Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 21:04

Même pas peur .....!!!

Baptême de l’air !

C’est un gars qui rêvait depuis toujours de monter en avion. Un beau jour , il se rend à l’ aéro- club le plus proche et trouve un pilote : 
– Bonjour . Voilà, je voudrais faire un baptême de l’air car c’est mon rêve depuis que je suis gamin. Mais attention, je veux des émotions, pas juste le petit tour pour les touristes. 
– Pas de problème.

Sur ce, ils montent dans l’avion, un petit coucou pour faire des acrobaties et décollent. Le pilote commence par des figures simples ; une petite vrille, une descente en piqué, un peu de rase-mottes. Derrière lui, il entend son passager dire : 
– Ca, je m’y attendais ! 
Le pilote se dit : 
– Monsieur est un dur à cuire, on va corser un peu les choses! 
Et il enchaîne les figures. Descente en piqué, un looping, deux loopings, trois loopings, il aperçoit un petit pont au dessus d’un ruisseau, qu’a cela ne tienne, il passe dessous avec l’avion. Après cette série, il entend a nouveau son passager dire: 
– Ca, aussi je m’y attendais!

Le pilote décide de sortir le grand jeu. Il coupe les gaz en plein vol, laisse l’avion tourbillonner, remet les gaz enchaîne plusieurs loopings, des vrilles, retourne l’avion et vole sur le dos. À ce moment là, alors que le pilote en est à ses propres limites, il entend l’autre dire : 
– Ah ! Là… Je n’aurais pas cru!

Ils finissent par atterrir.
– Ben dites donc, pour quelqu’un qui monte pour la première fois en avion, vous n’avez pas peur. Je vous entendais dire « Je m’y attendais ». 
– C’est à dire que vous n’avez pas tout compris. La première fois, quand j’ai dit « Je m’y attendais », c’est que je venais de chier dans mon froc. La deuxième fois, c’était quand je venais de remettre ça, mais quand l’avion était sur le dos et que c’est remonté jusque dans mon col, alors là, je n’aurais pas cru.

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 14:27

Je suis parfois pris par le temps et il m’arrive de commander une pizza

Alors il se vend des Pizzas par l’intermédiaire d’Internet…..Et oui c’est parait-il le progrès

Alors pour rester dans le vent, je commande... :

Google est mon ami……Mais ils en abusent…..Ne croyez-vous pas ?

- Allo, Giovanni Pizza ? 
- Non Monsieur, c'est Google Pizza. 
- Ah je me suis trompé de numéro ? 
- Non Monsieur, Google a racheté la pizzeria. 
- Ok, prenez ma commande donc 
- Bien Monsieur, vous prenez comme d'habitude ? 
- Comme d'habitude ? Mais vous me connaissez ? 
- Compte tenu de votre numéro de téléphone qui s'affiche ici, vous avez commandé ces 12 dernières fois une pizza 3 fromages avec supplément chorizo. 
- Ok, c'est exact.... 
- Puis je vous suggérer de prendre cette fois la pizza avec fenouil, tomate et une salade ? 
- Non vraiment, j'ai horreur des légumes. 
- Mais votre cholestérol n'est pas brillant... 
- Comment vous le savez ?! 
- Par vos emails et historique Chrome, nous avons vos résultats de test sanguins de ces 7 dernières années. 
- Ok...mais je ne veux pas de cette pizza, je prends des médicaments pour traiter mon cholestérol. 
- Vous ne prenez pas votre traitement suffisamment régulièrement, l'achat de la dernière boîte de 30 comprimés habituels date d'il y a 4 mois à la pharmacie des Cabannes 87 rue Principale. 
- J'en ai acheté d'autres depuis dans une autre pharmacie. 
- Cela n'est pas indiqué sur votre relevé de carte bancaire. 
- J'ai payé en espèces ! 
- Mais cela n'est pas indiqué sur votre relevé de compte bancaire, aucun retrait en espèces. 
- J'ai d'autres sources de revenus ailleurs ! 
- Cela ne figure pas sur votre dernière déclaration d'impôts, ou alors c'est que vous avez des revenus illégaux non déclarés ? 
- ÇA SUFFIT ! J'en ai ras le cul de Google, Facebook, Twitter, ... je me barre sur une ile déserte SANS internet, SANS téléphone et SURTOUT personne pour m'espionner !!! 
- Je comprends Monsieur...mais vous devez donc refaire faire votre passeport dans ce cas car la date d'expiration est dépassée depuis 5 ans et 4 jours. 

