Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 23:07
Recette de la Mouna 
Ingrédients
60 Grammes de levure de bière (je prends 2 carrés de 40 grammes et je les utilise les 2) 6 oeufs....250 Grammes de beurre...300 Grammes de sucre en poudre... 1 Petite boîte de lait Gloria...Parfums: 1 orange, 1citron râpés, 4bonnes cuillères à soupe de rhum, 3 cuillères de fleur d'oranger et 1 paquet de sucre vanillé.
Préparation
Dans un petit saladier émietter la levure de bière, bien la diluer avec un demi verre de lait (ordinaire) tiède rajouter de la farine pour obtenir une pâte un peu plus épaisse qu'une pâte à beignet. (je prépare ce levain vers 3 heures de l'après midi).
Je le laisse reposer jusqu'à 20 Heures 30. Dans un très grand saladier mettre les oeufs, le sucre, les parfums, le beurre et la boîte de lait gloria bien mélanger le tout, rajouter le levain bien mélanger, rajouter au moins 1 kilo de farine (prévoir un autre kilo, que l'on utilisera pas entièrement)
Rajouter petit à petit jusqu'à l'obtention d'une pâte de la consistance d'une pâte à tarte un peu plus souple. Bien pétrir.
Placer la pâte dans votre grand saladier fariné.
Laisser reposer toute la nuit.
Le matin à8 heures faire 5 ou 6 boules que l'on place sur des papiers cuisson. Laissez reposer une demie heure.
Il est préférable de les fais cuire 2 par 2.
Avant de les enfourner les badigeonner avec de l'oeuf battu mélange avec un peu d'eau
Avec un ciseau faire une croix sur le dessus de la mouna
saupoudrez avec du sucre concassé.
Cuisson:
Four préalablement chauffé thermostat 4 pendant une heure.
Bon Appétit
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 15:06

La Mouna

Mounas.jpg

Ingrédients : pour environ 6 mounas

1 kg de farine, 1/4 de litre d'eau, 15 gr d'anis en grain (ou 1 petit verre d'anisette), 1 carré de levure de boulanger(42gr), 4 oeufs,
250 gr de sucre en poudre, 1/4 d'huile, 2 oranges, 2 citrons, 1 baton de vanille.

Préparation de la veille:

Mettre dans 1/4 de litre d'eau les 15 gr d'anis le zeste d'une orange et d'un citron, le baton de vanille.
Porter à ébullition, laisser un petit moment sur feu doux et couvrir jusqu'au lendemain.

Lendemain :

1) préparation du levain :

- faite tiédir légèrement la moitié du liquide préparé la veille.
- écraser et rajouter les 42 gr de levure avec un peu de farine pour avoir une pâte très soupe.
- laisser monter une heure environ dans un endroit plutôt chaud.

2) pendant que le levain monte, préparer la suite.

- dans un récipient, mettre les 4 oeufs avec les 250 gr de sucre et mélanger bien au batteur les oeufs et le sucre.
- rajouter le zeste de l'autre orange et citron et le 1/4 d'huile. mélanger bien au batteur.
- lorsque le levain est monté, délayer celui-ci avec le reste du liquide d'anis tiède et ajouter la préparation sucre/oeufs/huile. mélanger au batteur en incorporant progressivement la farine restante avec une pincée de sel.
- continuer de pétrir la pâte à la main.
- laisser monter la pâte environ 2 heures puis former les boules de pâte.
- laisser monter les patons sur une plaque environ quatre heures.
- couper avec un ciseau le haut du paton en croix.
- badigeonner les patons avec un jaune d'oeuf et mettre sur les patons des morceaux de sucre cassés.
- cuire pendant 25 mn à 180°. Contrôler la cuisson en piquant avec un couteau très fin. 

Source : Site des Enfants d’Hussein-Dey

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 19:51

C'est plus comme là-bas, dis

oeufs soubressade

 

Peut-être préfèrerez vous le petit déjeuner qui suit

ou pour un bon casse croûte en milieu de matinée

(en Algérie, les hommes coupaient la matinée avec un casse croûte...ici, c'est la pause "tabac")

…..Autre temps, autres mœurs!....

Mémoire de soubressade

Un super moment de détente ....

Je retrouve dans les archives ce qui suit, de JEANJEAN de Belcourt ; Je ne peux m’empêcher de vous en faire profiter.

