Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 11:06

Des surprises au Tour de France

Rien d’étonnant au sujet des propos d’Amstrong et de ses copains seringués

Il y a deux ans, le Tour de France est passé à proximité de chez moi à Vèbre en Ariège,

avant d’attaquer la montée de Beille.

tour-de-france-arret-pipi.jpg

Mais le peloton a été stoppé par un train entre Tarascon sur Ariège et Sinsat.

Tous les coureurs ont profité de cette interruption pour aller faire pipi dans le bois qui bordait la route.

Voilà les cèpes que l'on y trouve aujourd'hui

Champignons-enormes.jpg

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 10:03

Un ministre épouse une femme qui a déjà été mariée dix fois.

baise moi 

Pendant leur nuit de noce, elle lui glisse a l'oreille :
- Sois doux avec moi, je suis toujours vierge...
- Comment c'est possible, demande le ministre, tu as déjà été mariée dix fois ?
- Eh bien, mon premier mari était responsable des ventes, il
passait son temps à me dire à quel point ça allait être super.
Le second s'occupait d'un SAV. Il me disait toujours qu'il ne savait pas bien comment ça fonctionnait mais qu'il allait jeter un coup d'oeil et qu'il me tiendrait au courant.
Le troisième était informaticien. Il faisait des diagnostics mais ne pouvait pas traiter le problème.
Le quatrième faisait de la vente par correspondance et même en ayant la commande il ne pouvait pas me donner de date de livraison.
Le cinquième était ingénieur. Il comprenait bien le processus mais demandait trois ans de recherches supplémentaires et voulait revoir le design avant de se lancer.
Le sixième était dans l'administration. Il connaissait bien le problème mais se demandait toujours si c'était son boulot ou pas.
Le septième était dans le marketing. Bien qu'il trouve qu'il avait un super produit, il ne savait jamais comment le positionner.
Le huitième était psy. Tout ce qu'il faisait c'était d'en parler, d'en parler, d'en parler...
Le neuvième était gynéco. Il passait son temps à regarder, jamais plus.
Le dixième collectionnait les timbres. Il ne se servait que de sa langue.
Enfin, maintenant que je suis mariée à un ministre je suis vraiment excitée !
- Mince, dit le ministre, mais pourquoi tu es si excitée ?
- Tu es un homme politique, je suis sûre que tu vas vraiment me baiser !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 23:36

Humour noir – Les six bières

6-bieres.jpg

 

Trois ouvriers du bâtiment, Marcel, Jacquot et René, prennent leur pause déjeuner installés sur un échafaudage. Ils dégustent leurs sandwichs et boivent quelques canettes de bière. A la suite d'un mouvement soudain de la structure, René perd l'équilibre, chute et meurt sur le coup.
Les deux survivants se rendent vite compte que c'est a l'un d'entre eux d'aller annoncer l'horrible nouvelle a la femme de René.
Jacquot, un rude gaillard qui ne fait généralement pas dans la dentelle, se propose spontanément: "Je crois que je serais pas mauvais pour ça..."
Et immédiatement, il se rend au domicile de son défunt ami.
Il revient sur le chantier trois heures plus tard, avec un paquet de canettes de bière :
"Tiens, j'ai amené du ravitaillement "
- "Mais, tu as bien été voir la femme de René ?", demande Marcel angoisse.
- "Ben ouais..."
- "Et le paquet de canettes, il vient d'ou ?", reprend Marcel.
- "C'est elle qui me l'a donne", rétorque Jacquot.
Marcel ne comprend pas : "Quoi tu lui as annoncé la mort de son mari et elle t'a offert des canettes de bière ? Explique-moi ce qui c'est passé."
- "Ben je suis allé là-bas", explique Jacquot, "j'ai sonné, elle m'a ouvert et j'ai dit: "c'est bien ici qu'habite la veuve de René ?". 
Elle a répondu: "Non, non, vous faites erreur, je ne suis pas veuve..."
Et je lui ai dit: "Je vous parie six bières que si..."

