Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 13:27

Le suppositoire

douleur-d-estomac.jpg

 

Une Provençale se plaint de terribles maux d'estomac.

Elle est en transes ; elle va chez le docteur et lui demande ce qu'elle peut faire.

Le docteur répond que la maladie est assez sérieuse mais peut être guérie en insérant un suppositoire au plus profond de son anus.

La dame bien que réticente consent.

Le docteur la prévient de la douleur et lui dit de se pencher.

Il lui pousse la chose au plus profond de son rectum.

Le docteur lui donne une deuxième dose et lui demande de répéter la même chose dans six heures.

La dame retourne chez elle.

Plus tard le soir venu, elle essaie d'insérer le deuxième suppositoire mais elle ne peut atteindre la profondeur exigée.

Elle appelle son compagnon et lui demande de le faire.

Celui-ci fait un signe de la tête, met une main sur son épaule pour la stabiliser et avec l'autre main il pousse le suppositoire.

Soudain, la dame crie...
- Maudit!
- Je t'ai fait mal?
- Non, mais je viens juste de me rendre compte que quand le docteur a fait ça, il avait les DEUX mains sur mes épaules.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 12:59

Une bonne histoire de Dordogne.

alcootest-au-volant.jpg

 

Contrôle d’alcoolémie... C'est arrivé à un anglais résidant entre Le Bugue et Les Eyzies, en Dordogne...

Le gars dans la voiture est saoul au taquet, noir comme un téléphone en Bakélite (les téléphones anciens)...

  Un policier arrête la voiture, se présente à l'individu et lui demande :

  - "Vous avez bu ?"...

  Avec une élocution pâteuse, le gars répond :

  - "Yes, ... ce matin ... j'ai marié ma fille ... et comme je n'aime pas les messes ... je suis allé au café et j'ai bu ... quelques bières.

   Puis ..... Pendant le banquet ..... J’ai essoré 3 bonnes bouteilles .... un Corbières ... un Minervois ..... Et .... Un Faugères.

  Pour finir .... Pendant la fête ... dans la soirée ... j'ai ingurgité ... deux bouteilles de whisky ..... Johnny Walker .... Étiquette noire"... Finalement le policier, irrité, lui dit :

  - "Savez-vous que je suis Policier et que je vous ai arrêté pour un contrôle de l'alcoolémie ?"...

  Le british plein d'humour lui répond alors :

-          Et vous .... Savez-vous que .... Cette voiture est ... anglaise et ..... Que c'est ...ma femme ... qui conduit ?!"...

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 17:19

Couper ou pas!   age-de-son-zizi.jpg

 

C'est un gars qui rentre chez lui et qui trouve sa femme au lit avec un autre gars;
il attrape l'amant de sa femme et l'emmène de force dans la cave;
là, il lui serre le sexe dans un étau;
il s'assure que l'amant ne pourra pas desserrer l'étau en démontant le manche...
Il empoigne la scie à métaux...
L'amant, terrifié, se met à hurler:
- hé!!! vous... vous... VOUS N'ALLEZ PAS ME LA COUPER ?!
Le mari lui répond avec le pire sourire sadique:
-NON, mais toi oui, car je vais foutre le feu à la cave...
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 17:21

Plus simple et plus rentable

corruption-algerie.jpg

 

Un homme d'état africain fait un petit séjour sur la côte d'azur pour rendre visite à quelques amis, responsables politiques. Il est ainsi reçu dans la somptueuse villa d'un député-maire et remarque d'entrée toutes les toiles de maîtres qui ornent les murs.
Pendant le repas il n'hésite pas à demander à son ami: "Il faut quand même que tu m'expliques comment tu as pu amasser une fortune pareille en faisant de la politique..."
L'élu français répond en désignant la fenêtre: "C'est très simple, tu vois l'autoroute là-bas ? Cela a coûté 10 milliards de francs à la collectivité dont 10% directement dans ma poche..."
Le chef d'état n'en revient pas et commente: "Joli coup !"
Quelques années s'écoulent et notre député-maire rend la politesse à son ami africain. Il découvre avec stupéfaction que son hôte habite un château en marbre, décoré d'oeuvres de maîtres et de sculptures de grande valeur. Pendant le repas, il demande:
"C'est à ton tour de m'expliquer. Comment as tu amassé cette fortune colossale ?" Le Président africain répond en désignant la fenêtre:
"C'est très simple, tu vois l'autoroute là-bas ?"
L'autre: "Non..."
L'Africain: "Ben voilà !"

