Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 05:13

Sardine en escabèche   sardines sauce escabeche

Recette proposée par : Dominique

 

Pour 4 personnes :

Préparation : 30 min

Cuisson : 30 min

Ingrédients :

1kg de sardines

3 tomates

1 citron

3 gousses d’ail

20 cl de vin blanc sec

5 cl de vinaigre de vin blanc

5 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 bouquet garni

1 oignon

1 cuillerée à café de cumin en poudre

1 cuillerée à café de paprika

1 pointe de couteau de piment de Cayenne en poudre

Sel, poivre

Préparation :

Monder, épépinez et coupez les tomates en dés. Mettez-les dans une sauteuse avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et l’oignon émincé. Faire compoter 10 minutes sur feu doux.

Déglacez avec le vin blanc, le vinaigre. Ajoutez le bouquet garni. Portez à ébullition. Ajoutez l’ail émincé, le citron en fines tranches, le cumin et le paprika. Salez, poivrer et ajouter le piment de Cayenne. Laissez cuire à frémissement 15 minutes.

Entre-temps, étêtez et videz les sardines. Faites-les dorer 1 à 2 minutes sur chaque face à la poêle dans le reste d’huile d’olive sur feu vif.

Égouttez et salez-les. Mettez-les ensuite dans un plat creux. Versez dessus la marinade bouillante. Laisser refroidir à température ambiante puis filmer et réservez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Conseil vin : À déguster accompagné d’un Rosé de Provence bien frais.

Source 1001 Délices

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 20:27

Une façon algéroise d'accueillir le printemps

Couscous-bel-helhal.jpg

 

Le couscous à la lavande sauvage est une spécialité puisée du centre d’Alger et de ses environs, comme Blida, Cherchell et Médéa. C’est une façon de fêter le printemps avec ce mets tant apprécié par tous les Maghrébins quelle que soit leur région. La particularité de ce couscous, c’est qu’il est préparé avec cette fleur sauvage qu’est la lavande au parfum fort mais très agréable (el helhal), un plaisir doux et amer, et comme dit lla Fifi, cette Algéroise de 82 ans, «li maâdjbouch el hal ychem el helhal (celui qui n’est pas satisfait, qu’il sente la lavande).

C’est avec nostalgie que lla Fifi nous évoque cette spécialité qui tend à devenir désuète. Sans vouloir dénigrer les femmes modernes, elle nous explique : «Il faut dire aussi que sa préparation demande un peu plus de temps qu’un rôti qu’on jetterait dans une cocotte-minute ou dans un cuiseur et qui est prêt en 20 minutes. Et puis il y a tout un rituel autour. A l’époque, les familles de La Casbah ou d’autres quartiers où était concentrée la population arabe, comme Belcourt par exemple, vivaient dans un système communautariste ; l’entraide était de mise. De plus, c’était une occasion pour toutes les femmes de célébrer un évènement : le printemps après un long et rigoureux hiver. C’était aussi une manière de couper avec la monotonie. Il y régnait une ambiance particulière comme pour fabriquer la rechta qui, faut-il le souligner, se faisait au rouleau. Les femmes se réunissaient dans la cour (ouest eddar) et s’adonnaient à la besogne dans la joie et la bonne humeur. Revenons à notre couscous, il faut d’abord se procurer les bouquets de lavande. A l’époque, c’étaient des vieux en général qui les vendaient au marché, fraîchement cueillis des montagnes de Chréa, dans l’Atlas blidéen, et ceux qui avaient la chance de cultiver la lavande sur leur terre, vous ne pouvez imaginer leur plaisir de choisir eux-mêmes les bouquets.

«Une fois les bouquets réunis, les femmes ôtaient soigneusement les fleurs bleues, et dans le pilon, elles les écrasent avec un peu d’eau. On peut aussi les frotter entre les mains pour en dégager les pétales.»