Bonne journée

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 10:58

La Mère de la loi sur l’IVG est morte ce vendredi à l’âge de 89 ans…

Merci, d’avoir traversé notre vie – Vous êtes un exemple pour la majorité d’entre nous.

Vous êtes une Dame de conviction qui a lutté contre les préjugés, sans jamais vous résigner.

Vous avez contribué à changer durablement les mœurs de la société française, contre les préjugés masculins, les conservatismes de tous bords, parfois même contre vos propres alliés.

Vous avez su convaincre, dans une lutte menée pied à pied, avec la classe d'une Femme d'Etat.

Vous resterez à jamais, présente dans nos mémoires.

Simone Veil, lors de sa bataille à l’Assemblée Nationale française le 26 novembre 1974

Simone Veil, lors de sa bataille à l’Assemblée Nationale française le 26 novembre 1974

Une femme au chignon bien ordonné, dans un chemisier bleu nuit, un collier de perles autour du cou, s’exprime dans l’écrin de velours qu’est l’hémicycle du Palais-Bourbon.

Nous sommes en novembre 1974 et Simone Veil défend avec sa « conviction de femme », devant cette « assemblée presque exclusivement composée d’hommes », sa loi dépénalisant l’IVG.

S’il est une image qu’on retiendra de Simone Veil, décédée ce vendredi à 89 ans, c’est bien celle-là : une femme portant à bout de bras une des réformes de société les plus importantes de la Ve République.

Rescapée des camps de concentration

Avec sa loi, finalement adoptée en janvier 1975, elle écrit sa part d’histoire de France, trente ans après l’avoir traversée de la plus cauchemardesque des façons. En 1944, Simone Jacob a 16 ans quand elle se fait arrêter, à Nice, par la Gestapo.

Elle est déportée à Drancy puis à Auschwitz-Birkenau, où elle reçoit le matricule 78651. A la Libération, Simone Jacob a perdu la moitié de sa famille : seules ses sœurs Madeleine, rescapée comme elle des camps, et Denise, résistante, ont survécu. Sa mère, son père et son frère ne sont jamais revenus de déportation.

Après des études de droit, Simone Jacob, qui a épousé en 1946 Antoine Veil, rencontré à Sciences Po, entame une carrière de magistrate. En 1974, le Premier ministre Jacques Chirac insiste pour que Valéry Giscard d’Estaing fasse d’elle sa ministre de la Santé. C’est ainsi qu’elle fera passer, au terme d’orageux débats, la loi dépénalisant l’IVG, avant de quitter le gouvernement en 1979, date à laquelle elle est élue députée européenne. Première femme présidente du Parlement européen (1979-1982) puis première femme ministre d’Etat (1993-1995), Simone Veil place le féminisme au cœur de son engagement.

Immortelle depuis 2007

Elle est nommée membre du Conseil constitutionnel en 1998, où elle siège jusqu’en 2007;

Cette même année, paraît son autobiographie, Une vie, où elle livre pour la première fois les ressorts de ses engagements, pour l’Europe, la paix, l’égalité entre les sexes. « Avec l’âge, je suis devenue de plus en plus militante de la cause des femmes », écrit-elle. « Paradoxalement peut-être, là aussi, je m’y sens d’autant plus portée que, ce que j’ai obtenu dans la vie, je l’ai souvent obtenu précisément parce que j’étais une femme. »

Retirée de la vie politique, ses apparitions publiques se raréfient. Elle quitte la vie publique après le décès de son mari en avril 2013. Elle qui caracole en tête dans les enquêtes de popularité depuis des années est aussi une Immortelle. 

Elue à l’Académie française en 2008, elle a reçu deux ans plus tard son épée d’académicienne, dont la lame est gravée de son numéro de déportée. 

Le Pèlerin

 

Repost 0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 14:39

Ramadan : le pique-nique de non-jeûneurs kabyles, un pied de nez aux autorités

L’Algérie et la liberté de culte

Plusieurs centaines de personnes ont déjeuné publiquement samedi à Tizi-Ouzou, en Kabylie, pour appeler au respect de la liberté de conscience et dire non à "l'islam radical".

C'est un appel à la tolérance que d'aucuns ne manqueront pas de percevoir comme une provocation. Près de 500 personnes se sont réunies samedi à Tizi-Ouzou, en Kabylie, autour d'un déjeuner public pour dénoncer "les campagnes d’intimidation menées contre les non-jeûneurs" dans cette région de l'est algérien en cette période de ramadan.

