Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 23:24

Sexe : la liste noire des stimulants de l'érection

stimulant-pour-hommes.png

 

L'enquête de Sciences et Avenir publiée en septembre 2012 (et présentée ci-dessous) livrait les résultats effarants d’analyses menées par la professeure Myriam Malet-Martino et son groupe de recherche de l’université Paul Sabatier à Toulouse (laboratoire mixte université-CNRS Synthèse et physico-chimie de molécules d’intérêt biologique, SPCMIB).

 Sur plus de 70 compléments alimentaires pour le dysfonctionnement érectile, achetés sur le net ou dans des boutiques spécialisées, et vendus comme 100% naturels… les deux tiers étaient adultérés par des principes actifs comme celui du Viagra (Tadalafil, Vardénafil, Sildénafil). Et ce, à des dosages parfois dangereux, alors que la consommation de ces médicaments peut entrainer des troubles de la santé cardiaque ou vasculaire. A fortiori lorsque le consommateur ignore ce qu’il ingère, prend en même temps d’autres médicaments contre-indiqués ou abuse d’un produit qu’il croît naturel.

Pas d'autorisation de mise sur le marché

Pire, certains de ces produits érectiles étaient bourrés de "molécules analogues", des substances actives expérimentales et qui n’ont jamais contrairement à celles du Viagra reçu d’autorisation de mise sur le marché. « Nous sommes face à un réel problème de santé publique » expliquait alors notre lanceuse d’alerte, Myriam Malet-Martino, qui publie régulièrement ses résultats d’analyses dans des revues spécialisées, apparemment dans l’indifférence générale.

Régimes. Notons que ses résultats ne portent pas seulement sur les compléments destinés à lutter contre les troubles de l’érection mais aussi sur des substances amaigrissantes, bourrées de médicaments et de coupe-faim tout aussi préoccupants.

« Le risque des compléments alimentaires falsifiés est plus important pour la santé publique que celui de la contrefaçon de médicaments » assurait alors Alain Nicolas, professeur de chimie analytique à la faculté de pharmacie de Nancy et ancien Directeur des laboratoires de Contrôles (DLC) de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). De leur côté, les autorités sanitaires concernées semblaient dépassées par l’ampleur du phénomène.

Source Sciences et Avenir Rachel Mulot

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 07:45

Santé - Cancer de la peau, le danger ne vient pas du soleil

Vitamine D

 

L'été il n'y a pas que les vacanciers qui se dorent la pilule au soleil. C'est aussi le cas des tomates, des aubergines et autres légumes dans la plupart des potagers du sud de la France.
Ce qui est étonnant chez les plantes c'est qu'elles restent exposées toute la journée au soleil, qu’elles  n’utilisent pas de crème protectrice, pas de parasol et qu'à condition d'avoir de l'eau, elles s'en portent bien. Mais quel est leur secret? Cette faculté à résister au soleil provient des pigments qui tapissent leurs feuilles. On les appelle les "caroténoïdes". Les caroténoïdes sont des pigments qui ont des propriétés antioxydantes...
Même en tenant compte du cancer de la peau, dont le lien avec le soleil est loin d'être prouvé (je rappelle que les sous-mariniers sont la catégorie la plus touchée par ce type de cancer), les chercheurs d'Edimbourg sont arrivés à la conclusion qu'il valait mieux s'exposer :
Le risque de cancer de la peau lié à l'exposition au soleil est minimal par rapport aux bienfaits contre toutes les autres formes de cancer, et contre le risque de maladie cardiaque. Les chercheurs estiment que pour chaque personne mourant d'un cancer de la peau en Europe, il y en a 100 qui décèdent d'un infarctus ou d'une attaque provoquée par une trop forte pression sanguine.
Alors, tandis que les scientifiques se mettent à jour sur les effets du soleil, je maintiens pour ma part ma recommandation de toujours : environ 20 à 30 minutes d'exposition directe et sur la plus grande partie du corps possible. Tous les jours (quand le temps le permet). Pas de chapeau, pas de crème solaire, pas de manches. Et ce, aux heures les plus chaudes de la journée, quelque part entre 11h et 15h si c'est possible. Bien entendu, cette recommandation n'est pas valable pour les petits enfants (moins de deux ans). Les personnes à la peau très blanche qui ne se sont plus exposées depuis plusieurs mois devront faire attention au départ et commencer par une dizaine de minutes seulement.
C'est ainsi que vous bénéficierez d'un bon taux de vitamine D et d'oxyde nitrique.
A votre santé !
Source Alternatif Bien-être Jean-Marc Dupuis