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 23:47

La mémoire est une faculté qui oublie

Alzheimer.jpg

Un couple de 80 ans avait des problèmes pour se souvenir de certaines choses. Le couple décida donc de visiter leur médecin.
Après un examen physique, le docteur dit au couple que chacun est en très bonne santé pour des gens de leur âge. Toutefois, il leur suggéra d'écrire des notes, afin de les aider à se souvenir.
Le couple remercia le docteur et parti.
Plus tard ce soir-là, alors qu'ils écoutaient la télévision, le vieux monsieur se leva de sa chaise et sa femme lui demanda où il allait.
Il répliqua :
- À la cuisine.
- Peux-tu me rapporter un bol de crème glacée ?
- Certainement !
- Ne crois-tu pas qu'il faudrait que tu l'inscrives sur une feuille de papier pour t'en souvenir ?
- Non, non ! Je peux me souvenir de ça !
- Alors je voudrais également des fraises sur le dessus. Tu devrais l'écrire parce que tu ne t'en souviendras pas.
- Je vais m'en souvenir. Tu veux un bol de crème glacée avec des fraises dessus.
- Oui, mais je voudrais aussi de la crème fouettée par dessus les fraises. Je sais que tu oublieras. Tu ferais mieux de l'écrire.
Avec de l'irritation dans sa voix, il dit :
- Je n'ai pas besoin d'écrire cela sur une feuille de papier ! Je peux me souvenir de la crème glacée, avec les fraises et la crème fouettée !
Il se dirigea vers la cuisine. 20 minutes plus tard, il revint de la cuisine et sert à sa femme un plat d'œufs et de bacon.
Elle regarda le plat pour un moment, le regarda d'un regard accusateur et lui dit :
- Tu as oublié mon pain !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 08:01

Contrôle de police pour le pape

controle-de-police.jpg

 

Le pape arrive à Roissy, et une limousine est mise à sa disposition. Or, peut-être ne le saviez-vous pas, mais le pape est un FAN de bagnoles. Il supplie le chauffeur de prendre le volant. Le chauffeur, après de longues hésitations, finit par accepter. Il se met à l'arrière et le pape prend le volant. Le pape démarre, emprunte le périphérique et commence à pousser un peu la caisse histoire de voir ce qu'elle a dans le moteur.
A ce moment-là il est flashé et une moto de la gendarmerie fait arrêter la limousine. La vitre teintée se baisse, et le gendarme aperçoit le pape.
Le gendarme, livide, prend son talkie-walkie :
- Allo brigadier chef ?
- Oui je vous entend.
- A fortiori, nous venons d'arrêter quelqu'un de très important pour excès de vitesse.
- Ah bon ? Le préfet ?
- Non monsieur. Plus important.
- Un ministre ?
- Non monsieur. Plus important.
- Enfin... Le président de la république ?
- Non Monsieur. Plus important.
- Ne me dites pas que c'est Barack Obama !
- Non Monsieur. Plus important.
- Enfin ce n'est pas possible ! Dites-moi enfin de qui il s'agit !
Et le gendarme d'ajouter:
- Ecoutez, je ne sais pas, mais il a le pape comme chauffeur.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 04:39

Humour - Les maximes en folie

Moi j aime bien

 