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 23:34

La Belle et le Fermier

baise moi

 

C'est un fermier qui se retrouve à l'hôpital avec une jambe cassée. 
L'interne de garde lui demande : 
- Comment est-ce arrivé? 
Le fermier commence : 
- Eh bien, c'était il y a 25 ans... 
L'interne l'interrompt : 
Ne me racontez pas votre vie: Dites-moi simplement comment vous vous êtes cassé la jambe ce matin ! 
Le fermier répond : 
- Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C'était ma première nuit sur place, et juste après que je sois couché, la fille du fermier, une superbe créature !!!, est entrée dans ma chambre. Elle m'a demandé si je n'avais besoin de rien. je lui ai répondu Non non, tout va bien . Puis elle a encore demandé Vous êtes vraiment sûr qu'il n'y a rien que je puisse faire pour vous ? , et là je lui ai répondu Non , non, je vous remercie.
L'interne reprend la parole et demande : 
- Mais je ne vois pas très bien ce que cette histoire a à voir avec votre jambe ? 
Et le fermier de répondre : 
- Ben, c'est que ce matin, alors que je réparais mon toit, j'ai finalement compris ce qu'elle avait voulu dire... et je me suis cassé la gueule…

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 23:28

Lettre d’une mère à son fils bien aimé

Lettre-d-une-mere-a-son-fils.jpg

 

Cher fils, 
Je t’écris ces lignes pour que tu saches que je t’écris. Alors, si tu reçois cette lettre, c’est qu’elle est bien arrivée. Si tu ne la reçois pas, tu me préviens pour que je te la renvoie. Je t’écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas très vite. 
L’autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à 1 km de la maison, ainsi nous nous sommes décidés à déménager plus loin. La maison est superbe ; elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu’elle fonctionne. Hier, j’ai mis le linge dedans, j’ai tiré la chasse et je n’ai plus revu le linge depuis, mais bon. 
Le temps ici n’est pas trop mauvais. La semaine dernière il a plu seulement deux fois. La première fois, la pluie a duré 3 jours, la deuxième 4. 
A propos de la veste que tu voulais, ton oncle Pierre m’a dit que si nous te l’envoyions avec les boutons, comme ils sont lourds, ça coûterait plus cher ; alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche. 
Nous avons enfin enterré ton grand-père ; nous avons trouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l’armoire depuis le jour où il a gagné en jouant à cache-cache. 
Je te raconte que l’autre jour, il y a eu une explosion à gaz dans la cuisine, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l’air au dehors de la maison ; quelle émotion ! C’est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années. 
Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien et il m’as mis un tube en verre dans la bouche. Il m’a dit de la fermer pendant 10 minutes, ton père lui a proposé de lui racheter le tube. 
Et puisqu’on parle de ton père, je t’annonce qu’il a du travail, il en est fière, il travaille au-dessus d’à peu près 500 personnes. Ils l’ont pris pour couper le gazon dans le cimetière. 
Ta sœur Julie, celle qui s’est mariée avec son mari, elle a enfin mis au monde, mais on ne sait pas encore le sexe, je ne saurais pas te dire si tu es oncle ou tante. 
Ton père a demandé à ta sœur Lucie si elle est enceinte, elle lui a dit que oui, de 5 mois déjà ; mais là, ton père a demandé si elle était sûre qu’il était d’elle. Lucie lui a dit que oui. Quelle fille solide, quelle fierté, tel père, telle fille. 
Ton cousin Paul s’est marié et il prie tous les jours devant sa femme, parce qu’elle est vierge. 
Par contre, on n’a plus revu l’oncle Isidore, celui qui est mort l’année dernière. 
Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l’arrêt. 
Mais ton frère Jeannot, c’est pire. Il a fermé la voiture et il a laissé les clefs à l’intérieur. Il a dû aller chez lui chercher le double pour pouvoir nous sortir tous de là. 
Bon, mon fils, je ne t’écris pas l’adresse sur la lettre, je ne la connais pas. En fait, la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile. Si tu vois Marguerite, passe lui le bonjour. Si tu ne la vois pas, ne lui dis rien.