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 23:02

Décryptage - Une étude a examiné pour la première fois le cerveau de patients «accros» au sexe...  drague-ete.jpg

 

Les «accros» au sexe sont-ils des malades comme les autres? Pour la première fois, une étude publiée au Socio affective Neuroscience and Psychologie et conduite par le docteur Nicole Prause, de l'université d'UCLA, a permis d'examiner comment le cerveau de patients «accros au sexe» réagissait fasse à des images pornographiques.

L'idée de départ consistait à se demander si la dépendance au sexe était une addiction au sens clinique. Ce qui aurait entraîné des réponses neuronales similaires à celles observées chez des patients accros à l'alcool ou à la drogue. Sauf que ça n'a pas été le cas.

Ces «résultats controversés, parce qu'ils changent la manière dont nous voyons cette maladie», a expliqué Nicole Prause à Slate, n'ont donc pas tardé à faire réagir. Certains se demandant si l'addiction au sexe ne devait pas, tout simplement, être remise en cause.

«Les gens en souffrent»

Pour Laurent Karila, responsable des consultations d'addictologie de l'hôpital parisien Paul-Brousse, l'addiction au sexe est bien réelle. «C'est une vraie maladie, les gens en souffrent.» Chaque année, quelque 200 patients passent les portes de son service.

Deux grandes familles se distingueraient. D’un côté, les adeptes de la masturbation compulsive (de cinq à plus de dix fois par jour) couplée à une cyberdépendance encouragée par la multiplication des terminaux reliés à Internet. Les autres seraient quant à eux plus en prise avec le réel, affichant une fréquentation assidue de call-girls, sex-clubs ou prostituées.

Mais impossible de dire combien ils sont. Car aucune étude épidémiologique n’existe. «On estime que 3 à 6% de la population pourrait être touchée», détaille Laurent Karila, se basant sur les projections de chiffres américains. Cette maladie serait même en «plein boom». D'après le médecin, il serait donc «prématuré de dire que ce type d'addiction peut être remis en cause avec cette étude».

Peu d’études sur le sujet

Lui  la juge plutôt utile. «Elle peut apporter quelque chose. C'est une publication très intéressante», indique le médecin. Qui plus est pour un phénomène sur lequel peu d'études existent.

«Mais les équipes françaises s'y mettent, explique l'auteur d’Accro (Flammarion). Dans mon service, nous venons d’ailleurs de valider un questionnaire qui permettra de faire le tri.» Et ainsi de mieux diagnostiquer ces patients touchés par une addiction aux causes multiples. Comme «l'environnement familial, le facteur génétique, culturel, personnel ou la rencontre avec le produit», explique le médecin.

Alors, si cette publication «ne permet pas de poser de conclusion», estime Laurent Karila, elle relance en tout cas le débat autour de l’addiction au sexe. «Un véritable phénomène», qui touche principalement les hommes, mais qui n’épargne pas les femmes.

Source Le Nouvel Observateur

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 15:50

Le romarin pour traiter la nervosité

romarin.jpg

 

