Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 23:33

Humour et changement de sexe

vuvuzela 1

Comme eux...impossible..!

 

C'est un monsieur qui va voir le docteur Jacquot et il  lui dit :

Docteur, voilà, je voudrais changer de sexe.

L'autre lui fait :

Écoutez! C'est curieux... Vous avez bien réflé­chi?  Parce que quand même, c'est important! Je veux dire,  il faut être sûr!

Ah mais c'est sûr, je voudrais changer de sexe.

Bon,  eh  bien d'accord.

Eh bien voilà, j'en voudrais un plus gros et plus
long.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 23:24

Psychopathes !!!

oeil de Dieu

 

C'est l'histoire d'une jeune fille.
Aux funérailles de sa mère, elle rencontre un jeune homme qu'elle ne connaissait pas. Elle le trouve fantastique, l'homme de ses rêves quoi.
C'est le coup de foudre, elle en tombe éperdument amoureuse ...
Toutefois, elle ne lui a jamais demandé son nom ni son numéro de téléphone et de plus elle ne put trouver quelqu'un le connaissant.
Quelques jours plus tard, la jeune fille tue sa propre soeur..
Question : Pour quel motif a-t-elle tué sa soeur ?
Réfléchissez d'abord à votre propre solution à cette énigme, sinon ce n'est pas amusant.
Puis, regardez la solution qui se trouve plus bas...
La solution...
Elle espérait que le gars se pointerait de nouveau aux funérailles.
Si vous avez répondu correctement à la question, vous pensez comme un psychopathe.
Ce test était utilisé par un célèbre psychologue américain pour savoir si une personne avait une mentalité d'assassin.
Bon nombre de tueurs en série ont subi ce test et ont répondu correctement à la question.
Si vous n'avez pas trouvé la bonne réponse - tant mieux pour vous.
Si vos amis la trouvent, je vous recommande de garder vos distances...

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 23:21

 Une messe bien prometteuse

belles fesses

 

Mes chers paroissiens, le titre du sermon de dimanche prochain sera : "FOURRER; PÉNÉTRER; DÉCHARGER et JOUIR". 
- À dimanche prochain... "
Le message s'est transmis durant la semaine, de bouche à oreille dans le village. 
Le dimanche suivant, l'église était bondée, il y avait jusqu'à 3 rangées debout en arrière.
Arrive le sermon, M. le curé monte en chaire et dit : 
- Mes très chers paroissiens, je vous remercie d'être venus en si grand nombre ce matin et, tel que promis la semaine dernière, le sujet spécial de ce matin est : 
« FOURREZ-VOUS bien dans la tête que pour PÉNÉTRER dans le royaume des cieux, il faut vous DÉCHARGER de vos péchés afin de JOUIR du paradis éternel. 
« AMEN.»

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 23:38

Le Parisien et le Fermier

vache-qui-chie-jpg

 

C'est un Parisien un peu chic, un peu... très comme ça, très snob, c'est chié quoi,

Merde !! Qui est en vacances un dimanche et qui se promène. Il aperçoit un paysan, il lui fait :

Alors, mon brave, ça va ?

Eh bé, bordel, comme un dimanche.

Alors, c'est à vous, cette ferme?

C'est à moi, mon gars !

C'est bien, c'est super, il fait beau, ici.

Ben  ouais...

Et alors, c'est à vous, toutes ces vaches?
- Eh bé...

Et au fait, cher ami : combien ça peut donner de
lait par jour, une vache?

Eh bien vous voyez, les vaches noires... oh, elles
doivent bien donner dans les trente litres par jour.
Les blanches aussi d'ailleurs.

Et ces chèvres, là?

Oh, les chèvres c'est pas pareil. Vous voyez, les
chèvres noires, elles doivent bien donner dans les
quinze litres par jour. Les blanches aussi, d'ailleurs.

Vous savez, moi, les blanches, les noires, je ne
fais pas très bien la différence. Pourquoi vous me
dites ça ?

Bé, je vous dis cela parce que les noires, elles
sont à moi.

Ah bon, bien sûr...

Les blanches aussi d'ailleurs.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 23:00

Les dégâts du temps

enfiler

 

