ouverte à tous (lire également en page Ariège-Pyrénées).
Daumazan-sur-Arize. A 17 heures, à la salle communale, théâtre « La Table du fond et Silence
La Bastide-sur-l'Hers. A 14h30, à la salle des fêtes de la mairie, loto de l'Association pour le développement bastidien (ADB).
Lavelanet. A 15 heures, au Marché-Couvert, concert Marcel Amont et en 1ère partie Anne-Marie David.
Les Cabannes. En matinée, marché.
Montels. A 17h30, à la salle des fêtes, film « des TGV sur l'ancien chemin de fer de Foix à Saint-Girons », au profit d'Haïti.
Moulis. A 14h30, à la salle polyvalente, théâtre « Coincés ou les calamiteuses conséquences de l'adultère », par l'atelier théâtre Annie Lavedan.
Prayols. En matinée, sur la place de la Mairie, « marché de plein vent ».
Saverdun. A 17 heures, à la salle des Amis de l'âge d'or, loto de l'association Courir sympa.
Tarascon. A 14h30, à la MJC, thé dansant avec orchestre, au profit des sinistrés d'Haïti.
Source la Dépêche du midi
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 00:28

Evocation de Noel

Vèbre en Ariège
Mahaut
Maïlis
Mila

La tradition du sapin de Noël semble être née en Alsace voire en Allemagne au XVIème siècle, Là-bas la tradition est vivace. Surtout dans les villages...mais la tradition reste aussi vivace dans nos régions.
Ici à Vèbre dans sa sapinière Papy a 750 sapins , il n’a pas été foutu de nous en couper un seul faute de temps…Bref cela sera pour l’année prochaine…La tradition veut que le Père Noël vienne du ciel en traîneau et dépose les cadeaux dans les souliers des enfants, dans la nuit du 24 au 25 décembre.
Le plus souvent, on fête Noël en famille. Et on mange de la dinde et de la bûche de Noël. Mahaut et Mila qui ont passé cette nuit de Noël à Condom affirment que dans le Gers, la tradition veut que l’on mange surtout du foie gras…Lorsque j’interroge mes petite filles , lorsque l’on évoque Noël, l’idée première c’est LE CADEAU.

Mais qu’ont eu donc mes petites filles comme Cadeau de Noël ?:

Le Père Noël est passé tout d’abord à Condom pour Mahaut et Mila, mais il ne les a pas oubliées également à Cornebarrieu Aussonne et Toulouse.
A Condom il leur a apporté
Pour Mila un petit chat en peluche qui miaule qui s’assois, remue sa queue et ferme les yeux. Mila l’a appelé Lilou .  Elle a eu également un porte monnaie garni.
Pour Mahaut le Père Noël lui a apporté des cadeaux divers, des chocolats et des jouets divers.
Maïlis quant à elle estime avoir suffisamment été gâtée , elle a eu une console de jeu Nintendo DS, un jeu de société un sac à dos et un porte monnaie garni.
A Vèbre, le Père Noël était tellement pressé qu’il a remis  un chèque à chacune des intéressées, charge aux parents respectifs d’acheter ce dont les Misses ont besoins.
Nous garderons un bon souvenir de ce Noël 2008 disent elles ….La neige était même au rendez vous des le lendemain et nous avons pu faire une longue promenade dans le « Quié » de Vèbre en Ariège et le soir ensuite nous avons pu faire de la luge tout près d’Ascou Pailhères que nous n’avons toutefois pas pu atteindre tant il y avait de la neige….Nous reviendrons le Noël prochain
Les rédactrices:

Mahaut, Maïllis et Mila

Votre Correspondant

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 00:45

Pablo et la Boxe FrançaiseBoxe française - La savatte
Pablo à Vèbre
Enzo
Leny
le comité de rédaction



Cette  fin d’année, voilà que tous mes enfants et petits enfants m’ont rejoint à dans les Pyrénées à Vèbre en Ariège
Les petits enfants, Enzo, Pablo et Leny pour les garçons, Mahaut, Maïlis et Mila chez les filles.
Aujourd’hui 26 décembre 2008, nous étions supposés nous rendre en montagne, mais le temps maussade ne nous a guère encouragés à sortir et nous avons préféré resté dedans….Je leur ai proposé de me choisir un sujet d’article à incorporer sur le blog…
Les filles,  un peu timides n’ont pas arrêté encore leur choix …mais les garçons plus motivés ont choisi de parler de

La Boxe française


Qu’est ce qu’est la Boxe française ?