Le romarin (iklil) est utilisé pour de nombreuses affections telles que la congestion du foie, l’inflammation de la vésicule biliaire accompagnée de crises douloureuses, le surmenage physique et intellectuel, la migraine, le vertige, la palpitation, la nervosité et les troubles intestinaux.
En usage interne, on peut utiliser le romarin en tisane, en utilisant juste les feuilles. Pour cela, verser une poignée de feuilles de romarin séchée dans une casserole contenant un litre d’eau bouillante. Laisser bouillir pendant dix minutes, ensuite filtrer. Boire trois tasses par jour de cette infusion.
Cette tisane est efficace pour traiter la nervosité. En traitement externe, utiliser cette infusion de romarin pour se laver le visage tous les matins. Mieux encore, faites des glaçons à base de romarin en congelant la tisane de romarin dans des petits cubes à glaçon. Utiliser ces glaçons sur le visage le matin, cela va permettre de lutter contre les rides tout en adoucissant la peau. Le romarin est autrefois utilisé par la reine de Hongrie, il est d’ailleurs réputé avoir guéri la reine d’un rhumatisme. Elle a également utilisé le romarin pour le traitement de sa peau, ce qui lui a donné une peau très douce à l’âge de 72 ans.
Par ailleurs, utiliser l’eau chaude à base de romarin comme eau pour le bain de pieds pendant environ 30 minutes procure un effet très relaxant, et permet de lutter contre la fatigue physique.

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:45

Comment les médecins l'expliquent  premier-cas-de-syndrome-d-orgasme-du-pied.jpg

 

Le premier cas d'orgasme du pied vient d'être découvert aux Pays-Bas. Une femme, connue sous le pseudonyme de « Mrs A » connaît ces épisodes jusqu'à six fois par jour.

Quand prendre son pied pendant un orgasme tourne au cauchemar ! Dans une étude publiée récemment par le National Centre for Biological Treatment, le Docteur Marcel D.Waldinger, neuropsychiatre et professeur en psychopharmacologie à l'université d'Utrecht explique avoir soigné le premier cas au monde d'orgasme féminin du pied.

Tout débute aux Pays-Bas, il y a un an et demi. Une femme connue  sous le pseudonyme de « Mrs A », se rend à l'hôpital affirmant ressentir une jouissance toute particulière à l'intérieur de son pied gauche. Et ce, cinq à six fois par jour !
Cette situation pour le moins exceptionnelle serait en réalité apparue à la suite de soins prodigués dans cette partie du corps. En 2011, la patiente avait en effet passé trois mois en soins intensifs dont une partie plongée dans le coma à cause d'un Sepsis (une infection générale grave de l'organisme par des germes pathogènes).
A sa sortie du coma, les médecins ont diagnostiqué des dommages nerveux au niveau du pied gauche, provoquant des sensations de brûlure. Interrogé par CBS News,  le Dr Waldinger explique que « le nerf enregistrant les sensations du pied est relié au système nerveux vaginal par la moelle épinière. A la suite de l'infection généralisée de la patiente un an auparavant, son cerveau considère désormais les influx nerveux provenant du pied comme ceux provenant du vagin, ce qui provoque cette sensation gênante ». Les chercheurs considèrent que ce cas de syndrome d'orgasme du pied est le seul connu à ce jour.

Pour tenter de soulager la patiente dont le quotidien était devenu difficile, la solution trouvée par l'équipe de médecins a consisté à injecter des anesthésiants directement dans le nerf recevant les informations du pied. « C'est très efficace et ça stoppe complètement les crises d'orgasmes. Néanmoins, la patiente devra peut-être revenir pour une nouvelle injection si les symptômes resurgissent », confie le Dr Waldinger. Et ce dernier de conclure que « ce trouble n'est pas psychologique, c'est un cas neurologique, qu'on peut expliquer et traiter. Il s'agit d'une confusion du cerveau ».
Des orgasmes non désirés

« Cet orgasme du pied entre dans la catégorie des orgasmes non désirés, c'est-à-dire indépendants de la volonté », explique le Dr Pierrick Hordé, auteur d'un ouvrage sur les "diagnostics incroyables" (1). Personnellement j'ai travaillé sur l'aura orgasmique, un orgasme annonciateur d'une crise d'épilepsie. Là encore, le dysfonctionnement est neurologique ».