Je me souviens pour la petite histoire : j’avais environ 10 ans, quand une amie de ma mère, tata Baya, une dame généreuse, belle, aux yeux bleus azur, venait de Boufarik nous rendre visite. C’était elle qui nous annonçait le printemps. Elle portait dans son couffin, en plus des friandises pour les enfants qu’elle n’oubliait jamais, cette lavande au parfum enivrant qu’on sentait avant même de la voir. Je savais que ce jour-là, il y aurait au menu du couscous bel helhal. C’était un rituel, chaque début de printemps on avait droit à nos bouquets qu’elle cueillait elle-même, et cela a duré jusqu’à sa mort. Ma mère en conservait quelques-uns qu’elle gardait au frais pour tenir toute la durée du printemps. Elle disait à ma mère : «Je t’ai apporté ta part de helhal, je voudrais manger de ta main un bon couscous, tu es la spécialiste.» En l’évoquant, lla Fifi n’a pu s’empêcher d’essuyer une petite larme au coin de l’œil.

«Il faut dire aussi que sa préparation demande un peu plus de temps qu’un rôti qu’on jetterait dans une cocotte-minute ou dans un cuiseur, et qui est prêt en 20 minutes.»

«Une fois les bouquets réunis, les femmes ôtaient soigneusement les fleurs bleues et dans le pilon, elles les écrasaient avec un peu d’eau. On peut aussi les frotter entre les mains pour en dégager les pétales. Aujourd’hui, à l’ère de l’automatisme, on peut utiliser le mixeur.» C’était une joie à l’époque, par une journée printanière et ensoleillée, de déguster ce couscous fumant accompagné de petit-lait, nous raconte lla Fifi. En général, quand il est préparé pour la première fois et pour marquer l’évènement, les voisines sont invitées à la fête. La maisonnée embaume alors l’odeur de la lavande et chatouille les papilles de ses habitants. «Et c’est autour de la sahfa que les femmes, profitant du midi où les hommes sont affairés dehors, apprécient en toute liberté leur couscous à l’extérieur des ghrouf (chambres). La lavande étant amère, et malgré son mélange avec le sucre, est peu ou pas appréciée par les enfants, c’est un plat destiné plutôt aux adultes. On ne peut parler de cette petite plante sans évoquer ses vertus. Elle est antispasmodique, diurétique et aide aussi à nettoyer l’organisme d’une manière naturelle.»

Source Le Soir d’Algérie Naïma Yachir

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 06:08

Astuces - De la bonne utilisation de filtres à café

Saviez-vous qu'on peut acheter ces filtres en paquets de 1000

pour presque rien dans les magasins à un dollar?

On peut s'en servir pour...

1.  Recouvrir les bols ou les plats qu'on met aux micro-ondes...

2.  Nettoyer les vitres et les miroirs : ils ne laissent aucune charpie...

3.  Protéger votre vaisselle des grandes occasions en insérant un filtre entre chaque pièce...

4.  Filtrer le vin si par mégarde, le bouchon se brisé et laisse des traces...

5.  Protéger les poêles de fonte contre l'humidité et prévenir la rouille...

6.  Appliquer du poli à chaussure en le roulant en boule...

7.  Recycler l'huile à frire en installant le filtre dans un entonnoir...

8.  Peser des aliments découpés en servant de contenant...per les aliments dégoulinants (Tacos, Popsicle, etc.)

9.  Envelopper les aliments dégoulinants (Tacos, Popsicle, etc.)

10.  Tapisser les parois de pots à fleur pour garder la terre à l'intérieur...

11.  Absorber les surplus de gras (bacon, frites, pilons de poulet, etc.)

12.  Soulager les petites coupures (ex. de rasoir) 

Ah! Oui...  Ils sont aussi parfaits pour passer votre café !!!
 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 14:30

Les nouvelles générations s'y mettent !   roicos.jpg

 

Ingrédients :

500g de farine, 1 pincée de sel, 150g de sucre en poudre, 1 demi sachet de levure, une pincée de vanille en poudre, 10cl d'huile d'arachide ou de tournesol, graines d'anis vert, un peu d'eau.