Un couple est marié depuis 15 ans et a toujours eu une vie sexuelle régulière et de très bonnes relations. Un soir, après avoir fait l'amour, l'homme dit à sa femme : "Tu sais, après avoir eu nos trois enfants, ton vagin n'est plus aussi étroit qu'il était au début de notre mariage. Comme cela était dit sur un ton très précautionneux, la femme ne s'est pas trop sentie vexée. Le jour suivant, pour continuer à donner du plaisir à son mari, elle décide de consulter le gynécologue afin de savoir ce qu'elle pourrait faire contre les dégâts occasionnés par les grossesses et accouchements successifs. Le gynécologue après l'avoir examiné lui propose deux solutions: - la chirurgie réparatrice (efficace, rapide mais très douloureux) ou - Des exercices très spécifiques pour remuscler exclusivement la région concernée La femme opte pour les exercices physiques. Elle rentre chez elle avec une liste d'instructions détaillées Sans attendre, elle commence à suivre les recommandations : 1. Se déshabiller 2. Placer un miroir sur le sol. 3. S'accroupir au-dessus du miroir, contracter les muscles de la région et regarder les effets de ces contractions. A ce moment très précis, le mari entre. Le mari est surpris de voir sa femme dans cette position. Il lui dit : "Bonjour chérie, tu peux me dire ce que tu fais ?" Elle répond : "Oh, ça ? Eh bien, j'ai été voir le gynéco qui m'a prescrit des exercices à faire pour resserrer mon vagin." Et son mari lui répond : "Ah d'accord. Je te laisse travailler alors. Mais fais juste attention à ne pas tomber dans ce grand trou dans le parquet."

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 23:17

Humour – Cocu qui s’ignore

enfiler

 

M. Dupont rentre d'une journée à la plage et retrouve sa femme à l'hotel.
- Qu'est-ce que tu as fait, aujourd'hui ? demande-t-elle.
- Je suis allé à la pèche aux moules ... Je suis moulu...
- Vraiment ?... Eh bien demain tu devrais aller à la pèche aux coques !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:18

Aie… Aie...Le propriétaire de la voiture… !

louis de funes gendarme

 

L'autre jour, je sors de chez le boulanger et j'aperçois un motard de la Gendarmerie en train de rédiger un PV de stationnement.
Je m'approche et lui dis: " Je ne suis resté que cinq minutes chez le boulanger. Ne pouvez-vous pas annuler cette contravention ? "
Il m'ignore superbement et continue à écrire.
" Con d'emmerdeur ", ne puis-je m'empêcher de lui dire.
Et voilà qu'il dresse un autre PV pour absence de plaque réfléchissante à l'avant du véhicule.
Mon sang ne fait qu'un tour et je l'engueule copieusement:
" Sale Nazi, Playmobil raté, sous-produit de débile, pet de vache, impuissant, analphabète, hémorroïde hypertrophiée... " Ah, là, j'ai bien utilisé les richesses de mon vocabulaire.
Cela continue encore un quart d'heure, et le flic, sans sourciller, continue à mettre des contredanses sous l'essuie-glace au point qu'il n'y avait pratiquement plus de place sur le pare-brise.
Je constate que tout cela ne nous mène à rien et je jette l'éponge.
Puis je me rends tranquillement à ma voiture, garée deux rues plus loin...

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 23:53

Un ami intime

Pretentieux

 

Pendant une classe où l'on enseignait la morale et les bonnes manières, la professeure dit aux élèves :
- Michel, si tu étais en train de faire la cour à une jeune fille de bonne famille, très bien éduquée pendant un dîner en tête à tête et que tu avais besoin d'aller aux toilettes que dirais-tu ?
- Attend-moi une seconde, je vais pisser un coup.
- ça serait très grossier et très malpoli de ta part. Jean, comment dirais-tu ?
- Je m'excuse mais il faut que j'aille aux toilettes, mais je reviens tout de suite.
- C'est déjà mieux, mais c'est désagréable de mentionner les toilettes pendant les repas. Et toi Toto, tu serais capable d'utiliser ton intelligence, au moins pour une fois, pour démontrer tes bonnes manières ?
- Je dirais " Ma chère, je vous demande pardon de m'absenter un moment, je m'en vais de ce pas tendre la main à un ami intime que j'espère pouvoir vous présenter après le dîner "...

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 18:13

Humour chez le dentiste

Et si c etait comme cela

Si encore cela se passait comme ci-dessus....!

 

Juste au moment où le dentiste se penche vers une patiente pour la soigner, il sursaute.
- Excusez-moi, madame, mais ce sont mes testicules que vous tenez.
- Je sais, répond la patiente... Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'autre. D'accord ?

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 23:10

 L’enseignante bien aimée

penis.jpg

 

C'est le premier jour d'école pour la toute jeune professeur de français.
Lorsqu'elle entre dans la classe, elle remarque aussitôt que quelqu'un a écrit le mot "Pénis" sur le tableau.
Elle scrute tous les visages de la classe pour tenter de déceler qui aurait pu faire le coup, mais peine perdue !
Du coup, elle efface le tableau et commence son cours.
Le deuxième cours, avec la même classe, le lendemain. Cette fois-ci, un garnement a écrit le mot "Pénis" un plus grand sur le tableau.
La nouvelle instit' efface le tableau sans rien dire et commence son cours.
Le lendemain, puis le surlendemain, puis le sur-surlendemain, même scénario, avec à chaque fois le mot "Pénis" écrit un peu plus grand sur le tableau...
Vient enfin le samedi matin. La prof entre et s'attend à lire le mot "Pénis" en grand sur le tableau, mais à la place, il y a écrit :
"Plus vous le frottez, plus il grossit."

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0