Dernier exemple décrit par ce médecin qui s'intéresse aux maladies rares et surprenantes, les orgasmes liés à la prise de certains antidépresseurs. « Chez les hommes, ils peuvent provoquer une érection soudaine, indépendante de la volonté et sans aucune excitation. Et chez certaines femmes, on a constaté la survenue d'un orgasme cinq minutes après la prise du comprimé, encore une fois sans désir et après une période de bâillements. Mais ne vous inquiétez pas, ce sont des cas extrêmement rares », conclut le Dr Pierrick Hordé.

Source le Nouvel Observateur Bruno Martrette

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 04:02

Pelures et pommes de terres râpées pour les brûlures

Pelures-de-pomme-de-terre-contre-les-brulures.jpg

 

Recette : Pelez une patate en conservant environ un pouce de chair blanche avec la pelure. Appliquez la partie blanche sur la peau pour aider à la cicatrisation d’une blessure, d’une morsure, etc. Dès qu’il y a inflammation et douleur, appliquez ce cataplasme sur la partie touchée.
Explication : Les pommes de terre crues sont utilisées comme cataplasme pour l’arthrite, les infections, les brûlures... Les chercheurs affirment que la pelure de patate va animer les cellules sans tuer la bactérie. L’inhibition de l’adhésion des bactéries est l’un des modes d’action des molécules à propriétés antibiotiques.

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 16:07

Santé -  Que faut-il éviter de manger au repas du soir pour bien dormir ?

bien-dormir

 

Pour entrer dans un sommeil profond, la température corporelle doit baisser. Or, les repas trop copieux ou trop riches en gras et en protéines prolongent la digestion et augmentent la thermogenèse. La température corporelle augmente alors. Certaines épices contribuent aussi à élever la température du corps. Aussi, les repas pris trop tard en soirée ne permettent par une digestion adéquate avant l’heure du coucher. Les personnes ayant des problèmes de sommeil devraient consommer les viandes, volailles, poissons, fruits de mer, œufs au petit-déjeuner et à midi, plutôt que le soir, car ces aliments sont très riches en protéines.
Aliments à éviter au repas du soir 
Viandes, volaille avec la peau, fromages gras, pizza garnie, aliments panés et frits, pâtes alimentaires accompagnées de sauce à la viande, sauces à la crème, œufs cuits dans le beurre, crème, salade César, croustilles, frites, pâtisseries grasses, beignets, gâteaux avec glaçage, crème glacée, chocolat.

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 04:35

Plusieurs classes de médicaments peuvent traiter l'hypertension artérielle.

hypertension.jpg

 

Revue de détails avec le Dr David Rosenbaum, chef de clinique au service Endrocrinologie-Métabolisme à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, cardiologue spécialiste de l'hypertension.

Les traitements de l'hypertension artérielle: quand sont-ils prescrits?

'Avant de prescrire un traitement médicamenteux contre l'hypertension. Il faut que celle-ci soit confirmée par plusieurs mesures en-dehors de la consultation, sur plusieurs jours, à différents moments de la journée. Ensuite, le médecin évalue le risque cardiovasculaire: gravité de l'hypertension, facteurs de risques associés, etc. Et, sauf très rares cas particuliers d'hypertension induite par une cause hormonale, par exemple, le traitement est à vie et est défini en fonction du profil du patient.' explique le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension.

Les bétabloquants et inhibiteurs calciques bradycardisants

Comment ça marche? 'Ils se fixent sur certains récepteurs qui commandent la constriction des artères et du muscle cardiaque', explique le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension. 'Ils réduisent donc la fréquence cardiaque, ce qui réduit le volume sanguin dans les artères et relaxent les muscles lisses qui tapissent les parois artérielles, autant de facteur réduisant l'hypertension.'
A qui les béta bloquants sont-ils prescrits? 'Les béta bloquants sont souvent prescrits, notamment aux personnes ayant déjà été victimes d'un infarctus.'

Leurs noms génériques: Aténolol, Acébutolol, Bisoprolol, Propanolol, Métroprolol.