Préparation :

Mélangez le sucre en poudre, le sel, la farine, la levure, la vanille, et 3 cuillères à soupe de graines d'anis vert. Ajoutez l'huile et malaxez comme pour une pâte brisée. Lorsque la pâte commence à être compacte, rajouter un peu d'eau pour faire une boule.

Préchauffez le four th. 5/6.

Prélevez de petites boules de pâte et roulez-les sur le plan de travail pour obtenir des boudins dont vous joignez les extrémités pour former une petite couronne.

Alignez-les sur une feuille de papier cuisson et posez là sur la plaque du four. Faire attention, les roïcos vont gonfler un peu pendant la cuisson, il faut donc bien les espacer pour qu'ils ne collent pas entre eux.

Faites cuire 20mn th. 5/6. Les gâteaux doivent rester bien blancs et ne pas brunir. Ce sont de petits gâteaux secs qui se conservent très longtemps dans une boite en fer.

Une variante ?

Huilez un moule à Savarin et faire un Roïco géant en posant toute la pâte en couronne dedans. Il faut faire cuire un peu plus longtemps. Démoulez pour servir et y couper des tranches à manger au goûter. Cette version ne se conserve pas plus de 2 jours.

Source http://www.cuisine-pied-noir.com

La Cuisine de Christophe Certain

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 04:44

Préparation de la semaine – Le Miel de pissenlit

miel-pissenlit.jpg

Utilisation :
Comme nutriment, un remède idéal à fabriquer avec un goût très agréable.
Ingrédients :
- 500 ml de fleurs de pissenlit (tifaf ou telma)
- 1 citron.
- 500 ml d’eau
- 500 g de sucre
- Demi-bâton de vanille.
Préparation :
1. Récoltez un demi-litre de fleurs de pissenlit (fraîchement cueillies).
2. Lavez les fleurs.
3. Hachez grossièrement les fleurs.
4. Coupez le citron en tranches.
5. Dans une grande casserole mettez les 500 ml d’eau, ajoutez les fleurs de pissenlit et le citron coupé.
6. Portez le mélange à ébullition puis couvrez et éteignez la plaque, laissez tirer (refroidir) pendant 20 minutes.
7. Filtrez le mélange.
8. En cas de besoin, complétez à 500 ml d’eau.
9. Coupez la vanille et ajoutez-la au sucre.
10. Remettez le mélange filtré dans la casserole puis ajoutez les 500 g de sucre.
11. Cuisez ensuite le mélange à petit feu pendant 1 heure environ.
12. Afin de savoir si le miel est prêt, déposez quelques gouttes du mélange sur une assiette et observez si le miel perle, si tel est le cas, le miel est prêt et vous pouvez arrêter la cuisson sinon cuisez encore un moment.
13. Mettez ce mélange dans un bocal ébouillanté et sec.

Le pissenlit, un diurétique naturel
Le pissenlit (titaf) est très utilisé en phytothérapie, mais aussi… en cuisine. Totalement comestible — feuilles et fleurs comprises — cette plante peut, en effet, composer de délicieuses salades. Lorsqu’elles sont séchées en revanche, les racines et les fleurs de pissenlit sont utilisées sous forme d’infusion et d’extrait buvable. Celui-ci permet, entre autres, de traiter le manque d’appétit et les troubles digestifs mineurs. Ses propriétés diurétiques sont liées aux principes amers contenus dans la racine et les feuilles du pissenlit. Grâce à la présence de potassium, la plante ne provoque pas comme beaucoup de diurétiques de déficit potassique. Les feuilles de pissenlit sont donc utilisées pour favoriser l’élimination de l’eau en cas de rétention hydrique, d’insuffisance rénale, de cellulite et d’obésité. Elles stimulent la sécrétion de bile et facilitent son évacuation. Elles favorisent aussi l’élimination des calculs rénaux et biliaires. La racine, quant à elle, est recommandée pour faciliter l’élimination digestive et urinaire. Si aucune toxicité n’a encore été observée, le pissenlit est absolument déconseillé en cas d’occlusion des voies biliaires. A la moindre question, demandez un avis médical