Et si vous preniez deux œufs, que vous les cassiez ? Après vous les battez bien pendant cinq minutes,

Puis vous preniez une petite poêle, avec un petit fond d’huile d olive, vous versez les œufs, et les éparpillez bien.

Après vous allez à la fenêtre dans la cuisine, dans le petit garde manger, vous prenez une belle soubressade piquante de chez zeralta, vous savez, le charcutier du marché de Belcourt. ?

Donc, vous prenez la soubressade, vous enlevez la peau et la ficelle rouge, et vous l éparpillez dans les œufs, juste un petit instant.  après, vous la versez dans une assiette, vous prenez un bon morceau de pain mahonnais, avec la mie bien dure, un bon verre de vin rose bien frais pour celles et ceux qui aiment le vin, ou la gargoulette  avec de l eau  bien fraîche.

Vous vous mettez au balcon, assis par terre, les jambes en tailleur, et en regardant en bas la mer bien bleue, avec les bateaux qui rentrent et qui sortent du port.

vous vous tapez un repas royal, que même azrine il ne peut pas nous enlever, et quand il n' y a plus rien dans l' assiette, vous descendez en bas chez le tunisien rue de lyon,  et vous prenez  un bon makrout plein de miel qui vous coule entre les doigts, et doucement,

mais surtout bien doucement, les yeux fermés, vous le dégustez, et même qu' a la fin vous vous léchez les doigts tellement c est bon  !

Et puis catastrophe

Votre femme vient vous réveiller, et tout ce beau rêve s'envole !

Et ça vous fout les boules pour toute la journée

Quant est ce qu'on arrêtera de penser  a ce foutu pays ??????

On ne l’oubliera jamais

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 00:33

Lactaires en persillade

lactaires-en-persillade.jpg

 

Pour 8 personnes  

Avant Cuisson: 15 minutes

Cuisson 15 minutes

Ingrédients

2 kg de lactaires ou sanguins

1 dl d'huile d'olive

50 g. de persil

4 gousses d'ail

Sel.

Préparation

Nettoyer les champignons à plusieurs eaux.

Faire cuire vivement les lactaires à l'huile d'olive.

Quand ils commencent à prendre de la couleur et qu'ils n'ont plus d'eau, ajouter l'ail et le persil hachés

Finir de cuire doucement

Assaisonner.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 00:42

Flaunes  La-Flaune.jpg

 

Pour 8 personnes

Avant Cuisson 25 minutes Cuisson 20 minutes.

Ingrédients

250 g de farine

5 œufs

100 g de sucre

1 fromage frais de brebis (petit)

Fleur d'oranger

1 pincée de sel

Préparation

Mélanger tous les ingrédients cités ci-dessus pour obtenir une pâte assez molle.

Graisser une plaque à pâtisserie et avec une poche à douille ronde réaliser des petits tas de la taille d'une noix. Les faire cuire à 210°C pendant 20 à 30 minutes selon la grosseur de vos pièces.

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 00:21

Soupe à l'ail

soupe-a-l-ail.jpg

 

Pour 8 personnes.  

Préparation

20 minutes. Cuisson : 40 minutes.

1 grosse tête d'ail I 1 bouquet garni I 6 jaunes d'œufs I 24 tranches de pain sec / 5 cuillères d'huile d'olive / Sel, poivre.

Eplucher les gousses d'ail, les hacher.

Faire bouillir environ 2 litres d'eau, saler et ajouter l'huile d'olive, l'ail, le bouquet garni.

Laisser cuire environ 30 minutes à feu doux.

Faire griller légèrement les tranches de pain au four, puis les ranger dans les assiettes.

Passer la soupe. En verser une louche doucement sur les jaunes battus, remettre l'ensemble dans le reste de soupe. Faire épaissir sur le feu sans faire bouillir.

Verser dans les assiettes sur les tranches de pain. Poivrer.

La cérémonie de la soupe à l'ail achevait le rite du mariage.

Cette soupe très poivrée était présentée aux nouveaux époux couchés.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 08:49

Loup poché au beurre de Montpellier

loup-de-mer-poche.jpg

 

Pour 6 personnes

Avant cuisson 30 minutes   Cuisson  20 minutes.

Ingrédients

1 loup de 1,8 kg.

Beurre 60g de feuilles en parts égales,

Cresson,

Persil,

Cerfeuil,

Estragon,

Ciboulette

5 feuilles d'épinards

1 petit cornichon

1 cuillerée à café de câpres

2 filets d'anchois

200g de beurre (ou 150 g)

Sel, poivre.