Les diurétiques

Comment ça marche? 'Les diurétiques favorisent l'élimination du sel et donc de l'eau, en stimulant les reins. Ainsi, ils réduisent le volume sanguin ce qui diminue la pression dans les artères.', explique le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension.
A qui les diurétiques sont-ils prescrits? Les diurétiques sont de vieux médicaments qui ont faits leur preuve. Sauf insuffisance rénale, ils conviennent à tout le monde. 'On les prescrit par exemple aux personnes souffrant d’ascite ou d'oedèmes.' poursuit le médecin.
Leurs noms génériques: Bumétamide, Canrénone, Furosémide, Indapamide, Spironolactone

Les inhibiteurs calciques non bradycardisants

Comment ça marche? 'Ils s'opposent à l'entrée du calcium dans la cellule. Or celui-ci est responsable de la contraction musculaire. Ils ont donc un peu le même mode d'action que les béta bloquants en réduisant la contraction cardiaque et en favorisant le relâchement des muscles lisses des artères.', indique Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension.
A qui sont prescrits les inhibiteurs calciques? Ils peuvent être préférés aux béta bloquants en cas de contre indication de ceux-ci (asthme par exemple) et sont très efficaces pour lutter contre la rigidité du vieillissement artériel.

Leurs noms génériques: Amlodipine, Félodipine, Nicardipine, Nifédipine.

Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion et les antagonistes de l'angiotensine

Comment ça marche? 'L'angiotensine est une substance fabriquée sous l’influence de la rénine, elle-même sécrétée par une zone du rein. Son rôle est de provoquer la vasoconstriction, elle est donc source d'élévation de la tension. Les antagonistes de l'angiotensine, comme leur nom l'indique, bloquent son action, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) empêchent, eux, sa fabrication.', explique le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension.
A qui prescrit-on des inhibiteurs d'enzyme et des antagoniste de l'langiotensine? Ces classes de médicaments sont surtout prescrites chez les patients souffrant d’athérome, après un accident cardiovasculaire, chez les diabétiques et les insuffisants rénaux.

Leurs noms génériques: pour les IEC : Captopril, Enalapril, Ramipril pour les antagonistes de l'angiotensine : Irbésartan, Losartan, Valaran.

Les antihypertenseurs d'action centrale

Comment ça marche? 'Ils agissent au niveau du cerveau, en stimulant certains récepteurs qui vont bloquer le système sympathique. Or ce système, est le système d'alerte de l'organisme, il gère notamment les battements cardiaques et la constriction des vaisseaux.' souligne le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension.
A qui prescrit-on les anti hypertenseurs d'action centrale? 'Ils sont rarement donnés seuls ou d’emblée car ils ne sont pas les plus efficaces. Mais ils peuvent être utiles en association avec d'autres classes de médicaments.'

Leurs noms génériques: Alpha métyldopa, Clonidine, Moxonide.

Un médicament ou plusieurs?

'Très souvent, l'équilibre de la tension demande des ajustements. Pour parvenir à un résultat satisfaisant, on peut être obligé d’associer plusieurs classes de médicaments. En revanche, il ne sert à rien de prendre deux médicaments de même type. Deux inhibiteurs de l'enzyme de conversion ne fonctionneront pas mieux qu'un seul.', indique le Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension. En France, la moitié des hypertendus prend un seul traitement, 30% deux, 15% trois, 5% plus. Mais, il faut le rappeler, 50 à 60% des hypertendus ne le savent pas et ne sont pas contrôlés.'

Source Medisite  Hélène Mendigot, journaliste santé

Validé par Dr David Rosenbaum, cardiologue spécialiste de l'hypertension

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 06:04

Il vient d’être approuvé aux Etats-Unis

  L Osphena

 

Présenté comme le viagra féminin, l'Osphena vient d'obtenir l'agrément des autorités américaines. Mais ce médicament s'adresse à des femmes de plus de 50 ans qui subissent les effets de la ménopause.

Il vient d’obtenir l’autorisation de la Food and Drug Admistration (FDA) et suscite beaucoup d’intérêt de l’autre côté de l’atlantique. L’Osphena est indiqué dans le traitement des femmes ménopausées qui souffrent de dyspareunie, c’est-à-dire de fortes douleurs lors des rapports sexuels. Mais déjà la presse l’a surnommé le viagra féminin.