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 06:51

Pastilla au poisson et aux fruits de mer
Proposée par : Annick

Pastilla-au-poisson-et-aux-fruits-de-mer.png

Ingrédients :

10 ouarka (feuilles de brick) (170 g),
1 kg de poisson blanc,
1 kg de crevettes roses décortiquées,
1 kg de calamars coupés en rondelles,
500 g de vermicelles chinois,
1 jaune d'aeuf,
5 gousses d'ail pilées,
1 cuillerée à café de gingembre en poudre,
1/2 cuillerée à café de curcuma,
1 cuillerée à café de purée de piments forts,
1 petit bol de persil plat haché,
1 petit bol de coriandre hachée,
1 cuillerée à soupe de cumin en poudre.
Le jus de 2 ½ citrons,
200 g de beurre,
1 cuillerée à café de poivre et 1 de sel

Préparation pour 10 à 12 personnes
1/ Laver le poisson, les crevettes et les calamars à grande eau. Dans l litre d'eau salée citronnée bouillante, faire pocher le poisson pendant 5 à I0 minutes, foire blanchir les calamars pendant la même durée puis y plonger les crevettes pendant 5 minutes.
2/ Faire bouillir les vermicelles dans une casserole pendant 10 minutes. Bien les égoutter afin qu'ils ne soient pas gorgés d'eau, puis les couper en petits morceaux. Réserver.
3/ Faire fondre les deux tiers du beurre dans un faitout. Ajouter l'ail pilé, le jus de citron, le gingembre, le curcuma, le cumin, la purée de piments, le persil, la coriandre, le sel et le poivre. Faire revenir le tout pendant 10 minutes environ en remuant régulièrement.
4/ Retirer les arêtes du poisson et le découper en morceaux. Déposer les morceaux de poisson, les crevettes, les calamars, les vermicelles et la sauce dans un saladier. Bien mélanger.
5/ Enduire de beurre fondu le fond d'un moule à gâteau à bords hauts. Placer quatre feuilles de brick en cercle en les faisant dépasser sur les rebords du moule et en déposer une autre par-dessus, au centre. Les coller avec du jaune d'oeuf ou du beurre fondu à l'aide d'un pinceau.
6/ Déposer le mélange de poisson, crevettes, calamars, vermicelles et sauce sur I0 feuille centrale puis recouvrir d'une autre feuille de brick.
7/ Rabattre sur celle-ci les feuilles placées tout autour de la première et les coller avec du jaune d'oeuf à l'aide d'un pinceau. Couvrir l'ensemble avec une dernière feuille de brick. Dorer le dessus de la pastilla à l'oeuf battu. La pastilla doit avoir l'apparence d'une tourte.
8/ Mettre dans le four préchauffé à 120 °C (thermostat 4) pour une cuisson de 10 minutes environ. Surveiller la cuisson afin que les deux faces soient bien dorées.
Servir....un régal...
Source http://www.cuisine-pied-noir.com/recette_630_Pastilla_au_poisson_et_aux_fruits_de_mer.html

Le Pèlerin

Source El Watan M’Hamed Houaoura

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 07:51

Cake aux dattes et à la banane

Ingrédients
350 g de farine
175 g de beurre mou
150 g de cassonade
3 œufs
150 g de dattes
3 bananes mûres
80 g de noisettes concassées
1 sachet de levure chimique
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1/2 citron
1 cuillère à soupe de rhum (pour les non musulmans)
Préparation
Préchauffez le four th. 6/180°.
Dans un saladier, cassez les œufs et battez-les énergiquement avec le beurre mou. Ajoutez le sucre, la cannelle, et les bananes pelées et coupées en rondelles.
Battez à nouveau.
Dénoyautez les dattes et émincez- les. Ajoutez les dattes, la moitié des noisettes et le rhum, puis mélangez.
Dans un bol, mélangez la farine et la levure chimique. Ajoutez-les à la préparation et mélangez.
Versez la préparation sur une plaque de moules à muffins ou dans un moule à cake beurré.
Parsemez du reste de noisettes et mettez au four 25 mn environ pour les moules individuels et 45 mn pour le moule à cake. Dans tous les cas, vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau. Elle doit ressortir propre. Laissez reposer 10 mn avant de démouler.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:57