"Il y a un climat de terreur qui règne contre ceux qui ne jeûnent pas" durant le mois de jeûne sacré musulman du ramadan, dénonce à l'AFP l'un d'eux, Ali, la quarantaine. "Il faut que la religion reste du domaine du privé", dit-il en s'affirmant "musulman de tradition mais pas jeûneur", acquise quand à lui, Tahar Bessalah, venu spécialement d'Alger.

Ramadan : le pique-nique de non-jeûneurs kabyles, un pied de nez aux autorités

Lors d'une prise de parole, le président du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK), Bouaziz Aït Chebib, a revendiqué "l'attachement ancestral" des Kabyles "à la liberté de conscience". "C'est une réponse au courant d’un islam radical qui commence à supplanter l’islam tolérant pratiqué par les citoyens kabyles", a-t-il martelé le site maghrebemergent.com.

Bouteille et sandwich à la main, jeunes, personnes âgées, artistes, militants politiques et associatifs ont répondu à l'appel lancé la semaine dernière sur les réseaux sociaux après une descente de gendarmes, le 19 juillet, dans une cafétéria de non-jeûneurs au village Tifra, toujours en Kabylie, précise le journal El Watan. Les clients avaient alors été pris en photo.

L'ambiance de cette manifestation est restée bon enfant malgré la présence de policiers en civils, selon le site Tout sur l'Algérie (TSA). Aucune intervention n'a eu lieu comme l'avait annoncé mardi le maire de Tizi-Ouzou, Abdelkader Bouazghi, lors d'une conférence de presse. "Chacun est libre face à sa conscience", avait-il ajouté en affirmant qu'il n'y aurait aucune répression.

Une liberté de conscience non partagée par le ministre des Affaires religieuses Bouabdellah Ghlamallah qui a qualifié cet appel au rassemblement de véritable "provocation", a rapporté le site Algérie Focus.

"Punissez les voleurs de milliards"

D'après TSA, une manifestation a également eu lieu samedi à Aokas, sur la côte est de Béjaia, en Kabylie, pour dénoncer "l’inquisition", le "salafisme" et appeller à punir "les voleurs de milliards et pas les non-jeûneurs".

En 2010, plusieurs non-jeûneurs avaient été poursuivis et condamnés à des peines de prison ferme pour non respect du ramadan. Alors que la Constitution algérienne garantit la liberté de culte et ne prévoit aucune sanction contre ceux qui refusent d’observer le jeûne, les juges avaient invoqué l'article 144 bis 2 qui stipule qu'"Est puni d’emprisonnement quiconque offense le Prophète et les envoyés de Dieu, ou dénigre le dogme ou les préceptes de l’islam."

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie Société
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 14:00

En ce qui concerne les femmes ….

Pas sur….. !!!!

Le Rire est le propre de l’homme

Un alsacien, est monté à Paris avec son épouse pour assister à un spectacle.
Pendant que madame se prépare dans leur chambre d'hôtel, Pierre lui dit :
- "Cela me laisse un peu de temps pour faire le tour du quartier".
Il sort, sur le boulevard il s'approche d'une prostituée et lui demande :
- "C'est combien ?"
- "100 euros chéri" lui dit-elle.
- "c'est trop cher" répond notre ami.

La prostituée : - "Tu comptais y mettre combien ?"
> L’Alsacien tout sérieusement: "20 EUR"
> "Tires-toi rigolo" lui dit-elle.
> > > Notre Alsacien revient à l'hôtel chercher son épouse enfin prête et les voilà partis.
> Sur le boulevard ils passent devant la prostituée qui lance à notre Alsacien :
"Tu vois connard, ce que tu as pour 20 euros....!"
----------------------------------------------------------------------

- "Je ne sais pas pourquoi tu portes un soutien-gorge, tu n'as rien à y mettre!"
La femme, malicieuse :
"Tu portes bien un slip!"

-----------------------------------------------------------

Une femme vient de raccrocher le téléphone. Elle paraît furieuse. Son mari lui demande :
Qui c'était?
C'était ma mère, je crois bien qu'elle est devenue à moitié folle!
Ah bon? ça va mieux alors!

------------------------------------------------------------

Deux hippies assis par terre ont placé, devant leurs pieds, une pancarte "Faites l'amour, pas la guerre..."
Un vieux monsieur qui passe par là sort un marqueur de sa poche, saisit la pancarte, y écrit quelque chose et repart tranquillement.
Les hippies ramassent leur pancarte et découvrent ce que le vieux monsieur a ajouté : "ou bien faites-les deux: mariez-vous... "
Une vieille dame dit à son fils :
Comment il s'appelle déjà, ce bel allemand qui me rend complètement folle?
- Alzheimer, maman, Alzheimer!