Qu’en est-il exactement ? En fait, ce médicament contient des œstrogènes. Il permet d’assouplir les tissus et d’augmenter les sécrétions. Il s’adresse donc à des femmes atteintes, notamment, de sécheresse vaginale au moment de la ménopause. L’Osphena rend donc les rapports moins douloureux et les femmes éprouvent moins d’appréhension. En ce sens,  il peut agir de manière indirecte sur la libido. Mais il n’a aucun effet sur la composante psychologique du désir.

La comparaison avec  le viagra n’a pas lieu d’être dès lors que la pilule bleue permet d’améliorer les fonctions érectiles. Son action agit sur une mécanique alors que la sexualité féminine obéit à des stimuli  organiques et psychologiques.

En revanche, la prescription d’œstrogènes doit faire l’objet d’une surveillance médicale continue. Elle s’adresse à des femmes qui sont confrontées à des désordres hormonaux. Le traitement peut, en effet, engendrer des effets secondaires, comme la formation des caillots sanguins. 

Source Le Nouvel Observateur

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 15:59

Le Thym, un remède naturel miracle !

Le-thym.jpg

 

Ballonnements, mauvaise haleine, mal de gorge, nez bouché, toux, transpiration… On n’y pense pas toujours mais le thym que nous utilisons en cuisine est aussi une excellente plante médicinale. 

En huile essentielle, en miel ou en tisane, voici comment vous soigner avec !

Du thym contre les ballonnements

Le thym contient des principes amers reconnus pour faciliter la digestion. En clair, il ne faut pas hésiter à l’utiliser en fin de repas pour éviter les lourdeurs digestives, les ballonnements, les crampes d’estomac et les flatulences en général.

En tisane : Jeter 1 pincée de feuilles de thym séchées dans une tasse puis verser dessus de l’eau bouillante. Couvrir et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Filtrer et boire une tasse à la fin des deux principaux repas. Ne pas dépasser 3 semaines de prise.

Le thym empêche la transpiration des pieds

Le thym est un excellent désodorisant !
En bain : Porter à ébullition 50g de thym séché dans 2 litres d’eau. Couvrir et retirer du feu. Laisser infuser 15 à 20 minutes puis filtrer et verser dans une bassine pour le bain de pieds. Faites 1 à 3 bains de pieds par semaine, pendant 10 minutes, tous les jours en cure de 10 jours.
A noter : Le thym exerce une action antiseptique qui peut être utile pour prévenir d’éventuelles mycoses de pieds.

Pour soigner les aphtes et la mauvaise haleine

Le thym est une plante antiseptique et cicatrisante. On peut ainsi l’utiliser pour soigner les aphtes, la gingivite (inflammation des gencives) ou encore en finir avec la mauvaise haleine!
En gargarisme : Porter à ébullition 150 cl d’eau puis y faire infuser 1 cuillère à café rase de thym à couvert pendant 1 à 2 minutes. Se rincer la bouche en gargarisme avec 2 cuillères à soupe de ce mélange, plusieurs fois par jour.

Contre la bronchite, l’angine, la sinusite ou encore la grippe !

Le thym est LA plante à privilégier en cas d’infections des voies respiratoires. Elle facilite la transpiration, ce qui permet de faire baisser la fièvre. Elle combat les refroidissements et est antispasmodique ce qui lutte contre la toux. Des études* ont d’ailleurs démontré que la prise de sirop à base de thym permettait de réduire la durée et l’intensité des symptômes de la bronchite, et de soulager la toux.

En tisane contre la toux : Porter au frémissement 1 petite poignée de thym frais ou séché pendant 10 à 15 minutes dans un litre d’eau. Sucrer avec du miel de thym et boire 1 tasse toutes les 2 heures et au moment des quintes. Ne pas dépasser 3 semaines de prise.

En tisane pour dégager les voies respiratoires : Porter à ébullition 40cl d’eau. Eteindre le feu puis jeter dans l’eau 1 cuillère à café de thym et 1 cuillère à café d’échinacée. Laisser infuser une dizaine de minutes et boire 3 tasses par jour avec un peu de miel de thym. Ne pas dépasser 3 semaines de prises.