Gâteau d’Aubergines à l’agneau confit

tian_dagneau_confit_aubergines_tomates.jpg

Pour 6 personnes Préparation : 30 min Cuisson : 3 h 45

Préparation :

Faites désosser l'épaule d'agneau par votre boucher.
Pelez et hachez l'ail et les oignons.
Retirez les pédoncules des tomates et plongez-les 1 min dans l'eau bouillante, quand la peau commence à se détacher, sortez-les de l'eau, égouttez-les et passez-les sous l'eau froide. Epluchez-les, épépinez-les et concassez-les grossièrement.
Préchauffez le four th.5/6 (160°C).
Dans une petite casserole, faites chauffer le bouillon de légumes.
Dans une cocotte, faites fondre le beurre et 1 c. à soupe d'huile d'olive, mettez la viande à dorer sur toutes ses faces. Ajoutez l'ail et les oignons hachés ainsi que le thym, le laurier et la branche de romarin, salez, poivrez et poudrez de 4 épices et de cumin.
Retournez la viande et ajoutez le concassé de tomates puis couvrez largement de bouillon de légumes chaud. Fermez la cocotte hermétiquement et enfournez-la au four pour 3 heures au moins.
Quand la viande est cuite et fondante, sortez-la du four et laissez-la refroidir puis hachez-la grossièrement au couteau.
Remettez la cocotte ouverte à feu doux et laissez le jus de cuisson réduire doucement des 3/4, puis filtrez-le.
Pendant ce temps-là, lavez soigneusement les aubergines, essuyez-les et découpez-les en tranches d'1,5 à 2 cm.
Faites chauffer 3 c. à soupe d'huile dans 1 ou 2 poêles et étalez-y les tranches d'aubergines sans qu'elles ne se chevauchent. Faites-les revenir à feu modéré en les retournant 1 fois pour les dorer des 2 côtés. Procédez à plusieurs tournées si nécessaire.
Au fur et à mesure que les aubergines sont cuites, étalez-les dans un plat à gratin jusqu'à en avoir utilisé la moitié. Salez légèrement, poivrez et poudrez de thym. Étalez la viande grossièrement hachée en 1 couche épaisse, arrosez-la de 3 c. à soupe du jus de cuisson réduit et filtré, poudrez de cannelle et couvrez d'une nouvelle couche d'aubergines. Salez légèrement, poivrez et parsemez de graines de cumin.
Versez le reste d'huile en filet. Glissez le plat au milieu du four, recouvrez-le de papier sulfurisé et laissez cuire 35 min environ. Retirez le papier sulfurisé à mi-cuisson. Servez chaud.
Variantes :
Alternez les couches d'aubergines avec des couches de tomates. Poudrez de parmesan en fin de cuisson et glissez le plat 2 min sous le gril avant de servir.

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 07:22

Recette proposée par: Christophe Certain

Dolma--feuilles-de-choux-farcies-2.jpg

 

La recette des feuilles de chou farcies à la viande, avec deux variantes différentes.

Ces traditionnelles feuilles de chou peuvent être farcies de différentes manières. C'est très bon aussi avec de l'agneau.

J'ai introduit ici une variante personnelle avec de la chair à saucisse, ce qui nous rapproche de la saucisse au choux !

Mon conseil : Préparez ces dolma à l'avance (par exemple le midi pour le soir), laissez refroidir complètement et laissez reposer quelques heures, puis réchauffez au moment de manger (au micro-ondes par exemple) Ce sera bien meilleur !

Pour ma part je les sers comme des bouchées à la vapeur chinoises, avec de la sauce piquante genre sriracha. Un bol de bouillon accompagne très bien ces délicieuses petites bouchées !

On peut également les servir dans une soupe, comme des raviolis. Par exemple une soupe aux choux !