--------------------------------------------------------------

Un homme va dans une pharmacie et demande à la pharmacienne
Auriez-vous du Viagra, s'il vous plaît?
Bien sûr Monsieur. Vous avez une ordonnance?
Non, mais j'ai la photo de ma femme

--------------------------------------------------------------

Quelle est la différence entre une fée et une sorcière ?
Deux ans de mariage.
-------------------------------------------------------------

Un jeune couple dîne romantiquement et l'homme dit tendrement:
-Tu sais ce que j'aime dans tes yeux ?
Non c'est quoi mon amour

Mon reflet...

-------------------------------------------------------------

Dans une classe du secondaire, le prof de français qui est aussi prof de morale donne comme sujet de dissertation :
"Abordez, de manière concise, les trois domaines suivants: Religion-Sexualité-Mystère".
Une seule copie a reçu 20/20, la voici:
Mon Dieu! Je suis enceinte! Mais de qui ?

------------------------------------------------------------

Quelle est la différence entre une belle mère et une télé ?
Sur une télé, on peut couper le son.

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 17:42

Deux blondes qui s'entraident...

Humour injustifié – Je demande pardon aux Blondes

Au centre commercial, une blonde remarque une grosse bosse sur la portière de sa voiture. Découragée, elle se demande ce qu'elle devrait faire. C'est alors qu'un jeune homme, qui passait près d'elle, lui conseille en plaisantant de souffler dans le tuyau d'échappement afin de faire une poussée d'air et faire sortir la bosse! Or, la blonde ne saisit pas que c'est une blague et se met à souffler dans le tuyau d'échappement!
Pendant qu'elle soufflait dans le tuyau, une autre blonde s'approche et dit :
- Que fais-tu?
- J'essaye de débosseler la portière de la voiture.
Alors l'autre blonde se met à rire! Elle dit :
- T'es bien niaiseuse! Ça ne marchera jamais!
Et l'autre de demander :
- Ah non? Comment ça?
- Parce que tes fenêtres sont ouvertes!

Bonne Journée

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 17:17

Dieu veille sur nous

L’œil de Dieu

L’œil de Dieu

José Lopez, 95 ans, rend visite à son médecin pour un examen de routine :

-"Comment ça va, Monsieur Lopez ?"
- "Très bien Docteur, puisque Dieu veille sur moi ..."
-"Que voulez-vous dire ?"
-"Ben par exemple, la nuit dernière encore, je me suis levé pour aller uriner.
En ouvrant la porte des toilettes...hop ! La lumière s'allume toute seule...
Dieu veille sur moi !...
Quand j'ai eu fini...je repousse la porte....et hop ! La lumière s'éteint toute
seule....Dieu veille sur moi ! ! !"

--------------------------------------------------------------------------------

Intrigué par ces révélations, le médecin décide de téléphoner à Madame Lopez :

- "Votre mari m'a rendu visite aujourd'hui, et m'a confié que Dieu lui aurait
allumé et éteint la lumière pour uriner cette nuit... Qu'en pensez-vous ?"

---------------------------------------------------------------------------

"Putain !... " répond Mme Lopez...»Il a encore pissé dans le frigo !!!"

Attention ! Ça arrive vite…Faut pas se moquer...

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 18:08

Combien de temps...

 

Serge Reggiani

Serge Reggiani

Combien de temps...
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j'y pense, mon cœur bat si fort...
Combien de temps...
Combien ?

Combien de temps...
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j'y pense, mon cœur bat si fort...
Combien de temps...
Je l'aime tant, le temps qui reste...
Je veux rire, courir, pleurer, parler,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir
Je sais aussi que mon père disait :
Le temps c'est comme ton pain...
Gardes-en pour demain...

J'ai encore du pain
Encore du temps, mais combien ?
Je veux jouer encore...
Je veux rire des montagnes de rires,
Je veux pleurer des torrents de larmes,

Et danser, crier, voler, nager dans tous les océans
J'ai pas fini, j'ai pas fini
Je veux chanter
Je veux parler jusqu'à la fin de ma voix...
Je l'aime tant le temps qui reste...

Des années, des jours, des heures, combien ?
Je veux des histoires, des voyages...
Des années, des jours, des heures, combien ?
Je m'en fous mon amour...
Quand l'orchestre s'arrêtera, je danserai encore...
Quand les avions ne voleront plus, je volerai tout seul...
Quand le temps s'arrêtera..