Préparation

Ebouillanter les herbes, les égoutter, les sécher dans un papier ; les piler avec les autres ingrédients, finir avec le beurre frais

Saler, poivrer.

Vérifier l'assaisonnement.

Ne pas écailler le poisson, ne pas l'ouvrir, le vider en arrachant les ouies.

Le déposer dans une poissonnière, recouvrir d'eau froide salée à raison de 15g de gros sel par litre.

Porter à ébullition,  laisser frémir  15  minutes, laisser reposer 10 minutes le poisson dans l'eau de cuisson.

Oter la peau avant de servir

Accompagner de beurre en saucière.

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 20:40

Salade de Pois Chiches

Salade-de-pois-chiches.jpg

 

Pour 6 personnes  

Préparer les Ingrédients 20 minutes

Ingrédients

1 boite d'1 kg de pois chiches au naturel

2 oignons blancs nouveaux

1 poivron rouge

Persil

Vinaigrette.

Préparation

Egoutter les pois chiches, les rincer à l’eau, les frotter dans un torchon pour enlever la peau.

Les mettre sur un plat avec les oignons coupés en 4 et le poivron émincé.

Garnir de persil,

Arroser de vinaigrette.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:24

  Recette de couscous en vidéo

Le couscous à l'agneau de ma grand-mère

couscous 

Parmi les recettes Pied – noir que vous propose Christophe certains, il y a elle ci : en Vidéo

Pour ceci, cliquez sur le lien suivant :
http://www.cuisine-pied-noir.com/recette_79_couscous_EN_VIDEO_:_le_couscous_a_l_agneau_de_ma_grand-mere.html

pour 8 personnes
16 morceaux d'agneau, répartis entre collier, épaule et gigot.
Légumes : 4 carottes, 4 ou 5 navets, 2 gros artichauts ou 6 petits, 3 ou 4 petits poireaux, 3 courgettes, une poignée ou plus de haricots mi-secs (en saison), 1 poivron rouge et un vert, 1 boîte de pois chiches en conserve
1 kg de semoule de couscous grain moyen
paprika, cumin, ras el hanout, harissa, sel, poivre, huile d'olive, huile d'arachide, 50g de beurre, 1 citron
Ustensiles :
1 couscoussier ,1 bassine en plastique ou émail destinée à brasser la semoule du couscous et réservée à cet effet.
De l'huile de coude en bonne quantité !