1. Il est tellement cocu que pour faire l'amour avec sa femme il doit se déguiser en voisin.
2. Quand le merle chante en mai, avril est fini (Coluche)
3. Un froncement de sourcils fait travailler 13 muscles, un sourire n'en fait travailler que deux. Alors, pourquoi se
fatiguer?
4. Faudrait construire les villes à la campagne, l'air y est plus sain !
5. Les hommes mariés devraient oublier leurs erreurs : il est inutile que deux personnes se souviennent de la même chose.
6. La vie, c'est comme une paire de seins. Des fois, y a des bouts durs.
7. Ne dites pas à ma mère que je suis fonctionnaire, elle croit que je travaille !
8. Le seul travail que l'on puisse commencer par le haut, c'est creuser un trou.
9. La chaîne du mariage est si lourde qu'il faut se mettre à deux pour la porter, quelquefois trois.
10. La vie est comme un rouleau de papier de toilette. Plus tu arrives vers la fin, plus ça passe rapidement.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 23:38

L'Indien et la jolie New-Yorkaise
 

Une jolie New-Yorkaise tombe en panne de voiture dans un territoire désertique du Texas.
Heureusement pour elle, un Indien à cheval passe par là et lui propose aimablement de la déposer dans le village le plus proche.
Le trajet se déroule sans encombre, si ce n'est que, toutes les 5 minutes, l'Indien pousse un cri strident qui va faire écho sur les montagnes avoisinantes.
Arrivé au village le plus proche, l'Indien dépose la jeune femme à la station-service... non sans pousser un dernier cri perçant.
- "Qu'avez-vous fait à cet Indien pour qu'il soit si excité?!?!?", demande le pompiste.
- "Mais rien", répond la jeune femme. "J'étais tout simplement assise derrière lui, j'ai passé mes bras autour de lui et je me suis accrochée au pommeau de la selle.
Je ne comprends pas... il a fait ça pendant tout le trajet!"
Et le pompiste de répondre d'un air las :
- "Ma petite dame, les Indiens montent toujours sans selle...!
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 16:52

Humour - Comprendre les informaticiens

le-golf.jpg 

Un curé, un médecin et un informaticien jouent au golf. Ils attendent après un groupe de golfeurs particulièrement lents. Au bout d'un moment, l'informaticien explose et dit :

- Mais qu'est-ce qu'ils fichent ? Ça fait bien un quart d'heure qu'on attend, là!
Le docteur intervient, exaspéré lui aussi :
- Je ne sais pas, mais je n'ai jamais vu des gens s'y prendre aussi mal.
Le pasteur dit alors :
- Attendez, voilà quelqu'un du golf. On n'a qu'à le lui demander.
" Excusez-moi ! Dites-moi, il y a un problème avec le groupe de devant? Ils sont plutôt lents, non ? "
L'autre répond:
- Ah oui, c'est un groupe de pompiers aveugles. Ils ont perdu la vue en tentant de sauver le golf des flammes l'année dernière, alors depuis, on les laisse jouer gratuitement.
Le groupe reste silencieux un moment, et le pasteur dit :
- C'est si triste. Je vais faire une prière spécialement pour eux ce soir.
Le médecin ajoute :
- Bonne idée. Et moi, je vais contacter un copain chercheur
ophtalmologiste pour voir ce qu'il peut faire.
Et l'informaticien:
- Pourquoi ils ne jouent pas la nuit ?

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 10:13

Initiation 

et-en-plus-c--est-vraii.jpg

À la cérémonie de passage à l'âge adulte afin de rejoindre les braves de la tribu, on conduit le jeune aspirant devant 3 tentes.
* Dans la première il y a un tonneau de vin de prunes, qu'il doit vider d'un trait.
* Dans la seconde, un puma qui a une rage de dents. Mission: lui arracher une dent.
* Dans la troisième, une femme qui n'a jamais eu d'orgasme.
Il entre dans la première tente pour en ressortir assez rapidement totalement ivre. Il a tout bu! Les guerriers applaudissent.
Il titube jusqu'à la seconde tente. Les guerriers retiennent leur souffle. On entend des cris terribles, des hurlements, des grognements, des feulements puis un cri atroce. Insoutenable. On le croit mort... mais non, il sort en titubant.
Meurtri et saignant, il dit :
- Conduisez-moi maintenant à la femme qui a mal aux dents...

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0