Je t'aimerai encore
Je ne sais pas où, je ne sais pas comment...
Mais je t'aimerai encore...
D'accord ?

Serge Reggiani

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Le Cercle des Poètes
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 20:15

Humour - Ah ….La vache…. !!!

La Mère supérieure, dans les vignes du Seigneur

La Mère supérieure d'un couvent américain, d'origine irlandaise, à 93 ans.

Elle est alitée et en train de mourir.

Les religieuses sont toutes réunies autour d'elle pour prier et pour l'entourer d'attentions dans ses derniers moments.
On lui apporte un peu de lait chaud, mais la Mère supérieure refuse même d'y goûter.

Une des religieuses rapporte le verre de lait à la cuisine et se souvient subitement qu'à Noël dernier, un pieux donateur de leur couvent, connaissant l'origine de la Mère Supérieure, a offert une belle bouteille de whisky irlandais à la communauté.

La religieuse retrouve le flacon, l'ouvre et en verse plus qu'une généreuse rasade dans le lait en train de tiédir puis retourne auprès de la mourante.

Elle pose le bord du verre sur ses lèvres et tâche de les lui humecter. La Mère Supérieure en boit quelques gouttes, puis une lampée, puis une autre, puis encore une autre, et finit par siffler tout le contenu du verre jusqu'à la dernière goutte.

"Très chère Mère", demandent les religieuses affligées à leur Supérieure,"voudriez-vous bien nous donner un dernier conseil avant de nous quitter ? »

La Supérieure se redresse sur son lit comme ressuscitée, son visage est illuminé par une joie qu'on dirait toute céleste, et elle leur répond :

"Ne vendez jamais cette vache!"

Un couple, leur fillette et... le facteur

Un papa va coucher sa petite fille de trois ans. Il lui raconte une histoire et écoute ses prières qu’elle termine en disant :
– Protège ma maman, protège mon papa, protège ma grand-mère et au revoir grand-père.

Le papa demande :
– Pourquoi dis-tu au revoir grand-père ?
– Je ne sais pas papa, ça me semblait la seule chose à dire.

Le lendemain, le grand-père meurt.
Le père se dit que c’est une étrange coïncidence.

Quelques mois plus tard, le père couche sa fille et écoute ses prières qui se terminent par :
– Protège ma maman, protège mon papa et au revoir grand-mère.

Le lendemain, la grand-mère meurt.
Le père abasourdi se dit que sa fille est en contact avec l’au-delà.

Quelques semaines plus tard, alors qu’il vient de lui raconter une histoire, il écoute ses prières :
– Protège ma maman et au revoir papa.

Réellement choqué, l’homme ne dort pas de la nuit et va au travail très tôt le matin. Nerveux toute la journée, il regarde sa montre sans arrêt et reste à son bureau jusqu’à minuit. A minuit, il est toujours vivant et décide de rentrer à la maison.

Sa femme étonnée lui dit :
– C’est bien la première fois que tu rentres si tard du travail. Que s’est-il passé ?
– J’ai passé la pire journée de ma vie, mais n’en parlons plus.
– Tu as eu une mauvaise journée, mais tu n’imagines pas ce qui m’est arrivé… Ce matin, le facteur est tombé raide mort devant notre porte….

Bonne Journée

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 11:45

Qu’est-ce que la normalité ?

La Normalité

La Normalité

La normalité est ce qui est conforme
à ce dont on a l’habitude, ce qui ne
surprend, ne dérange ni n’attire la
curiosité car ‘ moyen ’ (norme) et
considéré de ce fait comme règle
à suivre . Cela reste une notion vague,
définie en fonction de chaque personne,
selon ce qu’elle est, et selon son milieu
(ses références)

Le problème avec notre époque, c’est que les mots ont perdu leur sens, leur valeur , leur but.

Avant, les mots avaient pour mission de donner à notre langage des valeurs sures.
Aujourd’hui , on se sert des mots comme une arme, comme dissuasions pour arriver à ses propres fins. On les manipule au bon gré du moment, le plus souvent en dehors de leur contexte, pour influencer la façon de penser du public.

Nous vivons de plus en plus dans une société qui se dit tolérante. Voici une petite description qui me plaît beaucoup :

« Fait de tolérer quelque chose, d’admettre avec une certaine passivité, avec condescendance parfois, ce que l’on aurait
le pouvoir d’interdire, le droit d’empêcher »

Mais cette soi-disant tolérance qu’on parle à tort et à travers aujourd’hui, et qu’on aime utiliser abondamment à toutes les
sauces , est-elle vraiment un pas vers plus de liberté ?