En inhalation pour dégager les voies respiratoires : Verser une goutte d’huile essentielle de thym à linalol dans un bol d’eau chaude (non bouillante) et respirer les vapeurs, une serviette sur la tête. L’inhalation peut aussi être réalisée à partir de feuilles séchées de thym infusées (laisser macérer pendant 1 heure 1 cuillère à soupe de feuilles de thym séché dans 25cl d’eau froide puis faire chauffer lentement sur le feu).

Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Le thym contre la baisse de tonus

L’essence de thym (plus particulièrement de ses feuilles) est à l’origine des propriétés stimulantes et fortifiantes de la plante. On la recommande en cas de fatigue, de baisse de tonus générale, d’anémie, de déprime ou encore de surmenage.

En tisane : Verser 150ml d’eau bouillante sur 1 petite cuillère à café rase de thym. Couvrir et laisser infuser 10 à 15 minutes. Filtrer et boire 2 tasses par jour.

En bain : Mettre 60g de thym dans 1 litre d’eau et porter à ébullition. Couvrir, retirer du feu. Laisser infuser 15 à 20 minutes. Filtrer et verser dans l’eau du bain. Durée du bain : 15 minutes.

A noter : Le bain au thym peut aussi aider à soulager les rhumatismes.

Pour apaiser le mal de gorge

Parce qu’il apaise l’inflammation de la gorge, le thym est un remède efficace en cas de laryngite. Il est d’ailleurs reconnu par l’Organisation mondiale de la santé dans cette indication.

En gargarisme : Faire infuser 5g de feuilles séchées dans 10cl d’eau bouillante pendant 10 minutes. Se rincer la bouche avec le mélange. Ne pas dépasser 3 semaines d’utilisation.
Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Thym : les contre-indications

Les préparations à base de thym doivent être évitées en cas d’allergie aux plantes de la famille des Labiées (risque d’allergie croisée). L’huile essentielle de thym est contre-indiquée chez la femme enceinte, allaitante et les jeunes enfants.

Thym : un remède naturel miracle !

Sources

- Le thym, Jean Maison, Marabout, 2012
- Le guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
- La pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2011

*Etudes relatives à la prise de thym contre les infections respiratoires :
- Ernst E, Marz R, Sieder C. A controlled multi-centre study of herbal versus synthetic secretolytic drugs for acute bronchitis. Phytomedicine 1997;4:287-293.
- Efficacy and tolerability of a fixed combination of thyme and primrose root in patients with acute bronchitis. A double-blind, randomized, placebo-controlled clinical trial. Gruenwald J, Graubaum HJ, Busch R. Arzneimittelforschung. 2005;55:669-76.
- Evaluation of the non-inferiority of a fixed combination of thyme fluid- and primrose root extract in comparison to a fixed combination of thyme fluid extract and primrose root tincture in patients with acute bronchitis. A single-blind, randomized, bi-centric clinical trial. Gruenwald J, Graubaum HJ, Busch R. Arzneimittelforschung. 2006;56:574-81.
- Evaluation of efficacy and tolerability of a fixed combination of dry extracts of thyme herb and primrose root in adults suffering from acute bronchitis with productive cough. A prospective, double-blind, placebo-controlled multicentre clinical trial. Kemmerich B. Arzneimittelforschung. 2007;57:607-15.
- Buechi S, Vogelin R, et al. Open trial to assess aspects of safety and efficacy of a combined herbal cough syrup with ivy and thyme. Forsch Komplementarmed Klass Naturheilkd. 2005 Dec;12:328-32.
- Kemmerich B, Eberhardt R, Stammer H. Efficacy and tolerability of a fluid extract combination of thyme herb and ivy leaves and matched placebo in adults suffering from acute bronchitis with productive cough. A prospective, double-blind, placebo-controlled clinical trial. Arzneimittelforschung. 2006;56:652-60.

Source Medisite Aurélie Blaize, journaliste santé - Validé par Dr Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0