Ta mère qui t’adore 
Antoinette

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 23:12
Viagra et coup de soleil
viagra.jpg

 

Un homme s’endort plusieurs heures le dos sur la plage et se réveille avec un terrible coup de soleil sur tout le corps. Il s’en va immédiatement à l’hôpital où il est immédiatement admis pour brûlures au second degré. Il commence déjà à avoir des cloques sur la peau.
Le médecin lui prescrit un traitement : pommade en couche épaisse, un puissant sédatif, et… une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures.
L’infirmière, surprise, demande au médecin:
- Quel bienfait va donc lui apporter le Viagra dans son cas ?
Le médecin réplique :
- Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 23:25

Une recommandation médicale depuis la nuit des temps

brossage-de-dents.jpg

 

Aux premiers jours de la création il n'y avait que deux rejetons.
Adam, beau mâle, mais naïf et Eve, magnifique
femme fatale...
Or, il advint qu'un beau matin de printemps,
Notre radieuse Eve eut la dent !
Mais, au paradis trouver un resto ? Que nenni !
Juste un arbre avec de rouges fruits !
Du plus beau elle ne fit que quelques bouchées !
Mais son créateur, voyant ce sacrilège,
De colère lui envoya un sortilège !
 
Aussitôt la Belle se sentit embarrassée,
De pectine, sa belle dentition s'était entachée !
Alors, voulant se nettoyer les dents,
Elle courut voir le brave Adam !
Ce dernier, nu comme un ver,
faisait sur l'herbe une sieste légère.
Mais voyant arriver sa meuf bien foutue...
Il lui proposa naïvement son bel attribut !
Dans sa bouche, notre Ève mit le doux objet,
et se mit à frotter, heureuse, voire transportée...
Tant et si bien que de son viril nectar
Adam fut soulagé sans retard

Ève finit par retrouver ses blanches dents....
Et c'est ainsi que naquit la brosse Adam !!!!!
Nom d'une Pipe....!

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 23:30

Ça se passe à Marseille.

bonne-mere.jpg

C'est un brave Marseillais qui va se confesser. Alors il va voir le curé et il lui fait :

- Ouahl Mon père, putaing c'est pas facile à dire, putaing voilà, cette nuit, j'ai... Cette nuit, j'ai fait
acte de chair.

Le curé :

Qu'est-ce que vous avez fait ?

J'ai fait acte de chair, je vous dis!

Vous avez fait l'acte de chair?

Ouais,  ouais I   Fâche de nine,  c'est comme je vous dis.

Et combien de fois,  mon fils ?

Combien   de  fois?   Oh  quique !

Écoutez, mon père, je suis là pour m'humilier, pour me mortifier,
je suis pas là pour me vanter !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 04:32

Comment retrouver l'envie

humour retraites

 

C'est l'histoire d'un couple marié depuis des années ensemble.

Ça fait bien deux ou trois ans que le mari n'a pas touché sa femme qui désespère. Un jour, il rentre du boulot et s'adresse à elle :
- "Monte tout de suite dans la chambre !"
Depuis tout ce temps, elle n'espérait plus, enfin aujourd'hui, tout a l'air de changer. Elle obéit et monte immédiatement. Puis son mari lui dit :
- Déshabille toi !
Elle pense : " Enfin, il s'est décidé !".
Le mari :
- Fais le poirier devant le miroir ! La femme, impatiente :
- Oui chéri ! Le mari :
- Ecarte les jambes ! La femme, toute excitée:
- Tout de suite chéri !
Et là, le mari pose son menton entre les jambes de sa femme, se regarde dans le miroir et dit :
- Les copains ont raison, ça m'irait bien la barbe !!!

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 23:25

Humour – Le cocu est le dernier à le voir

Signe Cocu

 

Un Belge, en voyage au Japon, s'achète des lunettes révolutionnaires.
 Elles permettent de voir complètement nues les personnes habillées.
 Il sort dans la rue et met ses lunettes.
 Il voit tout le monde à poil. Il est en extase !
 Il enlève les lunettes : Habillées.
 Il remet les lunettes : nues.
 C'est incroyable !
 Dans l'avion de retour il devient fou en voyant les hôtesses nues.
 Arrivé chez lui, avant d'entrer, il met ses lunettes pour voir sa femme toute nue.
 Il ouvre la porte et voit sa femme et son meilleur ami assis sur le canapé, nus.
 Il enlève les lunettes : Ils sont toujours nus.
 Il remet les lunettes : Toujours nus.
 Il enlève les lunettes : Encore nus.
 Furieux il hurle :
 -Mais c'est pas vrai ! Je n'ai pas de bol, elles sont neuves et elles ne fonctionnent déjà plus !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0