J’ai remarqué personnellement que ceux qui en parlent le plus, et qui en sont les plus fervents, sont parfois les personnes
les plus intolérantes que je connaisse.

Mon fils m’a fait remarquer une fois : « Tu sais papa, à partir du moment où on accuse quelqu’un d’être intolérant,
c’est à ce moment-là que nous devenons intolérants nous-mêmes »
Je suis d’accord avec lui. N’est-ce pas ce qui arrive avec ceux qui passent leur temps d’accuser les autres de : « raciste », « d’antisémite », d’homophobe », « misogyne », etc.
Juste parce qu’ils ont une idée un peu différente de la norme.

Alors, dites-moi, qu’est-ce que la norme veut dire dans notre société actuelle ?

« Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais ! »

Croyez-le ou pas, la société française est très étroite d’esprit , je dirais même vieux jeux sur certains aspects.

Les Français jugent encore beaucoup les autres sur leur apparence , leur code de vie, leur parler, etc.

Ils ont beaucoup d’idées préconçues sur les gens qui dépendent des aides sociales, sur les handicapés, ceux qui ne travaillent
pas…Ceux qui ne vivent pas comme eux !

Notre mode de vie, notre culture, notre vie de tous les jours, vacillent entre ces deux extrêmes ; la vieille France qui a
du mal à se débarrasser de ses tabous, et la nouvelle génération qui veut briser tous ces tabous, se disant une génération plus libre et tolérante que l’ancienne.
« Ma liberté commence où la tienne finit »

Mais laissez-moi vous dire : la vraie liberté n’a rien à voir avec la façon d’être conforme au statu quo, d’être politiquement correct, d’être marginal ou pas, d’être tolérant ou
pas.

La vraie liberté est un état d’esprit et de cœur, notre attitude devant les besoins des autres, notre indépendance de l’influence de la société dans nos décisions et notre mode de vie.

Mais sachez une chose, que la tolérance peut être aussi néfaste que l’intolérance dans beaucoup de façons. C’est une
question d’avoir le juste poids dans la balance.

C’est un peu comme les parents qui élèvent leurs enfants : certains stricts, avec trop de règles; d’autres trop cool,
laissant leurs enfants faire ce qui bon leur semble. Dans les deux cas de figure, cela fait des enfants qui auront
du mal à se gérer.

Quand je regarde la société autour de moi, je vois la dégradation des valeurs humaines, de ce qui fait de nous des
êtres pensants, qui savent prendre de bonnes décisions sans s’appuyer sur un système qui pense à notre place.

----------------------

On parle de « tolérance grammaticale » et « orthographique » par exemple, d’une possibilité admise de ne pas
respecter une règle grammaticale ou d’orthographique en usage.

« D’esprit de tolérance » : état d’esprit de quelqu’un ouvert à autrui et admettant des manières de penser et
d’agir différent des siennes…
Couples homosexuels pouvant vivre ensemble, se marier, et élever des enfants. Eduquer les enfants dès leur
plus jeune âge qu’ils ont le droit de choisir s’ils veulent devenir un garçon ou une fille.

«Tolérance religieuse», qui est une belle appellation en apparence, mais qui en réalité régresse dans beaucoup
de pays à vue d’œil, où un grand nombre de croyants souffrent de persécutions physiques et morales.

«Tolérance dans l’Education nationale»
Quand seule la théorie de l’ évolution est enseignée dans les livres scolaires, et que la théorie de la création est bannie.

Cette tolérance s’ applique aussi dans les universités, les grandes écoles, touchant tous les domaines de la connaissance humaine (Histoire, géographie , science,
recherches, philosophie , sociologie , etc.)

« Tolérance communautaire » Le devoir d’un pays de recevoir et d’accepter des flux migratoires sous peine de perdre
sa propre identité, ses racines, et sa propre culture.

La liste ne s’arrête pas là, ainsi que les normes de chacun. Et comme le dit si bien le proverbe : « Chacun voit midi
à sa porte »

Ce qui veut dire en claire : chacun se préoccupe de son propre intérêt avant tout autre chose, et considère ses
problèmes ou ses opinions comme étant les plus importants.

Alors, c’est quoi la norme pour vous ?

Source Planète Québec Patrick Etienne

Le Pèlerin

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Société
commenter cet article