La version officielle

La boxe française est un style de boxe dérivé de la savate et de la boxe anglaise. Les coups peuvent être portés avec les poings et les pieds. D'abord utilisée dans les combats de rues, la boxe française fut codifiée vers 1820 par Michel Casseux. Populaire au XIXe siècle, ce sport a été éclipsé après la Première Guerre mondiale par la boxe anglaise. Il se pratique en combat de trois reprises de deux minutes. Les coups de pied sont le fouetté, le jeté direct et le balancé (six catégories : le fouetté, le revers fouetté, le chassé, le revers balancé, le revers groupé, le coup de pied bas). Les coups de poing sont le jeté direct et le balancé (quatre catégories : le direct, le crochet, l'uppercut et le swing). Les frappes de revers de la main, les coups au bas-ventre et à la nuque sont interdits.

Le renouveau de la boxe française dans les années 1960 a conduit à la création de plusieurs fédérations. La Fédération nationale de boxe française, créée en 1973, regroupe environ 25 000 licenciés. Une Fédération internationale de boxe française existe depuis 1983.

Pour de plus amples information, cliquez sur l’un des liens suivants :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Boxe

http://www2.ac-toulouse.fr/col-jmoulin-toulouse/3d/boxe/boxe00.htm

L'avis de Pablo

Pablo dix ans est un adepte de la Boxe française…..A une époque où le sports les plus pratiqués sont le foot et le rugby , Pablo a choisi cette activité et il s’entraine, et ce depuis septembre 2008 à Colomiers...
Pablo adore ce sport ou il faut faire preuve de courage, où l’on doit apprendre à se maitriser, être sans cesse sur ses gardes, trouver la faille chez l’adversaire, se contrôler en permanence et contrôler ses coups combien même Pablo a encore besoin de prendre de l’envergure..
l’entrainement, il faut d’abord se vêtir, de façon adéquate à savoir:
Chaussures,
Coquille ( Il faut toujours protéger les choses essentielles.. !!),
Protège tibia,
Protège dents naturellement,
Mitaines et gants,
Ensuite il y a lieu de s’échauffer et de passer à l’entrainement souvent intensif ou l’on enchaine assaut après assaut
Lors des assauts, il faut se munir d’un masque,d’un casque et les combats sont souvent épuisants où l’on doit enchainer sans cesse…mais quel bien être après ces moments intensifs… !!!
Pablo est conscient que ce sport qui lui permet de se défouler, lui apporte une meilleure une confiance en soi, être bien dans son corps, surtout après l’entrainement qui lui apporte une sérénité certaine….en un mot Mieux vivre sa vie...
Souhaitons à Pablo de la persévérance, du succès dans cette initiative qui sort de l’ordinaire et d’être bien dans son corps comme dans sa tête.
L’équipe de rédaction, à savoir,  Enzo, Pablo et Leny, vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Votre Correspondant

Le Pèlerin


Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 09:18

Joyeux Anniversaire Leny
Sept ans déjà

Je vous présente le dernier garçon de la famille... On l’appelle:

« Le Titi »

Mais il s’appelle en fait:

Leny

Leny est le plus jeune garçon, parmi les six petits enfants de la famille et il a sept ans aujourd’hui….

Je lui souhaite donc un très joyeux anniversaire….

Cet enfant a un caractère très jovial; il rit pour un oui pour un nom, toujours prêt à vous faire une farce ou vous dire le mot qui touche…un peu à la britannique…toujours poli et plein d’égard pour son interlocuteur….
Dernièrement toutefois il s’est ému devant une fille ….et tout naturelleent, il est venu aux devant de sa maman pour lui dire qu’il était amoureux et qu’il voulait faire un cadeau à sa dulcinée…Sept ans …Je sais que les enfants sont de plus en plus précoces…mais enfin…
Sa maman lui a précisé qu’il était un peu tôt pour faire des cadeaux à une fille…Il a donc cherché dans ses affaires; il a récupéré ses tubes de peinture et a décoré un magnifique coquillage qu’il a offert à l’élue de son cœur.....
Votre serviteur a trouvé fort judicieuse, cette volonté de faire un cadeau à une compagne car comme mon père me le disait:

« Mon fils, apprends très tôt à faire un cadeau aux demoiselles et plus tard aux dames; de cette manière tu ne te rendras pas compte que tu deviens vieux »

Certes Leny a encore le temps de sourire à la vie avant de pleurer sur le délicat problème de la vie avec nos compagnes...!!!