Pour manger le couscous à 13 heures :
9 heures
Epluchez les carottes, les navets, rincez-les et découpez-les en morceaux assez gros. Rincez les poivrons, ôtez le pédoncule, coupez-les en deux dans le sens de la longueur, ôtez les graines et les côtes, puis coupez en lamelles d'un cm de large dans le sens de la hauteur.
Nettoyez les poireaux, coupez en laissant un peu de vert. Fendez les ensuite en 4 dans le sens de la longueur, en laissant la moitié inférieure du blanc intacte afin qu'ils ne se défassent pas à la cuisson.
Tournez les artichauts avec un couteau. (Cela consiste à coupez les feuilles extérieures de l'artichaut en le tournant, jusqu'à ce qu'apparaisse le fond. Coupez les feuilles à 1cm au dessus du fond s'il s'agit de petits artichauts, à raz s'ils sont gros. Coupez ensuite les fonds en 4 ou en 8 suivant la taille. Enlevez le foin. Frottez les coeurs d'artichaut avec un demi-citron pour éviter qu'ils noircissent.
10 heures Faites chauffer une grande casserole d'eau. Pendant que l'eau chauffe, faites revenir les morceaux de viande dans le couscoussier à l'huile d'arachide (très important, il faut de l'arachide et non de l'olive pour cette partie de la recette). Une fois dorés, Egouttez et réservez les morceaux de viande.
Faites revenir ensuite les poireaux, les carottes et les poivrons, en plusieurs fois si nécessaire. Jetez ensuite éventuellement le surplus d'huile, ajoutez la viande réservée, recouvrez d'eau chaude, puis ajoutez encore 3 louches d'eau chaude.
Salez, poivrez, ajoutez une c.a.s. de paprika pour donner un peu de couleur à la semoule, une de ras el hanout (ou 2 de paprika si vous n'avez pas de ras el hanout). Il est 10 h 30, vous pouvez souffler un peu.
Laissez cuire à petit bouillon jusqu'à 11 h. Ajoutez les mi-secs si vous en avez. à 11h 30 ajoutez les courgettes.
A midi, disposez la semoule dans la bassine réservée à cet effet. Arrosez-la d'un verre d'eau salée. Brassez et laissez gonfler 15mn. Au bout de ce temps, brassez la semoule en cassant les grumeaux. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et brassez à nouveau. Mettez le deuxième étage sur le couscoussier. Enroulez un torchon humide sur lui-même et faites un noeud avec le torchon entre les deux étages du couscoussier, afin que la vapeur ne s'échappe pas. Versez la semoule dans la partie haute du couscoussier. Couvrez et laissez cuire 15mn. Au bout de ce temps, sortez la semoule et versez-la dans la bassine. Brassez le couscous avec une fourchette en bois (c'est chaud) puis à la main, en éliminant les grumeaux. Ajoutez une louche de bouillon, Brassez à nouveau, jusqu'à ce que la semoule ait bien absorbé le bouillon. .
Ajoutez une c.a.s. de cumin bien pleine dans le bouillon et brassez.
Remettez la semoule dans la partie supérieure du couscoussier pour un quart d'heure. Versez à nouveau dans la bassine. Brassez, supprimez les grumeaux, ajoutez une nouvelle louche de bouillon, voire deux, salez la semoule et goûtez-la pour le sel. Remettez une dernière fois la semoule dans le haut du couscoussier pour 15mn. Pendant ce temps, égouttez et rincez les pois chiches.
Quand le temps est écoulé, versez la semoule pour la dernière fois dans la bassine, éliminez les grumeaux s'il en reste. Goûtez la semoule et salez-la au besoin. Ajoutez un filet d'huile d'olive, 50g de beurre et brassez bien. Couvrez d'un torchon en attendant de passer à table. Goûtez le bouillon et relevez-le au besoin en sel, cumin. Ajoutez les pois chiches. Préparez la sauce piquante en délayant 2 c.a.s. de harissa (ou plus !) dans un petit bol de bouillon.
Servez la semoule dans un plat, la viande dans un second et les légumes et le bouillon dans un troisième.
Bon appétit, le couscous est prêt, vous avez bien mérité un coup de rosé bien frais !

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 09:12

Recette de Shorba Constantinoise

shorba-constantine.jpg

 

Ingrédients

Viande de mouton : du cou, des côtelettes (quantité)*
Viande hachée (optionnelle)
Tomates fraîches ou en conserve (2 cuillerées à soupe)
Persil
Coriandre
1 branche de céleri
1 oignon
beurre ou smen (beurre fondu et salé et conserve')
huile
poivre rouge
Sel + poivre + cannelle
Pois-chiches (une poignée)
Optionnel: navets, carottes, courgettes
Frik (blé vert concassé)** (une tasse)
Menthe séchée (ou fraîche de saison)
Préparation

Coupez la viande en petits morceaux et ajoutez l'huile, l'oignon coupé fin ou râpé, la coriandre coupée fine ou hachée, le poivre rouge, le sel, le poivre noir, la cannelle, le beurre (smen) optionnel, mais donne un vrai goût de cuisine constantinoise (les Constantinoises utilisent encore et beaucoup le smen dans leur cuisine), faites revenir légèrement, puis ajoutez un verre d'eau et faites revenir à feu modéré.
Ajoutez les tomate écrasées ou le condensé de tomate dilué dans de l'eau. Laissez revenir encore, quand ça commence à sentir bon, arrosez d'eau et couvrez. Si les pois chiches ont été trempés depuis la veille les ajouter, sinon, fallait les mettre dès le début.
Laissez cuire puis ajoutez le céleri, la menthe et la tasse de blé vert concassé dans la sauce.
Si vous voulez ajouter les boulettes de viande, c'est à votre choix ; viande hachée, plus sel et poivre, cannelle, et piment rouge. Roulez et plongez-les dans la soupe et ajoutez de l'eau selon votre nombre.
De temps en temps touillez pour que le blé vert concassé ne colle pas.
Servir et garnir avec de la coriandre et du persil
* la quantité selon le nombre de personnes
** le frik peut se faire remplacer par vermicelles cheveux d'anges
(on le trouve dans les magasins libanais ou arméniens ou algériens).
C’est une spécialité typiquement constantinoise qui commence à se
répandre un peu partout en Algérie

Source Algérie - Dz

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0