Ingrédients :

1 chou frisé

2 possibilités

Au porc (comme sur les photos) : 2 grosses saucisses, 1 tranche de jambon serrano

ou au boeuf : 300g de steak haché

1 tasse de riz rond (140g environ)

1 oignon

1 gousse d'ail

1 petit bouquet de persil

Sel, poivre

1 l de bouillon de boeuf environ (on peut le faire avec des tablettes de concentré)

Préparation :

Otez les 2/3 des feuilles du chou (utilisez le coeur du chou pour faire autre chose)

Dans une grande casserole d'eau bouillante faites blanchir quelques minutes les feuilles de choux, jusqu'à ce qu'elles soient bien ramollies.

Egouttez.

Hachez finement oignon, persil et ail dégermé.

Si vous faites la farce au porc, ôtez la peau des saucisses, hachez la tranche de serrano.

Mélangez dans un saladier la viande avec le riz cru, le hachis d'oignons, ail et persil. Salez (si vous avez mis du boeuf, sinon les saucisses et le jambon sont salés), et Poivrez bien le tout.

Réservez les 4 feuilles de choux les plus grandes et mettez-les dans le fond d'une grande sauteuse ou d'une grande marmite, de façon à faire une couche isolante en dessous des dolma.

Coupez les feuilles de chou en deux en ôtant la côte centrale.

Disposez une cuiller de farce sur une demi feuille, comme indiqué sur la photo, puis repliez-la de chaque côté et roulez, comme indiqué sur la photo. Ne serrez pas trop car le riz va gonfler en cuisant

Posez une par une les dolma dans le fond de la sauteuse.

Calez-les bien de façon à ce que ça ne bouge pas pendant la cuisson. Posez à l'envers une assiette sur l'ensemble de façon à bien les maintenir, puis versez du bouillon jusqu'à recouvrir les dolma.

Faites cuire 40mn. Servez chaud, tiède ou froid.

Source Site de  Christophe Certain

http://www.cuisine-pied-noir.com/recette_6009_dolma%20%20%20feuilles%20de%20choux%20farcies.html

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:37

Whitney Houston : Une rencontre mémorable avec Gainsbourg

gainsbourg_houston.jpg

 

-En avril 1986, la rencontre en direct entre Whitney Houston et Serge Gainsbourg, sur le plateau de Michel Drucker, avait été un grand moment de télévision.

C'était sur le plateau de Champs-Elysées, l'émission de Michel Drucker, le 5 avril 1986. Whitney Houston, en tailleur et jupe bleu foncé, presque timide, âgée à l'époque de 22 ans, vient d'achever une chanson. « You are great. Congratulations », lui dit Michel Drucker, qui lui prend la main avant de l'inviter à s'asseoir à côté de son autre invité.

« Je vais maintenant vous présenter Serge Gainsbourg qui, pour vous, s'est mis en smoking », lui annonce-t-il. Tous deux s'assoient dans des fauteuils, près d'une table basse, elle entre Drucker et Gainsbourg, qui se lève pour lui faire le baisemain. « Serge, dites-lui que vous l'avez trouvée sublime », dit Drucker.

''I said I want to fuck her''

« You are a genius », commence à marmonner un Gainsbourg visiblement éméché, qui reproche à Drucker de mal traduire ses propos.

« I said I want to fuck her » (J'ai dit que je voulais la baiser), dit-il alors soudain.

Stupeur de Whitney Houston, tandis que Michel Drucker tente d'arranger les choses en catastrophe. « No, no, je vais vous traduire. He says you are great. Il dit que vous êtes très jolie... ».

La suite, où Gainsbourg prétend ne pas êtes ivre, se fait dans la bonne humeur mais à la grande stupéfaction de la chanteuse. Gainsbourg, 58 ans, finira par s'excuser, calmé par une Gitane que lui offre Drucker et qu'il allume, avant de reconnaître que la voix de Whitney Houston est « sublime ».

Revoir l’intégralité de l’article de France Soir incluant la vidéo de cet extrait de Champs-Elysées en cliquant ici

Source France Soir

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0