Pour le moment nous allons fêter cela dans la joie et dans les rires…

Ne dit-on pas que le rire est le propre de l’homme...!!!!..?

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 23:28

Maïlis et la Natation synchronisée


Ma petite fille Maïlis – 9 ans- a décidé de se lancer dans la Natation Synchronisée.
Elle a fait l’objet d’une sélection et elle a été retenue dans le club de Colomiers.
Depuis le temps que j’attendais que l’un de mes descendants s’intéresse aux sports d’eau…Vous m’en voyez ravi.
Pour plus d’information, je me suis renseigné sur ce sport…Ah la richesse des informations de Wikipedia…
La natation synchronisée est un sport nautique, mélange de danse et de natation.
Discipline très exigeante, elle demande une très grande force cardio-respiratoire ainsi qu'une grande énergie musculaire. Les athlètes doivent être souples, puissants, créatifs et endurants. Cette discipline demande de la concentration pour suivre le rythme musical, se déplacer et se repérer en trois dimensions dans l'eau. Proche de la danse, la nage synchronisée doit faire preuve de grâce, d'élégance et de beauté.
Ce sport tend à devenir mixte, surtout aux États-Unis, au Canada, et de façon moindre, en France. La FINA (Fédération internationale de natation) a admis les hommes dans ce sport en 2000.
La natation synchronisée était pratiquée à l'Antiquité par les grecs pendant les jeux, comme divertissement. Mais c'est seulement vers 1912 que la nage synchronisée actuelle est apparue en Australie, notamment avec Annette Kellerman. Sa popularité s'étendit jusqu'aux États-Unis, puis au Canada, pays qui présenta la première compétition de toute l'histoire en 1924. Les ballets aquatiques ont popularisé ce sport dans les années 1930, ainsi que les films hollywoodiens, particulièrement le Le Bal des sirènes de George Sidney tourné en 1944 avec Esther Williams.

En natation synchronisée les points récompensent la technique et le sens artistique
.

Il existe des compétitions solo, duo et en équipes de huit nageuses maximum. Les ballets durent entre 2 et 5 minutes, selon la catégorie d'âge et de l'épreuve. Une marge de 15 secondes est autorisée avant. Les duos ont droit à une remplaçante, une équipe peut en avoir deux.
Les nageuses ont le droit de présenter une danse sur la plage, mais elle ne doit pas excéder dix secondes.
Les nageuses n'ont en aucun cas le droit de toucher le fond de la piscine, même lorsqu'elles effectuent des portés (pyramides).
Une compétition de championnat se déroule en deux parties :

Les figures imposées :

Pour les benjamines, les minimes, et les juniors : Elles comportent quatre figures imposées (deux obligatoires et deux tirées au sort), réalisées de manière statique et sans musique devant un jury.
Pour les seniors : Les nageuses exécutent des éléments imposés, dans un ordre donné et harmonisés sur une musique.
Le programme libre : Les nageuses créent leur propre programme (ballet), sur une durée imposée.
Pendant l'exécution des programmes, il est interdit de toucher le fond de la piscine ou le bord du bassin. Les mouvements peuvent être effectués avec les jambes ou les bras, sous l'eau ou hors de l'eau. Il est possible de faire des « portés ». Toutes les nageuses doivent évoluer de façon synchronisée entre elles et avec la musique.
Les juges doivent noter le travail technique pour les figures et les aspects techniques et artistiques pour les programmes. Les notes techniques sont données pour la synchronisation, l'exécution et la difficulté des mouvements. Les notes artistiques sont données pour la chorégraphie, l'interprétation musicale et le style de présentation.

La tenue autorisée se compose de :

D'un pince-nez ; qui empêche l'eau de rentrer dans le nez lors des longues séries de figures en apnées. Les pince-nez sont autorisés en toutes circonstances.
De lunettes de natation ; les lunettes ne sont autorisées que pour les séances d'entraînement et les figures imposées. Elles ne sont pas permises lors des ballets.
D'un bonnet ; autorisé pour les séances d'entraînement et les figures imposées (uniquement blanc). Les figures imposées s'exécutent en maillot de bain noir et en bonnet blanc, afin que les nageuses ne soient pas reconnaissables.
D'un maillot de bain, aux couleurs du club pour les séances d'entraînement, noir pour les figures imposées et en accord avec le thème musical pour les programmes. Les maillots de bain doivent être d'une pièce, sans trop d'échancrure ni de décolleté.
Les coiffes, uniquement pour les programmes, en harmonie avec les maillots, sont tenues par des pinces, autour d'un chignon, sur des cheveux gélatinés (avec de la gélatine alimentaire) pour une bonne tenue dans l'eau.
Le maquillage, en harmonie avec les couleurs du maillot. Vernis à ongles non autorisé.
Le port de bijoux est interdit.
L'autorisation des nageuses à la participation aux compétitions officielles est conditionnée par l'âge et en France au niveau des marsouins.
Les principales compétitions nationales françaises :
Poussines : - de 9 ans
Benjamines : de 10 à 12 ans
Minimes : de 12 à 15 ans
Juniors : de 15 à 18 ans
Seniors : + de 18 ans

Les Marsouins :

Les marsouins sont des grades que toute nageuse doit passer pour accéder aux compétitions. Il en existe sept du pré-marsouin au 6e marsouin, le 6e marsouin étant le niveau le plus élevé. Cette épreuve est composée d'une épreuve de natation sportive, une épreuve de gymnastique, de figures imposées et d'un parcours aquatique.


Catégorie âge marsouin :

Poussine 8 ans et pré- Benjamine 9 à 12 ans, 1er et 2e
Minimes 13 à 15 ans (11 et 12 ans surclassé), 3e et 4e
Juniors 15 à 18 ans (13 et 14 ans surclassé),
5e
Seniors 19 ans et plus (15 à 18 ans surclassé)
6e
La Coupe Promotion : C'est le premier niveau de compétition régional et inter-régional. Cette compétition se compose de ballets d'équipe où certains éléments sont imposés et exécutés dans un ordre défini (certaines régions proposent également des solos et des duos). Cette compétition regroupe les catégories benjamines, minimes, juniors et seniors. Le niveau des marsouins requis y est moins élevé que pour les compétitions dites de championnats.
Les Championnats : Niveau de compétition proposé aux nageuses poussines (6-8 ans) benjamines (9-12 ans), minimes (13-15 ans), juniors (15-17 ans), seniors (plus de 18 ans). Ces compétitions permettent d'accéder au niveau national N3 (inter régionaux), N2 et N1 (sauf les compétitions benjamines qui s'arrêtent aux N3).
Catégorie Poussines : il faut obtenir les pré-marsouins pour pouvoir y participer. Leurs épreuves se constituent d'un parcours de danse au sol, de figures imposées, d'une épreuve d'improvisation sur un thème musical tiré au sort et d'un ballet d'équipe.
Catégorie Benjamines, minimes, juniors : les nageuses doivent obtenir respectivement les 2 e, 4 e et 5 e marsouins pour pouvoir participer à ces compétitions, composées de figures imposées tirées au sort 72 heures avant le début de la compétition parmi trois groupes de figures et de ballets libres (solos, duos ou équipes. La catégorie Benjamines existe uniquement au niveau régional et interrégional (N3).
Catégorie Seniors : doivent posséder les 6 e marsouins. Il faut présenter un ballet technique qui remplace les figures imposées et un ballet libre.

Évaluation des jeunes

Dans le programme sportif, défini par la Fédération française de natation, il y a une partie « programme de formation » qui a pour objectif de proposer aux nageuses et entraîneurs des outils de préparation physique, technique et artistique, pouvant guider la formation des jeunes nageuses, tout au long de la saison sportive.

Ce programme se décompose en trois étapes :

La journée de référence, clôture la préparation physique du premier trimestre. elle est conseillée à toutes les nageuses ; elle est obligatoire pour les nageuses benjamines et minimes qui désirent suivre la filière de l’évaluation des jeunes (avec pour objectif final les stages d’été) et la préparation aux sélections en équipe de France minimes. Un bonus sera attribué au classement des clubs par nageuse y participant, en plus des points obtenus en valeur individuelle ;
La deuxième étape est organisée au niveau interrégional et après sélection dans les régions des meilleures nageuses de la première étape, selon directives de la Direction Technique Nationale ;
La troisième étape est organisée au niveau national et concerne les meilleures nageuses minimes première année, classées à la suite de la deuxième étape (nombre à déterminer par la DTN).
Les meilleures nageuses de chaque catégorie d’âge participeront à un stage de regroupement National. Le nombre de nageuses par catégorie, ainsi que les conditions de participation à ces stages seront précisés par la DTN dans la circulaire d’évaluation des jeunes.

Source Wikipedia

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0